Brèves

Albert Dewee un vernissage très sensible illustratif de la richesse de notre communauté

Nous avons vécu un très bon moment le jeudi 8 septembre à l’Espace Bauthier lors du vernissage de l’exposition Albert Dewee.  Les trois intervenants avaient bien saisi le moment sensible. Le projet est en fait le résultat d’une série de rencontres, de découvertes, de liens …

Au cœur de l’histoire, Nanna Dewee, pétillante octogénaire qui habite à Haut-Ittre dans une petite maison, dans la ruelle en face de l’église. Cette animatrice d’atelier d’expression avait un père, Albert, qui s’est mis à peindre et sculpter lors de sa retraite. Il a aussi suivi cet atelier de sa fille Nanna.
C’est à une réunion du SEL (le Service d’Echange Local) que Nanna rencontre Eric de Moffart, autre habitant de Haut-Ittre, passionné d’art plastique et de communication.

Eric découvre la collection des œuvres d’Albert et voilà que ces œuvres vont se retrouver exposées dans les salons de l’Espace Bauthier,  grâce au travail inspiré d’Éric avec l’appui d’Aude Jacomet, du Musée Art et image et la bienveillance de la commission d’art plastique du centre Culturel.

Cette expo posthume,  Anna n’y croyait pas elle-même, mais la rencontre avec les acteurs ittrois en a décidé autrement.  Cette interaction particulière, Hélène de Schoutheete, notre Echevine de la Culture,  l’avait également bien perçue et l’a mis en évidence avec sensibilité lors du mot d’accueil officiel.

Et le public, dont beaucoup d’amis et de Haut-ittrois,  était touché par le moment un peu magique.  Quelques 150 personnes ont pu apprécier cette exposition d’art brut qui a révélé tout l’univers peu réjouissant de la guerre 14-18.

Prochaine étape dans le domaine de l’art plastique , l’exposition Marthe Donas et l’avant-garde parisienne (du 8/10 au 20/11). Ensuite, le souper Décallé du samedi 26/11 autour de l’œuvre de Sophie Calle, et enfin, du 3 au 18/12 l’exposition de Vincent Verscheure et Marie Bourgois, 2 artistes  néovirginalois.

Luc Schoukens

Date de dernière mise à jour : 08/10/2015
Jacques Wautier, échevin des travaux
Jacques Wautier est né à Tubize en 1955.  Ses études primaires, il les poursuit à l’école Saint Joseph de Tubize, avant de partir à l’Ecole normale de Braine-le-Comte pour ses secondaires.  C’est à cette époque qu’il rencontre sa future épouse, Brigitte Spreutels, aujourd’hui médecin à Ittre.  
Il poursuit ses études à Saint Luc (Mons)  dans le domaine des travaux publics.  Sa vie professionnelle l’emmènera à Lokeren (en tant que délégué commercial pour une société de conditionnements d’air), à Charleroi, à Grand Bigard….
C’est à la naissance de Marie-Caroline, en 1979, que Brigitte et Jacques emménagent à la rue du Sart.  Viendront ensuite Baptiste et Remi, qui suivront leurs études aux villages, à l’Ecole communale d’Ittre…
Alizée Olivier, conseillère communale MR
Alizée, âgée de 24 ans, est la plus jeune conseillère communale d’Ittre. Elle a toujours habité dans la commune, au quartier du Croiseau.  Après sa scolarité, à Bois-Seigneur-Isaac, puis à Nivelles, elle poursuit maintenant des études en sciences politiques à Bruxelles. Elle termine actuellement un master en Relations Internationales à l’ULB.
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS