Brèves

Journée du patrimoine

Le week-end du 10 et 11 septembre se tenaient les Journées du Patrimoine dans toute la Wallonie. A cette occasion, le musée Marthe Donas était ouvert de 10 à 18h pour accueillir les visiteurs à découvrir un accrochage inédit.

Inauguré pour les Journées du Patrimoine, l'exposition "Patrimoine et dialogue artistique" permet d'observer les œuvres des peintres Marthe Donas et Anne-Marie De Vleeschauwer et du sculpteur Michel Smolders. Le musée Marthe Donas se trouvant dans une ancienne chapelle, il était normal de le retrouver lors de ces journées dont le thème était le patrimoine religieux et philosophique. C'est aux Sœurs de l'Enfant-Jésus de Nivelles, que l'on doit la transformation de cette chapelle, ayant fait appel à Anne-Marie De Vleeschauwer pour le vitrage et à Michel Smolders pour l'autel trônant au milieu de la salle.

Une centaine de personnes avaient fait le déplacement pour découvrir l'exposition, toujours fort de la réussite de l'exposition dédiée à Donas au Musée des Beaux-Arts de Gand entre mars et juin dernier. Le musée, dont la collection s'agrandit de plus en plus, propose chaque mois une exposition différente dont la prochaine se penchera exclusivement sur Marthe Donas et l'avant-garde parisienne à partir du 8 octobre.

Adeline Schmitz
Date de dernière mise à jour : 08/10/2015
IttrecultureS : Marka, Steve Houben, Zakouska, Lithos,....
Décidément, la dynamique de l’art de la scène est puissante à Ittre. Le mois de mars nous a proposé son flot de concerts  et d’événements. Soulignons le solde out du Duo Nathalie Muspratt et Anne Creuen au Heptone, une organisation de Musique Class’Ittre. Le spectacle Lithos et la valorisation de la pierre à la Chapelle de Verre à Fauquez, et le concert de Zakouska à l’Etable d’Hôtes.
Edito
Connaissez-vous La Médiocratie du philosophe Alain Deneault ? Dans ce livre, l’auteur critique la médiocrité d’un monde où tout n’est plus fait que pour satisfaire le marché. Il écrit notamment : « Rangez ces ouvrages compliqués, les livres comptables feront l’affaire. Atténuez vos passions, elles font peur. Surtout aucune « bonne idée », la déchiqueteuse en est pleine. Il faut penser mou et le montrer, parler de son ‘moi’ en le réduisant à peu de choses : on doit pouvoir vous caser. Les temps ont changé. Il n’y a eu aucune prise de la Bastille, rien de comparable à l’incendie du Reichstag, et L’Aurore n’a encore tiré aucun coup de feu. Pourtant, l’assaut a bel et bien été lancé et couronné de succès : les médiocres ont pris le pouvoir. »
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS