Brèves

Les Mots des mois en Brrr une mécanique ittroise bien huilée

A l’heure où nous démarrons l’édition 2016, soit la 5ème du nom, nous avons envie de vous livrer l’envers du décors, la face cachée ou -plus pragmatique- le fonctionnement en interne de ce petit événement qui nous tient tant à cœur.

Pour commencer en voici les différents ingrédients ;

les accueillants, ce sont des habitants de notre commune (Ittre/Haut-Ittre/Virginal) voire d’Hennuyère et d’Ecaussines, qui ont accepté d’ouvrir leur porte à un spectacle. Et ce n’est pas tout, parfois ils hébergent aussi l’artiste(s) lorsque celui-ci vient de loin. Accueillir de 25 à 40 personnes chez soi demande aussi un peu d’huile de bras ; déplacer fauteuils et/ou divan, transformer sa cuisine en bar, etc… jusqu’à présent une vingtaine de couples se sont relayés, certains d’entre eux nous suivent depuis le début (BRAVO !) Sans leur chaleur et leur curiosité, il n’y aurait simplement pas eu de mots des mois en Brrr.
Les artistes, ils viennent de toute la francophonie…afrique noire, France, Québec et Belgique. D’emblée ils acceptent d’adapter leur cachet à la modestie des lieux : il ne nous est pas possible de payer mille ou quinze cents euros quand les entrées sont (et restent) à 08€. Les artistes, dans leur quasi-totalité ont plus que leur seul spectacle à offrir, ce sont des hommes et des femmes généreux et, comme la formule de  l’auberge espagnole y invite, ils partagent temps et repas avec les gens venus pour les écouter.
L’équipe (et ses partenaires) Ben ça, c’est nouzaut quoi, cette Maison du Conte et de la Littérature (pfff c’est vraiment trop long à dire et . . . ça peut paraître un peu snob, mais si vous frappez à une des portes des habitants qui accueillent, vous verrez qu’il n’en est rien.(parole !) Il y a aussi depuis le début le CLI, qui nous héberge et nous soutient (Petit Tram/communication etc…) sans oublier la Commune d’Ittre qui intervient de manière ponctuelle sur les spectacles « ittrois » Ce qui est certain c’est que cette aventure ittroise représente quelque chose de fort et inaltérable qu’on peut résumer en un mot : collectif. Des tentatives d’exporter ce genre d’événement ailleurs sont restées sans suite ; les Mots des mois en Brrr resteront attachés à notre commune.
Reste le public, indéfinissable, mais choyé, on le voudrait parfois plus nombreux, plus curieux, on aimerait TANT y retrouver des plus jeunes ; un jour peut-être… les gens qui entrent « chez les autres » à l’instar des artistes ne viennent pas que pour le spectacle et si vous décidiez d’en faire partie, vous  en seriez convaincus.

Philippe Casterman
Animateur MdCL

Prochaines dates à 20h

Les jeudis : 10/11 , 17/11, 24/11 et 1/12/16

Date de dernière mise à jour : 08/10/2015
Le hockey enfin à Virginal
Créé en juin 2012, le club de hockey local, le Lynx Hockey Club Ittre, vient de terminer sa cinquième saison.
Nul ne peut ignorer le chantier qui apportera aux sportifs de la commune la possibilité de pratiquer son sport dans les meilleures conditions : un terrain adapté à notre sport.  Et parmi ceux qui ne peuvent l’ignorer : les joueurs de hockey eux-mêmes ! Fini donc les entraînements sur terrain de foot, terrain de tennis ou cours de récréation, place au hockey à domicile.


Arnaud Larcier, un bassiste de Virginal
C’est sur la terrasse de sa maison, à la rue du Rouge Bouton, que nous reçoit Arnaud Larcier, le bassiste du groupe Biillions of comrades.  L’occasion d’évoquer son parcours et de mieux connaître ce groupe de pop-electro-rock qui se produira le 24 juin à la salle de Zik-Zak, à quelques centaines de mètres de là.
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS