Brèves

Lindsay Gorez, échevine des sports, de la jeunesse, de l'économie, de l'emploi, des PME et du bien-etre animal

Lindsay Gorez est née à Braine-le-Comte.  Elle passe son enfance à Hennuyères et fréquente l’école maternelle de Fauquez, où toutes les classes étaient réunies.  Ses études secondaires, elle les passe à l’Athénée Royale de Braine-le-Comte, avant d’étudier à l’actuelle Haute Ecole Lucia De Brouckère où elle obtiendra son baccalauréat en droit.  Elle travaille ensuite chez Pascal Henry, courtier en assurances à Virginal, avant de rejoindre Soignies où elle est active dans le service juridique et en tant que Déléguée à la Protection des Données dans une société de logement public.

Mais Lindsay est surtout fière de ses origines virginaloises. C’est dans le quartier de la Bruyère que ses grands-parents habitaient.  C’est d’ailleurs dans cette maison que Lindsay habite aujourd’hui, avec son époux Steeve Fontaine et leur fille Laly (5 ans), scolarisée à l’Ecole communale de Virginal.  Même si elle estime ne pas être engagée dans une association « il faut que le politique reste à sa place », Lindsay s’est néanmoins impliquée dans la création du festival « Zygomatix » à Braine-le-Comte. « On faisait venir des artistes et on créait une pièce de théâtre chaque année » explique-t-elle. Avant de nous confier une de ses passions : « J’adore la pâtisserie, j’essaie plein de choses ! ».

Un parcours politique

Pour Lindsay, la politique n’est pas une tradition familiale. Son parcours commence aux Jeunes MR de Braine-le-Comte : « Vers  18 ans, j’aimais la liberté d’entreprendre, et je me suis inscrite au MR car la dynamique y était intéressante ».  Elle s’impliquera dans le Bureau des Jeunes MR, avant d’en prendre la présidence.  En 2006, elle est élue en tant que Conseillère communale à Braine-le-Comte.  A l’époque, elle avait déjà des liens avec le Mr ittrois et c’est donc tout naturellement qu’elle le rejoint lorsqu’elle s’installe dans la maison familiale en 2009.  En 2012, Lindsay devient Conseillère CPAS à Ittre : « Je voulais une juste répartition de l’aide sociale.  Je me suis aussi rendu compte des difficultés que les gens rencontraient, tout en appréciant le fait que les décisions qui y étaient prises l’étaient par consensus, sans publicité et donc loin de la politique politicienne. J’ai pu y apprécier les nombreux services, souvent méconnus, qui sont proposés à la population ».
Viennent alors les élections communales d’octobre 2018 : « Au MR, pour une première, nous sommes assez contents des résultats, on n’a pas à en rougir.  J’ai presque doublé mon score et cela m’a motivé à continuer. »
Lindsay Gorez entre donc au Collège, en tant qu’Echevine du Sport et R.C.A. (qui s’occupe de la gestion des infrastructures sportives), de la Jeunesse, de l’Emploi, de l’Economie, des P.M.E, du Bien-être animal, du Commerce et du Commerce équitable.

Les Sports

« Je voudrais que le sport soit accessible à tous en en faisant la promotion, en augmentant le nombre de clubs qui utilisent notre beau complexe sportif.  A côté des grands clubs connus dans notre commune, il faut aider les petits clubs à se développer, tout en restant attentif au besoin des clubs qui font la fierté de notre commune.    Je veillerai à ce que le Conseil d’administration de la RCA oit attentif aux occupants et aux clubs, par la création d’un conseil des occupants qui servira de relais avec le CA. »

La jeunesse

« Mon but est de responsabiliser les jeunes : qu’ils puissent se réunir, mais aussi qu’ils soient responsables de l’endroit où ils se réunissent.  Je veux leur donner la parole, notamment en créant un Conseil communal de la Jeunesse, pour qu’ils soient acteurs de leur commune.  Cela passe aussi par le développement d’une collaboration active avec les mouvements de jeunesse.  Je voudrais créer une maison des jeunes et, au-delà d’un lieu de rencontre, que les jeunes soient soutenus, acteurs de leur projet et responsabilisés… »

L’emploi, l’économie, l’économie durable et les PME

« Il faut promouvoir le tissu économique de notre commune, en collaborant avec Comartagrind (association des Commerçants, Artisans, Agriculteurs et Industriels), mais aussi en aidant les nouveaux commerces et les nouvelles entreprises à s’installer à Ittre.  Je crois beaucoup à l’économie collaborative et durable (comme la coopérative Bee O Village), aux circuits courts, aux espaces de coworking…  Mais il faudra aussi soutenir les 2 grandes entreprises de notre commune : Les Papeteries et NLMK »

Bien-être animal

« Je vais développer des campagnes de sensibilisation.  Le nouveau code wallon du bien-être animal permet dorénavant au Collège d’intervenir en cas de maltraitance animale.  La stérilisation des chats errants doit être poursuivie, tout comme la collaboration avec les vétérinaires ».

Ludovic Devriendt
Date de dernière mise à jour : 08/10/2015
Jacques Wautier, échevin des travaux
Jacques Wautier est né à Tubize en 1955.  Ses études primaires, il les poursuit à l’école Saint Joseph de Tubize, avant de partir à l’Ecole normale de Braine-le-Comte pour ses secondaires.  C’est à cette époque qu’il rencontre sa future épouse, Brigitte Spreutels, aujourd’hui médecin à Ittre.  
Il poursuit ses études à Saint Luc (Mons)  dans le domaine des travaux publics.  Sa vie professionnelle l’emmènera à Lokeren (en tant que délégué commercial pour une société de conditionnements d’air), à Charleroi, à Grand Bigard….
C’est à la naissance de Marie-Caroline, en 1979, que Brigitte et Jacques emménagent à la rue du Sart.  Viendront ensuite Baptiste et Remi, qui suivront leurs études aux villages, à l’Ecole communale d’Ittre…
Alizée Olivier, conseillère communale MR
Alizée, âgée de 24 ans, est la plus jeune conseillère communale d’Ittre. Elle a toujours habité dans la commune, au quartier du Croiseau.  Après sa scolarité, à Bois-Seigneur-Isaac, puis à Nivelles, elle poursuit maintenant des études en sciences politiques à Bruxelles. Elle termine actuellement un master en Relations Internationales à l’ULB.
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS