Brèves

Edito

Le Théâtre de La Valette ne baisse pas les bras.

Ce n’est pas la première fois que nous le rappelons dans ce journal, les centres culturels sont aujourd’hui des lieux ouverts à tous les citoyens destinés à les faire agir culturellement. Ils contribuent à l’exercice par le plus grand nombre des droits culturels.
Et l’accompagnement au respect de ces droits culturels peut se faire de différentes manières. A travers le soutien à un partenaire en difficulté, par exemple. Car un opérateur culturel qui s’éteint, c’est un peu de vos droits culturels qui disparaissent.


La période de turbulences que connait depuis deux mois le Théâtre de La Valette fut l’occasion pour de nombreuses personnes de se mobiliser pour témoigner de leur soutien et de leur volonté d’assurer la pérennité de cette « institution » locale. Les citoyens se sont exprimés à travers une pétition. Une délégation d’élus locaux a rencontré Madame la Ministre Alda Gréoli. Une cellule d’action rassemblant des représentants de tous les partis politiques présents sur notre commune s’active au niveau institutionnel.
Restait à assurer si possible la survie financière du Théâtre pour l’année 2018, le temps que les démarches dont nous venons de parler récoltent des fruits.
 
Le Théâtre de La Valette a donc déposé le 1er février dernier une demande d’aide au projet à la Fédération Wallonie Bruxelles qui lui permettra, si elle est acceptée, de maintenir ses activités jusqu’en janvier 2019 mais aussi d’avoir l’opportunité d’introduire un second dossier  à l’échéance du mois de mai 2018 et, qui sait, un jour à plus long terme, de prétendre à un nouveau contrat programme.  
De nombreuses énergies gravitant autour du Centre culturel se sont mobilisées pour accompagner Pierre Pigeolet, le Directeur artistique du Théâtre, dans la finalisation de ce premier dossier de demande d’aide. C’est à ce niveau-là que nous pouvions être le plus utile.

D’ici 90 jours, une décision devrait tomber. On croise les doigts !

Nathalie Lourtie

Date de dernière mise à jour : 08/10/2015
Interyacht vous acceueille le long du canal
Un vent nouveau souffle dans les voiles d’Interyacht.  Depuis quelques temps, le nouveau comité du club nautique (composé d’Alain Lardot (Président), Emmanuel Lebrun (Secrétaire), Laurent Callu (Trésorier), Guy Balland (Administrateur voile) et Daniel Van Damme (Capitaine du port situé à l’écluse d’Ittre)) a insufflé une nouvelle dynamique.
Le club se divise actuellement en 3 domaines d’activités.  La plaisance d’abord, qui regroupe les bateaux du club qui ont Ittre comme port d’attache, cela concerne environ 35 emplacements le long de la rive (sur les pontons) et une quinzaine de places aux bouées (au large).  En moyenne, cela représente près de 300 nuitées de bateaux de plaisance venus de Belgique, des Pays-Bas, d’Allemagne… mais aussi parfois du Danemark ou d’Italie.  Une véritable porte d’entrée pour le tourisme à Ittre.


l'Atelier du croquis : L'exposition est terminée mais l'atelier contine
L'ASBL « Le Retour des Palombes » a pour but premier de favoriser l'émergence et le développement de la créativité présente en chaque individu. C'est dans cette optique qu'est né le projet de mettre sur pied « L'Atelier de Croquis » autour d’un modèle vivant, John.
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS