Brèves

Ecole libre change de directrice

Après une année à la tête de l’école libre d’Ittre, Béatrice Grégoire a décidé, pour des raisons personnelles, de quitter le poste. depuis le 1er septembre dernier, c’est donc Nathalie Guillaume qui occupe la fonction.

Nathalie Guillaume est originaire de Braine-l’Alleud. Elle y a fréquenté, pendant son enfance, l’école primaire Saint Jacques et le Collège Cardinal Mercier, ainsi que les Scouts de la 22ème unité de
Lillois. Elle suit des études d’institutrice primaire à l’Institut Saint thomas, à Bruxelles. Depuis 20
ans, Nathalie Guillaume était institutrice à l’Institut Saint Marie Meiser, à Schaerbeek. Cette école de quartier, qui a notamment vu dans son personnel la Reine Mathilde, qui y officiait en tant que logopède, a la particularité de fonctionner avec des classes verticales.

Nathalie guillaume y a donc donné à des doubles années ; 1ère et 2ème, 3ème et 4ème, 5ème et
6ème . « Cela demandait une collaboration et un partenariat particulier entre les élèves d’âges différents
au sein d’une même classe » explique la nouvelle directrice. « C’était une petite école familiale, où tout le monde se connaissait. Nous pratiquions le conseil de coopération, c’est-à-dire une discussion
entre élèves pour résoudre les problèmes et mettre en place des projets. J’ai aussi eu l’occasion d’implanter une bibliothèque dans l’école. Je m’occupais également de l’animation pastorale. »

Nathalie suit alors les formations pour devenir directrice : « Au départ, le but était d’échanger avec d’autres personnes et de connaître l’autre côté de la barrière. » Puis est arrivé cette opportunité à l’école libre d’Ittre : « Quand j’ai vu l’école, je me suis mise à rêver d’y travailler ! J’aime bien apprendre, et il me faut un projet
et de nouveaux défis » dit-elle. « D’Ittre, je ne connaissais que les fêtes du 15 août, et les locaux de la
grande tente, que j’avais fréquenté avec les scouts. A présent, je me rends compte de l’esprit de village.

Je l’ai perçu à la messe d’enterrement de Mr Filippo, l’hommage au rocher de la résistance ou
avec la Fête de la Saint Remy. » De nouveaux projets pour l’école ? « L’école manque de locaux, je
voudrais aménager le bureau de la logopède pour y installer une bibliothèque et en faire aussi un
lieu de travail en petit groupe, pour les chefs d’oeuvre des 6ème primaires notamment. Mais ce
que je voudrais surtout, c’est mettre en valeur les richesses de chaque enfant. »
Quand on évoque son univers personnel, Nathalie Guillaume met en avant ses 3 enfants (âgés de 12,15 et 19 ans) qui étudient au Collège cardinal Mercier et à Namur, le sport qu’elle pratique régulièrement (spinning et zumba), le théâtre et la lecture (les  récits fantastiques, les histoires de famille et les  suspenses). « Je suis pour le respect de la personne. Je suis assez franche et je préfère qu’on soit franche avec moi. Mais en même temps, je suis assez sensible. Mais je préfère quand les choses sont dites ou écrites ! » conclut-elle.

Ludovic Devriendt
 
Date de dernière mise à jour : 08/10/2015
Bee O Village, un an déjà
Il y a un an, la coopérative Bee O Village ouvrait son magasin dans le centre d’Ittre.  Le principe de base était simple et est resté le même : proposer des produits bios, locaux et en vrac tout en privilégiant le circuit court.  Aujourd’hui, la gamme s’est étoffée et la liste des producteurs locaux s’est allongée : Arti Champs (de Baudémont : fruits et légumes), le Verger Micolombe (d’Ittre : fraises, melons, tomates, confitures, vinaigres), la Ferme de Bie (d’Ittre : beurre et lait battu), la Ferme de Nizelles (de Wauthier-Braine : fromage, lait de chèvre, yaourt), les Notes de mon jardin (Tubize : soupe), la Cave à Fab (de Bornival : vin bio), la Petite Sorcière (de Chimay : produits cosmétiques fait maison)…  Le reste des produits étant acheminé par des centrales d’achat bio : Interbio, Biofresh, Herbalistic, Bioflor, Coprosain (viande). « Nous essayons à chaque fois de privilégier des produits belges, en donnant même la préférence à de jeunes entreprises. » expliquent Alix de Lichtervelde et Graziella de Mahieu, respectivement coopératrice et vendeuse.
Comartagrind, c'est quoi?
Petit rappel.  Comartagrind, c’est l’association des Commerçants, Artisans, Agriculteurs et Industriels de l’entité d’Ittre.  Déjà 4 ans que l’association existe et les projets qu’ils ont menés sont déjà bien ancrés dans la vie du village.  Le plus visible est certainement la Féér’Ittre :  ce marché de Noël un peu particulier qui regroupe tous les corps de métiers dans une ensemble harmonieux, et surtout féérique, sur la Grand-Place d’Ittre le 2ème week-end de décembre.  Retenez déjà la date, la prochaine édition aura lieu les 8, 9 et 10 décembre prochains. 
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS