Pascal Courcelles, Francois Huon et Pierre Martens : Peintures, Sculptures autrement

Le Centre Culturel et l’Echevinat de la Culture d’Ittre, se veulent passeurs, passeurs d’art à travers les expositions qu’ils organisent à l’Espace Bauthier.

Pour la prochaine exposition, nous accueillons trois passeurs de lumière(s). À leur façon, avec leurs techniques, leurs formes, leurs sensibilités, ces trois artistes participent à la propagation d’un art élitaire pour tous.

 

« La lumière est diffuse. Elle est fugace, changeante, capricieuse. Elle a toutes les ruses. Jamais tu ne seras satisfait de ton ouvrage, si beau soit il. Jamais tu n'auras assez de couleurs dans tes casiers pour donner vie à un vitrail comme tu le souhaites. Jamais tu n'auras la certitude de colorer juste comme on chante juste. Qu’importe ! » (Rosal de Sainte-Croix au jeune Nivard de Chassepierre dans ‘Le passeur de lumière’ de Bernard Tirtiaux).

La lumière passe et se régénère dans le bouillonnement des couleurs des tableaux de Pascal Courcelles, dans le miroir des sculptures de François Huon, dans la brillance des œuvres de Pierre Martens. Mais on pourrait transposer ces mots et échanger les qualificatifs pour les uns et les autres, tant leur désir de création est large et par les médiums utilisés.

Il y a du jeu chez ces artistes. Le processus de création est pensé comme un plaisir, comme une expérience qui met en relation la réalité intérieure et la vie extérieure. Observer leurs œuvres, voir s’y développer l’activité créatrice et donc voir évoluer la quête de soi permet, sans aucun doute, au visiteur de développer sa propre personnalité.



Le CLI et l’Echevinat de la Culture, passeurs d’art, invitent des passeurs. Par leurs œuvres. Par l’enseignement, que Pierre et François fréquentent quotidiennement. Par le partage, Pascal ouvrant son atelier à ses amis artistes plus souvent que de coutume, Pierre partageant sa maison pour la découverte et l’expérimentation d’autres artistes, François maniant son atelier à l’école des Arts de Braine-l’Alleud avec une ouverture d’esprit qui ne recherche pas la maîtrise de plusieurs disciplines, mais l’ouverture de toutes les disciplines à ce qui les traverse et les dépasse.

Des artistes qui ont la volonté commune d’avoir une recherche exigeante, sévère, parfois opiniâtre mais qui sont ouverts au monde et qui veulent partager leurs recherches et les étapes de celles-ci. Des artistes, donc, qui s’inscrivent parfaitement dans l’envie d’exigence et d’ouverture du CLI au niveau des Arts Plastiques.

Des visites guidées seront organisées les dimanches 8, 15 et 22 septembre à 16H. L’exposition est ouverte du 7 au 29 septembre, les samedis et dimanche de 14 à 18H, ou sur rendez-vous en semaine.
Espace Bauthier, 36 rue de la Montagne à 1460 Ittre. Infos 067/64.73.23 www.ittreculture.be.


Date de dernière mise à jour : 27/08/2013
Jacques Wautier, échevin des travaux
Jacques Wautier est né à Tubize en 1955.  Ses études primaires, il les poursuit à l’école Saint Joseph de Tubize, avant de partir à l’Ecole normale de Braine-le-Comte pour ses secondaires.  C’est à cette époque qu’il rencontre sa future épouse, Brigitte Spreutels, aujourd’hui médecin à Ittre.  
Il poursuit ses études à Saint Luc (Mons)  dans le domaine des travaux publics.  Sa vie professionnelle l’emmènera à Lokeren (en tant que délégué commercial pour une société de conditionnements d’air), à Charleroi, à Grand Bigard….
C’est à la naissance de Marie-Caroline, en 1979, que Brigitte et Jacques emménagent à la rue du Sart.  Viendront ensuite Baptiste et Remi, qui suivront leurs études aux villages, à l’Ecole communale d’Ittre…
Alizée Olivier, conseillère communale MR
Alizée, âgée de 24 ans, est la plus jeune conseillère communale d’Ittre. Elle a toujours habité dans la commune, au quartier du Croiseau.  Après sa scolarité, à Bois-Seigneur-Isaac, puis à Nivelles, elle poursuit maintenant des études en sciences politiques à Bruxelles. Elle termine actuellement un master en Relations Internationales à l’ULB.
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS