Exposition Quilting

Du samedi 13 octobre
au dimanche 11 novembre
Exposition
Espace Bauthier
plan d'accès

Quand les tissus réinventent la peinture...


… pour un voyage à travers la peinture en Quilting !


Du 13 octobre au 11 novembre 2018, des passionnées de textile vous proposent de découvrir leur travail à l’Espace Bauthier à travers une exposition originale de « tableaux » qu’elles ont réalisés en tissus en utilisant la technique du Quilting.
 

Mais qu’est-ce que le Quilting (prononcez « kwilting ») ?

Le quilting est une technique de matelassage pouvant être associée –ou non– à un travail de patchwork. Cela consiste à coudre du molleton ou de la ouatine en sandwich entre deux épaisseurs de tissu.

Les points de matelassage emprisonnant les 3 épaisseurs de tissus peuvent suivre le motif du patch ou du tissu, former un dessin géométrique (à la manière des sashiko japonais par exemple), un dessin transféré par pochoir ou un dessin libre. On peut également coudre le tissu, la doublure et le rembourrage avec quelques points épars. Le tissu du dessus s’appelle le top. Celui du dos la doublure. Et le molleton en fibres naturelles ou synthétiques est cousu en sandwich au milieu.

Le quilting peut être fait à la main ou à la machine.
 
 « Crossroads », un atelier textile  dont les membres ont des doigts de fées.

Au départ de "Composition abstraite n° 6" réalisé par Marthe Donas en 1920, l’atelier textile "Crossroads"(*) dirigé par Monique Gilbert a conçu des œuvres réalisées en isolant un détail du tableau. Chaque participante a choisi un motif exécuté dans un carré de 15 x 15 cm puis agrandi au format 90 x 90 cm en tissu matelassé et piqué à la machine.

Les 18 quilts exposés présentent un intérêt particulier sur le plan formel et l’exécution technique. En outre, ces interprétations originales constituent un véritable maillage de motifs et de couleurs pour rendre hommage à la première artiste belge non figurative.

Cette exposition est aussi l’opportunité de découvrir que la démarche artistique peut s’exprimer dans différents domaines et de différentes manières et que des ponts peuvent être dressés entre la démarche artistique en Arts plastiques et la fabrication d’objets utiles du quotidien.
 
A l’occasion de cette exposition, le tableau de Marthe Donas à l’origine du projet sera présenté entouré d’une série d’œuvres majeures de l’artiste, réalisées entre 1917 et 1921.

(*) Membre de l’Association belge du Patchwork qui compte plus de 1500 membres.

Quilting : Un art qui trouve son origine en Mésopotamie et dans l’Inde antique.

S'ils lui ont donné ses lettres de noblesse, les Amish(*) n'ont pas inventé le quilt dont l'origine remonte à l'Inde et à la Mésopotamie.

Ce sont les Croisés qui ont découvert cet art en Palestine, puis l'ont ramené en Italie et dans le sud de la France. Plus tard, le quilt connut un essor important en Angleterre et, naturellement, aux USA alors colonie anglaise. Les temps y étaient très difficiles et rien n'était perdu, surtout pas les chutes de tissus. Celles-ci étaient récupérées pour être cousues ensemble afin de former des couvertures.
Vers le milieu du 19e siècle, les femmes Amish, au contact des paysannes «anglaises», furent séduites par cet art de la récupération qui correspondait parfaitement à l'austérité et à la frugalité de leur communauté.

Le Quilting n'a donc rien à voir avec le kilt écossais...

(*)Les Amish sont une communauté religieuse anabaptiste, fondée en 1693 en Alsace par Jakob Amman (le mot amish est dérivé du nom d'Amman). La communauté amish est aujourd'hui présente surtout en Amérique du Nord, vivant de façon simple et à l'écart de la société moderne.



Informations
Exposition « Voyage dans une peinture de Marthe Donas en quilting »
Dates : du 13/10 au 11/11/2018
Lieu : Espace Bauthier  -  Rue de la Montagne, 36  -  1460 Ittre
Visites : jeudi et samedi de 13 à 17 h  -  dimanche de 11 à 17 h  -  autres jours sur rendez-vous
Tarifs : Entrée gratuite  (2 €/pp sur rendez-vous)

Personnes de contact :
-    Musée Marthe Donas -  0471/21 63 88  -  info@museemarthedonas.be  -  www.museemarthedonas.be
-    Centre culturel d'Ittre  - 067/64 73 23 -  info@ittreculture.be




   





Date de dernière mise à jour : 11/10/2018
Pascal Henry, 1er Echevin
Un projet de vie au service des citoyens

Du hasard de son arrivée à la certitude de son engagement

Pascal Henry, 54 ans, marié, deux enfants, est courtier en assurances depuis plus de 25 ans. Son bureau de courtage, H&Co sprl, est implanté à Virginal depuis presque 20 ans. Arrivé par le fruit du hasard, dans le village  (Pascal et sa famille, résidents à Oisquercq, cherchaient un terrain pour construire à proximité de leur lieu de vie), il s’est rapidement intégré à la vie de la commune. De par son emploi, où il fut amené à rencontrer pas mal de monde. Via le parcours scolaire et extra-scolaire de ses enfants : ce qui l’a conduit à participer à de nombreuses activités et à s’impliquer dans l’Association des Parents de l’école. Enfin, par son engagement dans diverses associations (la JSI, COMARTAGRIND,…), dont il fait encore partie aujourd’hui et qui lui ont permis, non seulement, de rencontrer de nouvelles personnes, mais aussi de s’investir dans pas mal de projets.


Christian Fayt, nouveau Bourgmestre à Ittre
Ittre : l’aboutissement d’un long engagement en politique.

Quand la passion pour la forêt mène à la politique.

Cela fait près de 25 ans que Christian Fayt est impliqué dans la politique ittroise. Arrivé à Ittre en 1985 pour gérer le Bois des Nonnes à Fauquez (son cursus scolaire l’a mené vers des études forestières), Christian Fayt y prend racine, achète une maison et s’y installe en famille.
Par la suite, élu président des 500 agents de forêts qui géraient nos forêts à l’époque, il arriva très vite à la conclusion que pour faire avancer les projets qui lui permettraient de gérer au mieux les hectares dont il avait la responsabilité, l’investissement en politique était une approche à ne pas négliger.  

En 1994, lors de sa première tentative sur la liste PA, il est élu conseiller communal avec 89 voix. Six ans plus tard, il se représente et double son score. Expert détaché au cabinet du ministre de l’agriculture José Happart (PS) de 2001 à 2003, il y parfait son expérience politique.  Et c’est comme membre de Ittre+ (PS) qu’il devient finalement Echevin au sein du Collège communal en 2006 (au sein d’une coalition Ittre+/Ecolo/PA) puis en 2012 (au sein d’une coalition Ittre+/IC).
 
Sa désignation aujourd’hui au poste de Bourgmestre est, à ses yeux, l’aboutissement heureux du travail mené durant toutes ces années au sein des différentes fonctions politiques et professionnelles qu’il a assumé à Ittre. Même s’il souligne que ce n’était pas un objectif en soi lorsqu’il a démarré en politique. « Ce qui est primordial pour moi c’est de voir comment on peut faire avancer les choses quand on unit des forces de bonne volonté qui nous aident à frapper aux bonnes portes pour convaincre du bien-fondé d’un projet », nous confiera-t-il.

login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS