Brèves

Célébration du 10 ème châpitre de la Confreriye Del Tarte au Crastofé

Le samedi 17 mars 2018, notre confrérie gastronomique locale, la Confrérîye dèl Târte au Crastofé, célébrait comme il se doit son 10ème chapitre solennel. Après la célébration de son 15ème anniversaire à la fin de l’été 2017, la Confrérîye dèl Târte au Crastofé tenait ainsi en quelques mois son deuxième événement de grande importance.

La partie académique de la manifestation se tenait à la salle polyvalente de Virginal ; contrastant avec la froideur extérieure de la météo, à l’intérieur, l’accueil fut extrêmement chaleureux et très festif. D’entrée, à l’appel de leurs noms, les nombreuses confréries gastronomiques – et autres – qui avaient tenu à répondre présentes à leur consoeur, firent leur entrée dans la salle polyvalente sous les applaudissements de la haie d’honneur que formaient tous les membres de notre Confrérîye.

Ce cérémonial accompli, notre Grand Bailly présentait à l’assemblée notre Confrérîye, rappelait quelques faits marquants du passé de celle-ci et envisageait avec confiance son futur avant de déclarer ouvert le 10ème chapitre solennel. Toujours impressionnantes allaient ensuite se succéder les intronisations assurées par deux prévôts très pointus sur le protocole ; toutes les confréries aclotes étaient venues en soutien mais également des confréries du pays de Liège notamment ; ce fut l’occasion de mettre à l’honneur quelques personnalités de la vie locale dont Madame Nathalie LOURTIE, récente directrice de votre journal préféré. Après une brève présentation des récipiendaires, ceux-ci étaient invités à déguster notre tarte et son produit d’accompagnement, sa bonne bière artisanale ambrée crastofette.

 Chacun prêtait ensuite serment entre les mains du Grand Bailly au son de trompettes virginaloises susceptibles de réveiller un mort et des applaudissements nourris de la salle. La manifestation se terminait – pour sa partie académique – par le verre de l’amitié après que furent entonnés successivement l’hymne de la Confrérîye, la Brabançonne puis l’Hymne européen. La partie festive allait pouvoir ensuite débuter mais cela, c’est une autre histoire… On n’est pas toujours et suffisamment conscients que des associations, quelles qu’elles soient, peuvent porter haut les couleurs locales et entretenir ainsi, parfois très loin, la bonne renommée d’un petit village qui n’est certes plus le centre géographique de la Belgique mais pourquoi pas, peut-être, celui de la bonne gastronomie traditionnelle.

Qu’on se le dise : le 11ème chapitre se tiendra le 21 mars 2020.

Pour la Confrérîye, Marc-Olivier LECLERCQ Aspirant compagnon
Date de dernière mise à jour : 08/10/2015
Construction d'histoire ? Pour que faire?
D’abord une ou deux questions ;
Pourquoi certaines personnes peuvent-elles nous raconter à peu près n’importe quoi sans jamais nous lasser alors que d’autres, au contraire, nous fatiguent tout passionnant que soit leur propos ?
Edito : Parce qu'il est question de climat
Peut-être avez-vous participé aux manifestations pour le Climat. Peut-être pas.
Peut-être vous sentez-vous concerné et préoccupé par cet enjeu. Peut-être pas.
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS