Brèves

Une Saint Rémy à 2 visages

La Fête de la Saint Rémy a connu un week-end radieux : températures estivales, soleil au beau fixe… tous les ingrédients étaient réunis pour que la fête soit complète.  Et il est vrai qu’elle avait bien commencé, dès samedi : pendant que Bert et Stefan, un duo de musique klezmer, se baladait entre les tentes, le magicien Trucabarac régalait un public nombreux et enthousiaste qui était émerveillé par ses tours, tandis que Pas à Pas lançait sa danse de rue sur la Place Saint Remy.  Alors que la brocante, chaque année plus importante permettait de faire de bonnes affaires, dans les tentes également les animations attiraient un public nombreux : la caravane musicale de Zik Zak, le tournoi de Möllky du Café Truc, le yoga du Rire, le parcours acrobranche de Oi3 Loisirs, les animations des patros, les réanimations de la Croix-Rouge et les ateliers du Plan de cohésion Sociale faisaient le plein et initiaient les participants à la cuisine, à la diététique, à la couture, aux cosmétiques naturels et à la terre cuite.

La soirée était consacrée à la musique avec, dès 18h, une succession de jeunes talents sur 2 scènes : Le Prisonnier, Zappeur Palace, Mr Maxime et Guitapapa…  avant la soirée dansante animée par Jean Cawoy.
Le dimanche matin, le coq disposé sur l’ancien centre géographique de la Belgique se réveillait sous le soleil.  Et les animations de reprendre de plus belle : le « four à bois et la caravane passe » proposait de cuire son pain dans un véritable four.  Près d’une centaine de pains ont ainsi été cuits durant la journée, faisant le régal des participants.  

Sur le coup de 16h, la fête prenait autre visage, avec l’arrivée soudaine d’un gros nuage gris qui a déversé son averse, refroidissant les plus téméraires.  Alors que les brocanteurs remballaient leurs trésors à la hâte, le public se réfugiait dans les tentes des associations, dans une douce ambiance de bonne humeur.  Les animations n’ont pas cessé pour autant.  La fresque était achevée, l’impressionnante fanfare du Bernard Orchestar se réfugiait sur le podium, profitant du public captif dans les tentes avoisinantes, la Royale fanfare Sainte Cécile de Braine-le-Château prenait place dans la salle planchette.  Quant à Pizza Lippo, il profitait d’une éclaircie pour remplir les gradins de la place Siant Rémy et de terminer son spectacle avec une distribution de pizzas…
Sous le soleil ou sous la pluie, la Saint Remy a, une fois de plus, permis la rencontre et la fraternité dans le village d’Ittre.  Une belle vitrine pour les 45 associations participantes et un régal pour les enfants qui en ont fait leur fête.  Rendez-vous l’année prochaine.
Ludovic Devriendt

Date de dernière mise à jour : 08/10/2015
Le hockey enfin à Virginal
Créé en juin 2012, le club de hockey local, le Lynx Hockey Club Ittre, vient de terminer sa cinquième saison.
Nul ne peut ignorer le chantier qui apportera aux sportifs de la commune la possibilité de pratiquer son sport dans les meilleures conditions : un terrain adapté à notre sport.  Et parmi ceux qui ne peuvent l’ignorer : les joueurs de hockey eux-mêmes ! Fini donc les entraînements sur terrain de foot, terrain de tennis ou cours de récréation, place au hockey à domicile.


En juin, le Café Truc vous propose une soirée concert !
Venez découvrir, le mercredi 21 juin, le duo de Blues belge, Moonlamb Project !

Michaël (guitares, voix) et Cédric (harmonicas) forment un duo qui s'inspire du blues rural d’avant-guerre ainsi que de quelques songwriters plus contemporains tels que Nick Cave, Johnny Cash ou Tom Waits.  En 2012, ils commencent à donner quelques concerts et ils passent notamment au Spring Blues Festival d’Ecaussinnes.  Au milieu de quelques idées de compositions, ils choisissent 4 titres et sortent leur premier EP  «Stereo » en 2014.  Début 2016, le duo rentre en studio avec quelques invités (basse, batteries, piano) et sort l’album Snakes and Monkeys. Cet album comporte 9 compositions alternant le blues rural, le Chicago blues, le roots rock ainsi qu’un instrumental que l’on croirait sorti d’un film de Tarentino. Ils repartent sur la route en duo, Michaël jouant des percussions aux pieds, en plus de la guitare et du chant.


login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS