Ciné'Soupe

De septembre 2016 à mars 2017
Cinéma
Théâtre de la Valette
plan d'accès

6 films et 6 soupes, dans le confort du théâtre de la Valette.

 

Les prochaines projections du ciné soupe :


-     Mardi 27 septembre :
      deux jours, une nuit
-     Mercredi 26 octobre: Marguerite
-     Mercredi 30 novembre:
      Dalton Trumbo
-     Mercredi 20 décembre :
      sur le chemin de l'école
-    Mardi 1 janvier : Amy
-    Mardi 21 février : Les cowboys
-    Mercredi 29 mars : La femme au
      tableau

-    Mardi 25 avril : Le potager de mon
     grand père


Les films qui ne sont pas en langue française originale seront présentés en version originale sous-titrée.

 






Le potager de mon grand-père
Mardi 25 avril 2017 à 20h ( soupe à partir de 19h)

Documentaire réalisé par Martin Esposito. Chez son grandpère,
Martin est venu se ressourcer, aider et partager des
moments de vie. L'aïeul lui transmettra son savoir, un peu de
ses racines et les secrets de ce potager cultivé par amour pour
sa femme disparue. Issu de cette génération fast-food, Martin
prendra conscience de la valeur de ce précieux héritage. C'est
un hymne à la vie et à cette nature que nous devons protéger











Séance : 5 €
Pour les moins de 25 ans et les plus de 65 ans : 3€
Article 27 : 1,25 €
Repas : 5 € (Soupe - sur réservation - à partir de 19h)

Renseignements et réservations au Centre Culturel d'Ittre (067/64.73.23) ou par courriel.



   




Date de dernière mise à jour : 04/04/2017
IttrecultureS : Marka, Steve Houben, Zakouska, Lithos,....
Décidément, la dynamique de l’art de la scène est puissante à Ittre. Le mois de mars nous a proposé son flot de concerts  et d’événements. Soulignons le solde out du Duo Nathalie Muspratt et Anne Creuen au Heptone, une organisation de Musique Class’Ittre. Le spectacle Lithos et la valorisation de la pierre à la Chapelle de Verre à Fauquez, et le concert de Zakouska à l’Etable d’Hôtes.
Edito
Connaissez-vous La Médiocratie du philosophe Alain Deneault ? Dans ce livre, l’auteur critique la médiocrité d’un monde où tout n’est plus fait que pour satisfaire le marché. Il écrit notamment : « Rangez ces ouvrages compliqués, les livres comptables feront l’affaire. Atténuez vos passions, elles font peur. Surtout aucune « bonne idée », la déchiqueteuse en est pleine. Il faut penser mou et le montrer, parler de son ‘moi’ en le réduisant à peu de choses : on doit pouvoir vous caser. Les temps ont changé. Il n’y a eu aucune prise de la Bastille, rien de comparable à l’incendie du Reichstag, et L’Aurore n’a encore tiré aucun coup de feu. Pourtant, l’assaut a bel et bien été lancé et couronné de succès : les médiocres ont pris le pouvoir. »
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS