Brèves

Portrait d'artiste de la commune Laurence Jolly : " peindre me rend vivante"

En février, Laurence Jolly, jeune artiste ittroise, a participé à la foire internationale "Affordable Art Fair" de Bruxelles où elle a exposé pour la première fois ses peintures devant un large public. Cette première expérience lui a permis d'être remarquée et surtout d'être plébiscitée par le public, ce qui lui a ouvert les portes de la AAF de Milan où elle vient d'exposer dans l'espace "Jeunes talents".

Pour la jeune artiste, peindre est une manière de réécrire de manière naturelle et spontanée ce qui est en elle et autour d'elle. Dans l'atelier "Modèle vivant" de Peter Schuppisser à l'Académie de dessin de Boitsfort, Laurence Jolly capte les énergies et les différentes ambiances qui circulent et les laissent prendre forme sur le papier. La plume et l'encre écrivent une histoire, celle de l'instant. Le modèle, son corps, le lieu, les personnes présentes, les lignes, les couleurs, les objets,... tous les éléments se combinent pour inspirer l'artiste. Le modèle et son interaction avec l'environnement lui dictent une envie de comprendre le visible autrement.

L'art est pour elle un mode de vie, une façon d'appréhender le réel car l'art est partout. Il n'y a pour Laurence Jolly aucune réflexion préalable, tout est ressenti sur le moment présent. Ses fresques montrent bien cette instantanéité des choses: les motifs, les traits, les signes qui se superposent et se répètent à chaque fois que le modèle change de position traduisent l'éphémère, l'instant qui n'existe déjà plus mais dont le papier garde la trace d'un moment de vie en nous racontant une histoire.

Aujourd'hui, enrichie de cette expérience précieuse pour un jeune talent, Laurence Jolly a hâte de se remettre à dessiner. De laisser l'œuvre se créer sous son regard sans savoir à quel moment cela s'arrête. Peindre à l'infini tant que la pulsion créatrice est là.

Marie-Laurence Gardin
laurencejolly.wordpress.com
Date de dernière mise à jour : 08/10/2015
Virginal en fête : un nouveau comité débordant d'enthousisme !
Sens de l’accueil, sourire et bonne humeur ! Ce sont probablement les mots qui illustrent le mieux l’ambiance que j’ai découverte au sein du nouveau comité de Virginal en Fête.   Un comité qui non seulement déborde de bonne humeur mais aussi d’envie de se bouger un maximum pour faire vivre un village que tous adorent : Virginal.
Les Grands Feux d'Ittre battent un nouveau record
L’hiver a vraiment eu peur.  Alors que la semaine s’annonçait pluvieuse, les Grands Feux ont amené le grand beau temps, avec des températures qui ont donné l’envie à 1500 participants de se joindre à la manifestation.   Un record. Il est vrai que le bonhomme hiver n’avait pas été épargné, dès les premières minutes de la soirée.  L’atelier théâtral de l’Art qui show avait organisé le procès du bonhomme hiver.  A charge et à décharge, en compagnie du procureur (Gus de l’Etable d’Hôtes), des bourreaux (Attention jongleurs), des avocats (Art qui show) et des jurés (le public tout entier), le Bonhomme hiver a finalement été condamné à être brûlé sur le bucher préparé l’équipe de Grégory Van Driessche, au rythme de la Fanfare d’Ittre.
Et ce n’était que le début !
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS