Benoit Piret

Du samedi 6 au dimanche 28 mai 2017 Exposition
Espace Bauthier
plan d'accès

Voici près de 30 ans que Benoit Piret fait de la création artistique son moteur. Ses démarches sont récupératrices, non pas dans le sens écologiste du mot, mais dans une approche « plastique » qui offre plusieurs lectures.
En 1996, l’artiste quitte tout pour Los Angeles. A son retour en Belgique, trois ans plus tard, c’est sur fond de culture made in USA qu’il travaille. S’expriment alors admiration, nostalgie, mélancolie, mais aussi humour ou
questionnement.

Depuis 2015, Benoit Piret développe un travail sur des feuilles de flipcharts abandonnées dans les lieux de séminaire d’entreprises. Il lit et relit ces feuilles jusqu’à ce qu’une image s’impose et se superpose aux mots et aux chiffres déjà présents. L’artiste y dépeint ses propres repères issus de la nature, de la détresse du monde, ou
de son imaginaire. Proche de la poésie de la Beat Generation, son travail plastique ici tient à la fois de
l’esprit du pochoir du Street Art et de la pixellisation propre aux images numériques.

Le Centre culturel d’Ittre vous propose aujourd’hui un voyage à travers l’oeuvre que Benoit Piret a produite au fil des années. Il s’agit principalement de FlipchArts qui occuperont un salon de l’Espace Bauthier. Mais pour l’artiste, c’est aussi l’occasion de remettre en perspective son travail, en sélectionnant parmi ses archives des compositions ou textes et en les intégrants dans une centaine de bouteilles de verre scellées et colorées. Tout apparaît comme une forme de nouveau message qu’il tente de transmettre à qui vient découvrir son oeuvre, comme on lance une bouteille à la mer. Une salle complète sera consacrée à la mise en interaction de ces messages « bouteille » avec le public auquel ils sont destinés. Des bouteilles à voir, toucher, ressentir,
mouvoir …
 



Vernissage : vendredi 5 mai de 19h à 21h -
Visites : Les samedis et dimanches de 14h à 18h, en semaine sur rendez-vous -Salons de l’Espace Bauthier
(36 rue de la Montagne 1460 Ittre) - Parking : Petit contournement
Pré de l’Aite et personnes à mobilité réduite à l’Espace Bauthier.
Commissaire de l’exposition : Jean Dalemans
Un partenariat du Centre Culturel et de l’Echevinat de la Culture de la Commune d’Ittre

Renseignements et réservations au Centre Culturel d'Ittre (067/64.73.23) ou par courriel.



   




Date de dernière mise à jour : 20/04/2017
Zik - Zak : Un an de musique "live" à Virginal
 Zik Zak c’est quoi?

A la base, c’est la réunion de quelques passionnés et d’une école de musique à Genappe qui se sont mis en tête l’idée de créer une salle de concert dans le Brabant wallon. En 2016, la salle ouvre ses portes à Virginal. Depuis septembre 2017, l’équipe a connu quelques changements et l’école de musique s’est retirée du projet... Mais la passion, elle, est toujours là! La salle, qui bénéficie d’une infrastructure de qualité professionnelle, est avant tout associée à la musique Pop/Rock. Mais cela pourrait, peut-être, évoluer dans le temps.


Concert de gala de la Royale Harmonie Communale de Virgial
Groove and Swing à la salle polyvalente de Virginal lors du traditionnel concert de gala de la RHCV : du Jazz, de la Soul Music, du Gospel et plus encore…  La première partie nous a fait découvrir la "Royale Fanfare Saint Albert" de Lombise (Soignies) dirigée par Jean-Claude Broes, qui a commencé par "Just a closer walk with thee" (arr. Don Gillis) et terminé par "My Way » en passant par Pavane in blue (Ted Huggens).  Le public est donc chaud lorsqu'en deuxième partie la RHCV lance la Brabançonne  suivie de la "Relève de la garde " (JP.Haeck). Le ton monte avec la musique de James Bond "Live and Let Die" de Paul et Linda Mac Cartney.  L'excellent chef d'orchestre, Philippe Lambert, met aussi à l'honneur ses saxophonistes avec "Saxophone Jubille" de Harm Evers. Le gala se termine par la RHCV Marche de Mr Marcel Tordeurs.
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS