Brèves

Christian Fayt, nouveau Bourgmestre à Ittre

Ittre : l’aboutissement d’un long engagement en politique.

Quand la passion pour la forêt mène à la politique.

Cela fait près de 25 ans que Christian Fayt est impliqué dans la politique ittroise. Arrivé à Ittre en 1985 pour gérer le Bois des Nonnes à Fauquez (son cursus scolaire l’a mené vers des études forestières), Christian Fayt y prend racine, achète une maison et s’y installe en famille.
Par la suite, élu président des 500 agents de forêts qui géraient nos forêts à l’époque, il arriva très vite à la conclusion que pour faire avancer les projets qui lui permettraient de gérer au mieux les hectares dont il avait la responsabilité, l’investissement en politique était une approche à ne pas négliger.  

En 1994, lors de sa première tentative sur la liste PA, il est élu conseiller communal avec 89 voix. Six ans plus tard, il se représente et double son score. Expert détaché au cabinet du ministre de l’agriculture José Happart (PS) de 2001 à 2003, il y parfait son expérience politique.  Et c’est comme membre de Ittre+ (PS) qu’il devient finalement Echevin au sein du Collège communal en 2006 (au sein d’une coalition Ittre+/Ecolo/PA) puis en 2012 (au sein d’une coalition Ittre+/IC).
 
Sa désignation aujourd’hui au poste de Bourgmestre est, à ses yeux, l’aboutissement heureux du travail mené durant toutes ces années au sein des différentes fonctions politiques et professionnelles qu’il a assumé à Ittre. Même s’il souligne que ce n’était pas un objectif en soi lorsqu’il a démarré en politique. « Ce qui est primordial pour moi c’est de voir comment on peut faire avancer les choses quand on unit des forces de bonne volonté qui nous aident à frapper aux bonnes portes pour convaincre du bien-fondé d’un projet », nous confiera-t-il.


Famille et équipe, des soutiens indispensables.

« Si un homme politique n’a pas le soutien de sa famille ni de l’équipe avec laquelle il s’implique, il ne peut aller nulle part. Depuis le début, j’ai eu la chance que ma femme et mes filles « subissent » positivement le choix de mon engagement en politique. Je dis « subisse » car la politique est dévoreuse de temps. Et avec l’augmentation des responsabilités que j’ai assumées, le temps que je lui ai consacré n’a fait que croître. Mais elles savent que j’ai l’habitude de faire les choses à fond et que l’intérêt de la commune est prioritaire à mes yeux».

Le soutien reçu par l’équipe EPI durant la campagne électorale l’a également fort marqué. « Une équipe qui n’a pas ménagé son énergie et qui est toujours prête à travailler pour les objectifs que nous nous sommes fixés ».

Les priorités pour la nouvelle législature

Christian Fayt se considère comme un homme de projets et d’action. La politique politicienne ne l’intéresse pas, déclare-t-il. Dans les 6 prochaines années, son attention portera naturellement sur l’ensemble de la commune mais plus particulièrement sur les compétences dont il a la charge en plus de celle de Bourgmestre

Toutes compétences confondues, Christian Fayt y voit 4 gros défis à relever, qui sont interdépendants :

1)    La pérennité des industries et entreprises installées sur le territoire communal.
De leur présence dépend une partie des revenus de la commune et donc sa capacité à soutenir les services offerts à la population.

2)    La conservation de l’ « esprit de village ».
Les gens aiment vivre à Ittre pour la qualité de vie qu’ils y trouvent et pour son caractère rural et villageois. Anciens habitants et nouveaux venus devraient se serrer les coudes pour les conserver. L’action communale doit les y aider.

3)    La cohésion sociale.
Ittre n’est pas une bulle qui fonctionne coupée du monde. Un des défis dans la gestion politique locale déclare-t-il c’est d’arriver à garder un équilibre entre l’attention qu’il faut porter aux besoins et priorités du village et les enjeux de la société dans laquelle nous vivons. Même si nous ne disposons pas tous des mêmes atouts et qu’il y a des personnes qui doivent faire face à de réelles difficultés, il faut reconnaitre que, dans son ensemble, la population ittroise est privilégiée et qu’elle connait un bien-être qui ne se retrouve pas partout. Un des défis de la nouvelle majorité sera de faire le nécessaire pour maintenir cette qualité de vie et rester un soutien pour la classe moyenne. Dans cette optique, le rôle des responsables politiques est de veiller à maintenir des infrastructures et des services locaux adaptés : commerces, crèches, acteurs de la santé, écoles,…

4)    L’enseignement.
« C’est notre force. Il y a aujourd’hui plus de 1000 enfants qui fréquentent les 4 sites scolaires installés sur la commune », dit-il. « Il faut faire le nécessaire pour le maintenir, ainsi que les activités extra-scolaires. Il faut préparer l’avenir ». « Qu’il s’agisse de l’enseignement communal ou du libre. », précise-t-il avant d’annoncer que l’un des projets de la nouvelle majorité au niveau de l’enseignement sera de déménager l’école communale de Virginal dans de nouveaux locaux, plus grands et mieux adaptés, et d’attribuer aux anciens locaux des fonctions plus sociales ou culturelles, comme la maison des jeunes, une académie de musique,…
Le 3 décembre dernier, Christian Fayt est devenu officiellement le nouveau Bourgmestre d’Ittre. La déclaration de politique générale qu’il a préparé avec le nouveau Collège des Echevins sera présentée lors du Conseil communal du 22 janvier. Nous vous rappelons que les séances du Conseil communal sont publiques. Tout citoyen a donc le droit d’y assister.

Nathalie Lourtie
 
Un Bourgmestre et 5 Echevins


Christian Fayt (Bourgmestre - EPI) : Affaires générales - Sécurité - Personnel et Ressources Humaines - Population - Etat civil - Information - Communication - Enseignement - Extrascolaire - Culture -Tourisme -Patrimoine-Fêtes locales - Associations patriotiques - Cultes – Ainés

Pascal Henry (1er Echevin – MR) : Urbanisme - Aménagement du territoire - Logement - Régie foncière - Nouvelles technologies

Fabienne Mollaert (Echevine – EPI) : Énergie - Environnement et transition écologique - Mobilité - Participation et budget participatif

Lindsay Gorez (Echevine – MR) : Sport et R.C.A. -Jeunesse – Emploi – Economie - P.M.E. - Bien-être animal - Commerce et Commerce équitable

Jacques Wautier (Echevin – EPI) : Travaux - Ruralité – Agriculture - Solidarité internationale

Françoise Peterbroeck (Echevine et Présidente du CPAS) : Présidente du CPAS - Affaires sociales - Assuétudes et santé - Petite enfance - Budget - Finances - Marchés publics


Date de dernière mise à jour : 08/10/2015
Fabienne Mollaert, Echevine de la Mobilité, de l'énergie, de l'Environnement et de la transition écologique, de la Participation et du Budget participatif
Fabienne Mollaert, échevine de la Mobilité, de l’Energie, de l’environnement et de la transition écologique, de la participation et du Budget participatif.

L’actualité nous le rappelle chaque jour, les enjeux dans lesquels Fabienne Mollaert a personnellement choisi de s’investir ne sont pas des moindres. Mais ces matières étant celles dans lesquelles elle avait déjà pu s’impliquer au niveau des conseils consultatifs, il lui a semblé tout naturel de les prendre en charge dans le cadre de son nouveau challenge en tant qu’échevine.
Un poste que Fabienne entend assumer à temps plein… et même plus ! C’est pourquoi elle a choisi de mettre sa carrière professionnelle entre parenthèses afin de pouvoir s’investir complètement pour la commune.
Promenade de printemps inédite "Ittre au travers du regard de Marthe Donas et Frans Depooters"
LE DIMANCHE 5 MAI PROCHAIN A 11 HEURES

Le saviez-vous ? Les peintres MARTHE DONAS et FRANS DEPOOTER aujourd’hui réputés bien au-delà de nos frontières, ont vécu à Ittre, aimé et immortalisé ses paysages !
Pour le plus grand plaisir du corps mais aussi de l’esprit, c’est sur leurs traces mais aussi à la découverte ou à la redécouverte de la richesse du patrimoine paysager et bâti de notre belle commune que le Syndicat d’Initiative d’Ittre vous convient le dimanche 5 mai prochain dès 11 heures.
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS