Brèves

Au Musée Marthe Donas Expo temporaire : Patrimoine et dialogue artistique

Le Musée Marthe Donas est installé au cœur d’une propriété dont la grande maison s’appelait autrefois le « Château Bauthier », du nom de ses premiers propriétaires. Ce domaine a été acquis après la guerre 14-18 par une Anversoise, Mme veuve Coveliers-Van Meir. En 1922, son neveu, Harry Franke vient y habiter avec sa jeune épouse, Marthe Donas. Par la suite, le couple héritera de cet endroit qui restera longtemps leur point d’attache.

En 1960, la propriété est vendue à la Congrégation des Sœurs de l’Enfant-Jésus de Nivelles, qui en fait une maison de vacances. L’endroit est alors baptisé « Notre-Dame des Champs ». Elles transformeront alors l’ancienne bergerie en chapelle dont l’autel sera réalisé par le sculpteur belge Michel Smolders. Cet artiste est réputé pour ses sculptures en pierre bleue du Condroz.

Les quatre vitraux, ou, pour mieux dire, les « vitrages » (parce que les joints sont de ciment et non de plomb) sont l’œuvre d’Anne-Marie De Vleeschauwer. Ils sont inspirés des psaumes : joie, paix, montée vers le Seigneur et pauvreté, et réalisés en verre du Val Saint-Lambert.

En 2003, c’est l’Administration communale d’Ittre qui à son tour achète les lieux dans le but de les transformer en pôle culturel. Ainsi naît l’ « Espace Bauthier ». La chapelle devient alors musée. Le visiteur peut y découvrir le trajet de Marthe Donas, sa vie, son œuvre. Vidéo, documents, dessins et tableaux retracent le parcours de celle qui est reconnue aujourd’hui comme étant la première femme peintre belge abstraite.
 
À l’occasion des Journées du Patrimoine consacrées au patrimoine religieux et philosophique, un accrochage spécifique permettra d’admirer quelques œuvres de ces trois artistes, réunis en une exposition inédite !

Durant ce week-end, le musée sera ouvert samedi et dimanche de 10h à 18h
L’accrochage se prolongera jusqu’au 2 octobre


Date de dernière mise à jour : 08/10/2015
Virginal en fête : un nouveau comité débordant d'enthousisme !
Sens de l’accueil, sourire et bonne humeur ! Ce sont probablement les mots qui illustrent le mieux l’ambiance que j’ai découverte au sein du nouveau comité de Virginal en Fête.   Un comité qui non seulement déborde de bonne humeur mais aussi d’envie de se bouger un maximum pour faire vivre un village que tous adorent : Virginal.
Les Grands Feux d'Ittre battent un nouveau record
L’hiver a vraiment eu peur.  Alors que la semaine s’annonçait pluvieuse, les Grands Feux ont amené le grand beau temps, avec des températures qui ont donné l’envie à 1500 participants de se joindre à la manifestation.   Un record. Il est vrai que le bonhomme hiver n’avait pas été épargné, dès les premières minutes de la soirée.  L’atelier théâtral de l’Art qui show avait organisé le procès du bonhomme hiver.  A charge et à décharge, en compagnie du procureur (Gus de l’Etable d’Hôtes), des bourreaux (Attention jongleurs), des avocats (Art qui show) et des jurés (le public tout entier), le Bonhomme hiver a finalement été condamné à être brûlé sur le bucher préparé l’équipe de Grégory Van Driessche, au rythme de la Fanfare d’Ittre.
Et ce n’était que le début !
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS