Brèves

Un centre funéraire à Huleu

C’est une première dans l’entité d’Ittre : un centre funéraire a ouvert ses portes à Huleu.  Ce sont les funérailles Moreau (dont la maison-mère est située à Braine-l’Alleud) qui ont ouvert depuis début décembre  un nouveau centre à proximité du rond-point de Huleu.

Pour ce faire, le centre funéraire dispose d’infrastructures toutes neuves à la rue du Croiseau : plusieurs salles (salons pour accueillir les familles, chapelles funéraires et salle de retour de deuil) sont disponibles en fonction du nombre de personnes, un espace de dispersion des cendres dans le jardin, un grand parking …« Nous avons également une volonté de travailler avec les artisans locaux » explique la nouvelle gérante, Mélanie Mertens.   

Une figure connue de notre village, puisque fleuriste à Mel’Ange de Fleurs (à Virginal) : « Les funérailles Moreau vous proposent un service complet, allant de la prise en charge du défunt jusqu’au retour de deuil (nous accompagnons la famille dans les démarches administratives, le choix du cercueil, l’organisation des funérailles, le service funéraire (messe ou autres), de l’inhumation ou l’incinération, les faire-part, les souvenirs, les remerciements, les fleurs, le retour de deuil… ).  Nous nous occupons de tout avec la famille, notre service fonctionne 24h sur 24h et 7 jours sur 7j.  Notre maitre-mot est d’être à votre service et à votre écoute, dans le respect et le souhait des familles. »

De part son métier de fleuriste, Mélanie Mertens a été confrontée à des funérailles à de nombreuses reprises : elle s’est occupée de la confection de couronnes mortuaires ou de décorations florales pour de telles circonstances.  Aujourd’hui, elle franchit un pas supplémentaire : « Mes clients ne doivent pas s’inquiéter, Mel’Ange de fleurs reste bien ouvert aux horaires habituels.  En étant la fleuriste attitrée du centre funéraire, je vous proposerai la confection de coussins ou de couronnes en fleurs fraîches, mais aussi des fleurs en soie ou des plaques souvenirs,... »

Rendez-vous à ne pas manquer : une journée d’information samedi 3 février de 14h à 18h.

Ludovic Devriendt
Date de dernière mise à jour : 08/10/2015
Portrait : Je suis Tamoul, je vis à Ittre !
Le mois passé, nous découvrions le contexte violent du Sri Lanka. Des voisins en ont échappé et demandent l’asile en Belgique. Ici, « les gens sont comme çà ! », dit-il le pouce levé.
Chères ouailles
Depuis quelques années, j'ai pris l'habitude de discourir à l'occasion de ma Fête annuelle et, incidemment, à l'occasion de la Fête des associations de notre beau village ...
Et une habitude, ça peut devenir chronique…  C'est pourquoi je reprends  la plume céans...

login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS