Brèves

Le Grand bois commun : Un nouveau projet de coopérative citoyenne

Acheter collectivement 80 hectares de forêt préservée et classée Natura 2000 pour les rendre accessibles à tous ? Faut oser !
Mais…, en fait, …pourquoi pas ?

 De quoi s’agit-il ?

Le site est situé à Hennuyères, commune de Braine-le-Comte, au lieu-dit « Le Grand Bois ». Il se développe sur une superficie de 79ha 17a 21ca. Le site a été exploité comme argilière jusque dans les années ‘70. L’arrêt de l’industrie extractive a laissé place à un reboisement spontané. Le Grand Bois bénéficie d’un statut de Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)et est classé Natura 2000. Actuellement privé, l’accès au public n’est pas autorisé.


« Et si ça changeait ? », s’est un jour dit une petite bande à l’imagination et l’énergie débordantes.

Ce vaste site s’étend sur une longueur de plus de 1,8 km dans le prolongement du bois de la Houssière. Il est en grande partie boisé et comprend plusieurs pièces d’eau, ainsi que des suintements et des ruisselets.  Cette zone boisée est un refuge naturel de toute une série d’espèces. Le Grand Bois est aussi traversé par une série de sentiers inscrits à l’Atlas des Chemins et n’ayant pas fait l’objet d’une suppression.

 Deux objectifs pour ce projet : PRÉSERVER et PARTAGER

L’objectif général du projet est de préserver et développer la diversité de l’écosystème ET de donner à TOUS des opportunités d’apprécier ce cadre naturel.

 La préservation : réserve naturelle et zone d’activités
Deux zones seront créées : l’une pour être candidate au classement comme réserve naturelle, l’autre pour être gérée comme zone d’activités orientées sur la fonction nourricière de la forêt et sur la transformation (valorisation) du (matériau) bois à de multiples usages.
Une superficie de 40 hectares (50 % du site) sera confiée en gestion à une asbl qui a pour objet social principal la conservation de la nature et la gestion de réserves naturelles et qui est reconnue et agréée par la Région wallonne. Cette asbl se chargera de faire reconnaître ladite zone comme Réserve naturelle agréée (RNA).

L’intérêt commun : valorisation auprès du public
Le Grand Bois commun est un lieu de vie favorable à la rencontre entre les espèces animales et végétales qui y résident, les acteurs qui interviennent dans la gestion du site et le public qui y vient se nourrir de multiples expériences.
L’appropriation de ce bois par un collectif pour le partager permettrait de développer, par exemple, l’information sur la faune et la flore, la géologie, l’histoire, les chemins de promenade, des activités de découverte dans un espace visiteur aménagé.

 Un projet coopératif

Une coopérative est une association autonome de personnes volontairement réunies pour satisfaire leurs aspirations et besoins économiques, sociaux et culturels communs au moyen d’une entreprise dont la propriété est collective et où le pouvoir est exercé démocratiquement. Un membre = une voix, quel que soit le nombre de parts coopérateurs dont vous disposez. La société coopérative à responsabilité limitée est donc l’outil privilégié pour transformer la propriété privé en bien commun. C’est ce qui a motivé le choix des initiateurs du projet pour cette formule.

 Un projet qui se concrétisera grâce à la mutualisation des énergies

Dès à présent, par ailleurs, ils proposent de fonctionner en groupes de travail afin de donner toutes les chances au projet d’aboutir. La porte est ouverte à toutes les bonnes volontés, aux idées, aux réflexions à partager.

 Alors, action ?

Le projet vous séduit ? Vous aimeriez en savoir plus ? Vous souhaitez intégrer un groupe de travail ? Promouvoir le projet ? De nombreuses informations sont déjà disponibles sur www.legrandboiscommun.be

Pour un contact plus direct : info@legrandboiscommun.be

Nathalie Lourtie

(sur base d’informations trouvées sur www.legrandboiscommun.be)
Date de dernière mise à jour : 08/10/2015
Fabienne Mollaert, Echevine de la Mobilité, de l'énergie, de l'Environnement et de la transition écologique, de la Participation et du Budget participatif
Fabienne Mollaert, échevine de la Mobilité, de l’Energie, de l’environnement et de la transition écologique, de la participation et du Budget participatif.

L’actualité nous le rappelle chaque jour, les enjeux dans lesquels Fabienne Mollaert a personnellement choisi de s’investir ne sont pas des moindres. Mais ces matières étant celles dans lesquelles elle avait déjà pu s’impliquer au niveau des conseils consultatifs, il lui a semblé tout naturel de les prendre en charge dans le cadre de son nouveau challenge en tant qu’échevine.
Un poste que Fabienne entend assumer à temps plein… et même plus ! C’est pourquoi elle a choisi de mettre sa carrière professionnelle entre parenthèses afin de pouvoir s’investir complètement pour la commune.
Promenade de printemps inédite "Ittre au travers du regard de Marthe Donas et Frans Depooters"
LE DIMANCHE 5 MAI PROCHAIN A 11 HEURES

Le saviez-vous ? Les peintres MARTHE DONAS et FRANS DEPOOTER aujourd’hui réputés bien au-delà de nos frontières, ont vécu à Ittre, aimé et immortalisé ses paysages !
Pour le plus grand plaisir du corps mais aussi de l’esprit, c’est sur leurs traces mais aussi à la découverte ou à la redécouverte de la richesse du patrimoine paysager et bâti de notre belle commune que le Syndicat d’Initiative d’Ittre vous convient le dimanche 5 mai prochain dès 11 heures.
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS