Brèves

Un voyage dans le temps

C’est avec beaucoup de plaisir que nous avons assisté, ce 22 mai 2016, grâce à l’asbl Musique Class’Ittre et à la générosité de la fabrique d’église de la paroisse Saint-Laurent de Haut-Ittre, à un merveilleux concert de musique ancienne (XVIIIe s.).

Dans ce magnifique écrin roman, ont été interprétés avec brio :

  •  des extraits d’œuvres de Jean-Baptiste Lully «Les belles pièces symphoniques» (1695) choisies et mises en ordre par Philidor l’Aisné,
  • des extraits du «Recueil de pièces instrumentales» de différents auteurs (entre 1680 et 1688),
  •  une pièce pour clavecin «Toccata» de Johann Jakob Froberger (1616-1667),
  •  des extraits de «Pièces en trio» (1692) de Marin Marais,
  • la «Suite n°5 pour violoncelle seul» (1724) de Jean-Sébastien Bach,
  •    le «Deuxième quatuor des nouveaux quatuors» (1738) de Georg Philipp Teleman.

La qualité des interprétations était le fruit de l’excellence des musiciens – de renom – spécialistes de la musique ancienne et baroque, qui jouaient, pour ce qui est des cordes (violon et violoncelle), sur instruments d’époque (cordes de boyau).
Ces quatre interprètes étaient, pour notre plus grand plaisir, des musiciens de notre région toute proche :
  •   au violon : Benoit Douchy,
  •   au violoncelle : Hervé Douchy,
  • aux flûtes à bec : Jean-Pascal Hinnekens,
  •     au clavecin : Jacques Willemyns.
Ils nous ont transportés trois siècles en arrière.  La petite église était pleine, mais le silence attendait le déferlement des notes de musique posées, pointées ou cadencées pour les œuvres les plus dansantes, parfois issues des ballets de l’époque.  Les musiciens, enchantés par la musique, se laissaient aller à leurs airs envoûtants. L’atmosphère était tantôt festive, tantôt méditative.  Musiciens chevronnés, mais aussi réels pédagogues, ils introduisaient leurs œuvres par des commentaires et des anecdotes afin de nous permettre de mieux appréhender ces dernières.
J’affirme que ce fut une expérience enrichissante et un voyage temporel hors du commun.  Vraiment, les événements proposés par «Musique Class’Ittre» sont à la portée de tous, jeunes, moins jeunes, ados ou enfants, et ils nous initient aux différents courants de musique, anciens ou actuels.

Merci à ces  musiciens tout à fait accessibles et si modestes!
Merci à l’asbl d’amener de tels artistes à nos portes et de rendre ainsi la culture plus proche.

Véronique Quertin

Date de dernière mise à jour : 08/10/2015
Virginal en fête : un nouveau comité débordant d'enthousisme !
Sens de l’accueil, sourire et bonne humeur ! Ce sont probablement les mots qui illustrent le mieux l’ambiance que j’ai découverte au sein du nouveau comité de Virginal en Fête.   Un comité qui non seulement déborde de bonne humeur mais aussi d’envie de se bouger un maximum pour faire vivre un village que tous adorent : Virginal.
Les Grands Feux d'Ittre battent un nouveau record
L’hiver a vraiment eu peur.  Alors que la semaine s’annonçait pluvieuse, les Grands Feux ont amené le grand beau temps, avec des températures qui ont donné l’envie à 1500 participants de se joindre à la manifestation.   Un record. Il est vrai que le bonhomme hiver n’avait pas été épargné, dès les premières minutes de la soirée.  L’atelier théâtral de l’Art qui show avait organisé le procès du bonhomme hiver.  A charge et à décharge, en compagnie du procureur (Gus de l’Etable d’Hôtes), des bourreaux (Attention jongleurs), des avocats (Art qui show) et des jurés (le public tout entier), le Bonhomme hiver a finalement été condamné à être brûlé sur le bucher préparé l’équipe de Grégory Van Driessche, au rythme de la Fanfare d’Ittre.
Et ce n’était que le début !
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS