Brèves

Première promenade de la saison d'El Tournikèt

Malgré un temps plutôt maussade, la première promenade de 2017 d’El Tournikèt s’est déroulée ce 19 mars dans la bonne humeur et a conduit les marcheurs sur les sentiers de Virginal sur une distance d’un peu moins de 10 km.  Après le départ à 10 heures sur le parking du centre de Virginal, les promeneurs ont emprunté le sentier du Griffon et le sentier de la Chapelle au Foyat afin de rejoindre le bois des Nonnes. De là cap sur le centre de Virginal par la rue Nils, le sentier Albert, les sentiers n° 30 et 40 (dit de la Commune), la ruelle Minne et la rue Emile Vandervelde. Après ce bol d’air de quelque 2 heures, les participants sont arrivés sur leur lieu de départ. Ils se sont ensuite dirigés vers le restaurant L’Art de Vivre, rue du Moulin à Vent, pour un repas dominical convivial.

Le prochain rendez-vous est fixé le 23 avril prochain, à Virginal, sur le thème « L’eau et le papier », une promenade au fil de l’eau, élément essentiel pour la fabrication du papier. Départ à 10 heures du parking du Centre de Virginal.

Lisette Hermans
Renseignements :
Jacques Vanderlinden – tél. 067/64 74 13
Site internet : www.el-tourniket.com
Date de dernière mise à jour : 08/10/2015
IttrecultureS : Marka, Steve Houben, Zakouska, Lithos,....
Décidément, la dynamique de l’art de la scène est puissante à Ittre. Le mois de mars nous a proposé son flot de concerts  et d’événements. Soulignons le solde out du Duo Nathalie Muspratt et Anne Creuen au Heptone, une organisation de Musique Class’Ittre. Le spectacle Lithos et la valorisation de la pierre à la Chapelle de Verre à Fauquez, et le concert de Zakouska à l’Etable d’Hôtes.
Edito
Connaissez-vous La Médiocratie du philosophe Alain Deneault ? Dans ce livre, l’auteur critique la médiocrité d’un monde où tout n’est plus fait que pour satisfaire le marché. Il écrit notamment : « Rangez ces ouvrages compliqués, les livres comptables feront l’affaire. Atténuez vos passions, elles font peur. Surtout aucune « bonne idée », la déchiqueteuse en est pleine. Il faut penser mou et le montrer, parler de son ‘moi’ en le réduisant à peu de choses : on doit pouvoir vous caser. Les temps ont changé. Il n’y a eu aucune prise de la Bastille, rien de comparable à l’incendie du Reichstag, et L’Aurore n’a encore tiré aucun coup de feu. Pourtant, l’assaut a bel et bien été lancé et couronné de succès : les médiocres ont pris le pouvoir. »
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS