Brèves

Des vendanges solidaires pour la Palestine

Depuis 2 ans, le groupe PJPO (Paix Juste au Proche-Orient) d’Ittre, accompagné d’autres groupes du Brabant wallon, soutient une coopérative de vignerons palestiniens dans la région d’Hébron, en Palestine.  Une région fortement colonisée par les Israéliens. Le but : ‘cultiver pour résister’, comme nous l’expliquent Marc Abramowicz et Eric de Moffarts : « Les viticulteurs palestiniens, qui produisent un raisin de table de très bonne qualité, n’arrivent pas à le vendre à cause de la présence militaire israélienne importante dans la région.  Les camions restent bloqués aux checkpoint et le raisin pourri avant d’atteindre sa destination.  A cause de cela, beaucoup de vignerons ont abandonné leur terre ».

Un abandon de terre qui a toute son importance puisque, après 2 ans d’abandon, une terre reviendrait à l’état israélien.  A cela s’ajoute l’attitude hostile des colons israéliens qui, en toute impunité, ont coupé 1300 cèpes de vignes palestiniens, avec l’espoir de s’accaparer les terres.
Grace au soutien de PJPO et de 5 communes du Brabant wallon (Ittre, Braine-l’Alleud, Braine-le-Château, Nivelles et Rixensart), la coopérative Al Sanabel, qui réunit 343 familles, a industrialisé un processus de fabrication du jus de raisin.  Grâce à cette nouvelle opportunité, les familles sont revenues sur leurs terres pour cultiver.  En 2017, plus de 60.000 bouteilles de jus de raisins ont été produites et ont pu être vendues en Palestine (Cisjordanie).  Le jus de raisins (produit sans pulvérisation) se conservant plus longtemps que le raisin frais, le temps d’attente aux barrages militaires n’est plus un obstacle à la vente du produit transformé sur le territoire palestinien.  L’objectif pour 2018 : doubler la production.  Un autre projet permettrait de mettre le jus de raisins en berlingots pour les enfants palestiniens.

Un viticulteur ittrois soutient la Palestine

Les vignes de La Ferme du Petit Chaumont, à Ittre, ont été plantées l’année passée par François Sivine et sa compagne Chantal.  La récolte 2018 ne permettait pas encore une vinification du raisin. Mais les viticulteurs ont néanmoins réalisé les vendanges au profit d’Al Sanabel.  Une centaine de bouteilles de jus de raisins ont été produites et vendues le temps d’un week-end lors de la Fête de la Saint Remy.  Des bénéfices qui vont être envoyés en Palestine pour soutenir Al Sanabel et un bel acte symbolique du premier vigneron ittrois qui soutient ses collègues palestiniens. 

Et Marc Abramowicz de conclure : « PJPO espère que les prochaines autorités communales tiendront compte des pays comme la Palestine pour leut politique de solidarité internationale… »

Ludovic Devriendt
Date de dernière mise à jour : 08/10/2015
Jacques Wautier, échevin des travaux
Jacques Wautier est né à Tubize en 1955.  Ses études primaires, il les poursuit à l’école Saint Joseph de Tubize, avant de partir à l’Ecole normale de Braine-le-Comte pour ses secondaires.  C’est à cette époque qu’il rencontre sa future épouse, Brigitte Spreutels, aujourd’hui médecin à Ittre.  
Il poursuit ses études à Saint Luc (Mons)  dans le domaine des travaux publics.  Sa vie professionnelle l’emmènera à Lokeren (en tant que délégué commercial pour une société de conditionnements d’air), à Charleroi, à Grand Bigard….
C’est à la naissance de Marie-Caroline, en 1979, que Brigitte et Jacques emménagent à la rue du Sart.  Viendront ensuite Baptiste et Remi, qui suivront leurs études aux villages, à l’Ecole communale d’Ittre…
Alizée Olivier, conseillère communale MR
Alizée, âgée de 24 ans, est la plus jeune conseillère communale d’Ittre. Elle a toujours habité dans la commune, au quartier du Croiseau.  Après sa scolarité, à Bois-Seigneur-Isaac, puis à Nivelles, elle poursuit maintenant des études en sciences politiques à Bruxelles. Elle termine actuellement un master en Relations Internationales à l’ULB.
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS