Brèves

"Pat Rock 2018", une première édition pour le festival de musique des jeunes du Patro Saint-Pierre de Virginal

Interview d’Arthur De Meyer, Basenji, président du Patro

- Parle-nous du festival. Quand aura-t-il lieu ? Où ? Avec qui ? A qui s’adresse-t-il en priorité ? Comment peut-on se procurer des entrées ?

Le festival aura lieu le 14 avril à la salle Zik-Zak de Virginal. Les groupes qui joueront sont la Polizia (tribute de The Police), Arcadium (tribute de Red Hot Chili Peppers) et Melting Potes (cover des 70’s à aujourd’hui). Nous avons axé cette première édition sur le thème des rocks covers, car ce type de musique touche autant les plus jeunes qui ont pu entendre ces musiques un peu par hasard ou par bon goût ;) , que les plus âgés qui ont grandi avec le rock.  
Le système de précommande demandant trop d’organisation pour une première édition, les entrées seront en vente sur place le jour même.


- D’où vient l’envie, en tant que mouvement de jeunesse de créer un festival de musique ?

Ce projet a pour but de faire vivre le village de Virginal et ses environs en y créant un évènement ouvert à tous. L’idée est de redynamiser notre commune en proposant un endroit de rencontre et de fête. Le second objectif est de pouvoir montrer à tous notre détermination, notre engagement et notre motivation tant dans l’animation des enfants du village que dans l’organisation d’évènements fédérateurs. Il permet de financer divers projets comme par exemple le camp à l’étranger des Aventuriers (section 14-16 ans).
Le plus gros objectif de ce projet est de sensibiliser les animateurs de demain à l’organisation de gros évènements. Un staff étant en constant renouvellement, nous ( les plus vieux ;) ) voulons laisser « notre » patro en de bonnes mains le jour où nous cèderons le flambeau..

- Présente-nous le staff, le rôle de chacun dans l’organisation du festival. Raconte-nous la genèse du projet, les différentes étapes de l’organisation du festival, les moments de bonheur, les galères,…

L’organisation de cet évènement est surtout assurée par les aventuriers et leurs animateurs mais tout le staff a un pied dans le projet. Tous seront là ce 14 avril pour faire vivre ce projet.  La réussite de ce projet, dépend, pour commencer de la solidarité de chacun des membres du staff..

Tout a commencé autour de la table de « notre maman à tous » (Coati/Julie Duthy). C’est grâce à elle qu’on a pu se tourner vers les bonnes instances telles que le Centre Culturel, le conseil de la jeunesse. C’est après une réunion en compagnie des organisations citées précédemment, que nous avons pris contact avec la salle Zik-Zak. Nous y avons reçu un accueil chaleureux et avons senti un intérêt immédiat pour notre projet. C’était un moment formidable que de se rendre compte que nous n’étions pas seuls à être motivés par ce projet.

Le moment qui a été le plus agréable, que vous trouverez peut-être anodin, c’était de publier officiellement l’affiche. C’est la révélation de ce pour quoi on travaille en secret depuis un petit temps. Voir l’engouement autour de ce projet m’a vraiment fait chaud au cœur.

En ce qui concerne le soutien, on est toujours à la recherche de sponsors, donc n’hésitez pas !

- L’offre culturelle Ittroise et même régionale est déjà pas mal fournie en termes de musique rock. Pourquoi avoir choisi de faire un festival de musique et pourquoi justement le rock ?


Le Pat’Rock est un projet qui de base était un rêve personnel. Etant passionné de musique depuis tout petit et ayant grandi dans le monde du rock grâce à mon papa, je rêvais de créer un festival. Le patro m’a permis de mettre ce projet sur pied avec un but aussi bénéfique pour le patro qui est le côté pédagogique du projet.

- En cas de succès, pensez-vous réitérer l’expérience ? Nourrissez-vous le désir d’inscrire le « Pat Rock » sur la liste des festivals « connus » dans le BW ?


Si le festival se déroule sans accroc, nous penserons à de futures éditions avec plaisir ! Peut -être tous les ans, peut-être tous les deux ans, qui vivra verra… Le Pat’Rock n’a pas pour but de devenir le nouveau Festival à la mode mais c’est clair qui si un jour on a l’opportunité de prendre de l’ampleur, on foncera !

- Donne-nous trois ou quatre raisons « ultimes » qui font qu’on ne peut décidemment rater cet événement sous aucun prétexte !

Car ça va être génial, ça suffit pas ? Plus sérieusement, les groupes qui joueront ce jour-là sont bourrés de talent. L’ambiance va être de feu ! Zik-Zak est vraiment un chouette endroit. En plus, les bénéfices seront reversés aux jeunes du patro pour leur offrir un voyage de malade ! On epère vous y voir très nombreux !

Questions : Karim Sarton. Réponses : Arthur De Meyer.

Date de dernière mise à jour : 08/10/2015
Interyacht vous acceueille le long du canal
Un vent nouveau souffle dans les voiles d’Interyacht.  Depuis quelques temps, le nouveau comité du club nautique (composé d’Alain Lardot (Président), Emmanuel Lebrun (Secrétaire), Laurent Callu (Trésorier), Guy Balland (Administrateur voile) et Daniel Van Damme (Capitaine du port situé à l’écluse d’Ittre)) a insufflé une nouvelle dynamique.
Le club se divise actuellement en 3 domaines d’activités.  La plaisance d’abord, qui regroupe les bateaux du club qui ont Ittre comme port d’attache, cela concerne environ 35 emplacements le long de la rive (sur les pontons) et une quinzaine de places aux bouées (au large).  En moyenne, cela représente près de 300 nuitées de bateaux de plaisance venus de Belgique, des Pays-Bas, d’Allemagne… mais aussi parfois du Danemark ou d’Italie.  Une véritable porte d’entrée pour le tourisme à Ittre.


Du marché des saveurs et de la saveur des marchés
On ne les compte plus, les villes et villages, qui (re)proposent, le temps d’un weekend ou chaque semaine, un marché. Ittre n’a pas attendu la vague ! En effet, depuis quelques années, à la fin du printemps, le Syndicat d’Initiative d’Ittre convie gourmets et gourmands à participer à son « Marché des saveurs ».
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS