Brèves

Babel-stal, l'enthousiasme de l'échange culturel

Quelle belle soirée l'autre jour à l'Etable d'Hôtes à Virginal.  L'étable était devenue pour un soir un " babel-stal, une " étable à causer ".  Un lieu de rencontre entre flamands et francophones. L'équipe d'animation avec Guss, Anne Pussemier, Tessa Escoyez et Christel de la Maison du Conte, voulait avant tout créer un agréable moment dans un climat d'ouverture et d'attention à l'autre.


Nous avons pu chanter en français, en flamand, et découvrir ainsi les origines et talents cachés de plusieurs ittrois dont on ignorait la connaissance ou l'attachement à la langue de Vondel.Dans la grange, in de schuur, nous avons pu découvrir un très chouette film, plein  d'humanité, de simplicité, de profondeur humaine : " Aanrijding in Moskou ".Un film de Christophe Van Rompaey, interprété en gantois, in't gents avec sous-titres bilingues.Tout démarre avec un accrochage entre une voiture et un camion dans le quartier Moskou à Gent.

L'histoire va nous amener à découvrir 2 êtres sensibles, l'une : 41  ans " lâchée " par son mari prof d'académie à la recherche d'une " petite jeune ", l’autre : camionneur de 29 ans, bien trempé, profond, vrai.Un très beau moment de communication et d’aventure culturelle.Une démarche à poursuivre ! il s’agit effectivement de créer des ponts entre les 2 communautés, d’intensifier les relations entre les personnes
 dans un objectif de découverte et d’enrichissement de l’autre.La citation de Guss en dit long à ce sujet : " les Flamands et les Hollandais ont la langue en commun, " les Wallons et les Flamands on
tout en commun sauf la langue ! "

.Luc Schoukens



Date de dernière mise à jour : 08/10/2015
Jacques Wautier, échevin des travaux
Jacques Wautier est né à Tubize en 1955.  Ses études primaires, il les poursuit à l’école Saint Joseph de Tubize, avant de partir à l’Ecole normale de Braine-le-Comte pour ses secondaires.  C’est à cette époque qu’il rencontre sa future épouse, Brigitte Spreutels, aujourd’hui médecin à Ittre.  
Il poursuit ses études à Saint Luc (Mons)  dans le domaine des travaux publics.  Sa vie professionnelle l’emmènera à Lokeren (en tant que délégué commercial pour une société de conditionnements d’air), à Charleroi, à Grand Bigard….
C’est à la naissance de Marie-Caroline, en 1979, que Brigitte et Jacques emménagent à la rue du Sart.  Viendront ensuite Baptiste et Remi, qui suivront leurs études aux villages, à l’Ecole communale d’Ittre…
Alizée Olivier, conseillère communale MR
Alizée, âgée de 24 ans, est la plus jeune conseillère communale d’Ittre. Elle a toujours habité dans la commune, au quartier du Croiseau.  Après sa scolarité, à Bois-Seigneur-Isaac, puis à Nivelles, elle poursuit maintenant des études en sciences politiques à Bruxelles. Elle termine actuellement un master en Relations Internationales à l’ULB.
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS