LePetitTram_Août2019.pdf

122 vues
0 Aime
0 0

Partager sur des réseaux sociaux

Partager le lien

Use permanent link to share in social media

Partager avec un ami

S'il vous plaît S'identifier envoyer ceci document par courriel!

Intégrer à votre site internet.

Sélectionnez une page pour commencer

15. Tous travaux de toiture et zinguerie Ossature - Bois ETS LAMBERT Y ET FILS SPRL Rue Basse Hollande 37 1460 Ittre Fixe : 067/64 62 28 Fixe : 067/64 66 24 Fax : 067/54 94 54 etslambertyetfils@hotmail.be DEPUIS 1932 4 ème génération Nivellement Empierrement Égouttage Station d'épuration Fondations bâtiment Transport matériaux Service containers Location Bobcat et minipelle MATÉRIAUX ET TERRASSEMENT CLAES - 067/64 80 96 - 067/64 65 22 0479/99 45 15 - VIRGINAL Tél. 067/21 22 46 ORGANISATION COMPLÈTE DE FUNÉRAILLES TOUTES RÉGIONS - SERVICE DE GARDE 24H/24 Salle de réception - Monuments - Articles funéraires - Grand parking - Déposez vos condoléances sur www.lesfunerailles.be 15 Petit Tram 483 août 2019 ENTRETIEN - RÉPARATION - ACHAT - VENTE VÉHICULES TOUTES MARQUES 067/21 92 89 Vincent Verstraeten Rue les Hauts du Ry Ternel 32 - 1461 HAUT-ITTRE CAR FITTING Vos Publicités Le PetitTram 067/64 73 23

2. «L’heureux élu» (Théâtre) par le Théâtre des Galeries Lun 26/08 à 21h Parking derrière l’administration communale (Ittre) En cas de pluie, le spectacle se jouera en salle (lieu à confirmer) Au profit de l’ASBL Télévie Ittre Charline est heureuse : elle va épouser l’homme de sa vie ! Avant de le présenter à ses meilleurs amis, elle précise qu’il est un peu spécial. En effet, il est beau, riche, raffiné mais il pense « diffé- remment » ... Que faire ? Respecter son choix, négocier ou rejeter « l’heureux élu » ? Le grand bain (Cinéma) Ven 30/08 à 21h30 Parvis de l’église de Virginal (Rue du Centre) Bar et petite restauration dès 19h En partenariat avec le Comité de Virginal en Fête C’est dans les couloirs de leur piscine municipale que Bertrand, Marcus, Simon, Laurent, Thierry et les autres s’entraînent sous l’autorité toute relative de Delphine, ancienne gloire des bassins. Ensemble, ils se sentent libres et utiles. Ils vont mettre toute leur énergie dans une discipline jusque-là propriété de la gent féminine : la natation synchronisée. Alors, oui c’est une idée plu- tôt bizarre, mais ce défi leur permettra de trouver un sens à leur vie... Infos Cinéma : gratuit Théâtre : 10 € - Au profit de l’ASBL Télévie Ittre Centre Culturel d’Ittre - 067/64.73.23 - www.ittreculture.be Une organisation du Centre Culturel d’Ittre et de la Commune d’Ittre. En partenariat avec Virginal en Fête 2 Petit Tram 483 août 2019 Encore 1 séance gratuite de cinéma et 1 séance de théâtre en plein air. Des rendez-vous à l’ambiance conviviale au cœur de nos vil- lages, pendant l’été et sous les étoiles. L’été en plein air à Ittre Virginal en fête

5. 5 Petit Tram 483 août 2019 E xpression 2019/2020 Reprise des ateliers le 02/09/2019 Renseignements et inscriptions Les ateliers du Magic Land théâtre seront heureux de vous accueillir à l’occasion de la création de cette comédie les 6, 7 et 8 septembre 2019, à Ittre. C’est Patrick Chaboud, directeur artistique du Magic Land Théâtre (présent durant des années aux marchés du théâtre d’Ittre), qui signe et met en scène « Requiem pour un gigolo ». C’est la rencontre avec Carine de Lichtervelde qui nous a permis d’entamer un projet un peu fou, à Ittre, commune débordante de cul- ture. « Requiem pour un gigolo » sera en effet joué dans son jardin, gracieusement prêté pour l’occa- sion (ou dans la grange en cas de fortes pluies). Cela permettra une première rencontre entre Ittre et les bruxellois que nous sommes... En effet, ce spectacle n’est que le premier volet d’un projet plus am- bitieux qui pourrait voir le jour dès l’été prochain. Si les ateliers du Magic land sont appelés à devenir une sorte d’école itinérante mêlant comédiens amateurs et profession- nels, les créateurs de ces ateliers poursuivent un autre but : trouver une terre d’accueil désireuse de voir naître une « fabrique de liens » entre individus et associations lo- cales, avec comme objectif la créa- tion d’un rendez-vous d’été annuel comme il en existe notamment à Villers-la-Ville et au château du Kar- reveld ou de Modave. A la diffé- rence cependant de ces nombreux festivals dont l’objectif est essen- tiellement l’accueil de spectacles extérieurs, cet évènement aurait pour but de mettre sur pied une création de grande envergure ras- semblant toutes les volontés lo- cales, qu’elles soient artistiques, techniques ou commerciales, au- tour d’une histoire imaginée en- semble et représentative de la vie ou de l’histoire locale. L’originalité de ce projet réside donc surtout dans la volonté de ne pas parachu- ter une création toute faite, mais bien de collaborer avec tous les ac- teurs culturels afin de fédérer au mieux les énergies, les talents et les volontés quelles qu’ils soient. Notre longue expérience nous a permis de mettre sur pied ce type de créa- tions à plusieurs reprises en Bel- gique ou en France mais de manière plus éphémère. Nous rêvons de pouvoir mainte- nant trouver des racines... Nous n’en sommes encore qu’au stade de l’imagination puisque cette terre d’accueil n’est pas encore choisie. Nous serions très honorés de pouvoir développer ce projet à Ittre, commune si riche sur le plan culturel et patrimonial et qui offre de multiples possibilités en terme de représentations. « Requiem pour un gigolo » est donc une occasion de rencontre avec toutes celles et ceux qui se- raient prêts à s’associer et à réflé- chir avec nous à la matérialisation de ce projet un peu fou. C’est en s’appuyant sur le feu qui est au cœur de chacun que nous souhai- tons construire un début d’uto- pie... Rendez-vous donc les 6 et 7 sep- tembre à 20h et le 8 septembre à 15h, infos et réservations : re- quiem.ittre@gmail.com - 02/245 50 64, où ? : 4, rue Braidise 1460 Ittre (parking dans une prairie, suivre fléchage) et tarif : 18€. Claire-Marie LIEVENS « Requiem pour un gigolo » par les Ateliers du Magic Land Théâtre C ulture Tandis que les hommes sont appelés au front pour défendre la patrie, les femmes restées seules à l’arrière ont bien du mal à tromper leur ennui. C’est là que tels des vautours, des gigolos réformés pour pieds plats, usent de leur pouvoir de séduction pour faire commerce de l’amour... Doudou , porteur de l’ONG Burkina Vert et que de nombreux ittrois ont eu l’occasion de rencontrer lors du séjour qu’il a effectué en Bel- gique, il y a plusieurs mois, nous demande de diffuser l’appel à l’aide suivant. Quelques mots d’explication pour bien comprendre son appel. Le Burkina Faso connait actuellement une crise humanitaire dont nos médias ne font pas écho. Cette crise concerne la région du Nord du Burkina qui fait face à des déplacements internes de populations me- nacées par des groupes armés rebelles. 490 000 personnes ont ac- tuellement immédiatement besoin d’assistance. Parmi eux, des enfants, parfois seuls, qui doivent se débrouiller pour survivre et qui ne vont plus à l’école. Plusieurs ONG et associations locales et afri- caines se sont donc regroupées pour rechercher du financement afin de monter un projet de soutien socio-économique (aide alimentaire, sanitaire, prise en charge scolaire des enfants,...) en faveur de ces ré- fugiés et des familles Burkinabé qui les accueillent et les aident comme elles peuvent. C’est de ce projet dont parle Doudou. Plus d’in- formation vous parviendront dans le prochain Petit Tram. Mais vous pouvez déjà prendre connaissance du dossier complet qui a été construit par les porteurs du projet (avec budget détaillé) en contac- tant l’association ittroise BEEO-GO : Facebook/Beoo-Go. Nathalie Lourtie Chers Amis, chers partenaires, Ici, au Burkina Faso, la saison des pluies s’annonce, certains villages en sont déjà au stade des semis alors que d’autres attendent la pluie. Nous venons de clôturer notre campagne maraichère et fin Août commencent les premières pépinières. Je vous reviens pour solliciter un nouvel appui qui nous va droit au cœur. Car indépendamment de notre lutte contre l’insécurité alimentaire, nous voulons attirer votre attention sur une catastrophe que vit actuellement une partie de la population Burkinabé, celle que subissent les déplacés du Nord de notre ré- gion à cause de l’insécurité et des attentats. Quand on arrive en ville, les premiers bruits que l’on attend, c’est le cri des en- fants qui ont faim, sont dépaysés et ne savent où aller. Ils sont entassés dans les écoles, d’autres dans des familles d’accueils. L’Etat et les grandes institu- tions comme le PAM et la FAO ont commencé à les accompagner, mais leurs aides sont insignifiantes vu le nombre de déplacés. Nous tous, Associations et ONG locales, projets et programmes de soutien, sommes dans la même dynamique pour essayer de trouver des appuis afin de les accompagner. L’Etat a un grand problème avec toute la crise qu’il tra- verse actuellement. Un projet est élaboré afin d’aider ces familles déplacées : tous ceux qui sont intéressés peuvent rentrer en possession de ce projet auprès de l’association BEOO GO, à Ittre. Merci d’avance pour vos efforts à nous aider dans cette lutte contre l’insécurité alimentaire, un vrai défi à relever. Doudou Message d’un Ittrois de cœur

8. 8 Petit Tram 483 août 2019 Ittrois en vadrouille Pol est arrivé dans la rue du Buré il y a 55 ans. Il est né à Ittre, y a grandi, avec sa grande sœur et ses trois pe- tits frères et y a fait une partie de sa scolarité, à l’école des sœurs. Il a poursuivi, par la suite, ses études à Nivelles et à Louvain-La-Neuve, où il a étudié, dans un premier temps, l’éducation physique et ensuite, la communication. Durant ses années étudiantes, il recroise Christine, qui étudie le droit à Louvain-La-Neuve mais qu’il connait depuis ses 15 ans, car elle est également origi- naire d’Ittre. Depuis l’époque, Pol et Christine ne se sont pas quittés. Ils se sont mariés et ont eu deux en- fants : Alexandre (21 ans) et Pauline (23 ans). Après une période de vie à Louvain-La-Neuve puis à Jambe, lors de son service militaire, Pol s’installe à Bruxelles, où il travaille au CERIA, comme professeur de gymnastique (section HORECA) de- puis maintenant 27 ans. A l’époque de son départ vers la capitale, Pol commence également à travailler comme journaliste sportif à la RTBF. Il cumulera les deux professions pendant 20 ans : prof de gym la se- maine, journaliste sportif les week- ends et aussi lors de grands événements (coupe du monde, tour de France, etc.). Il y a 8, 9 ans, il décida de renoncer au journalisme et de conserver son métier d’ensei- gnant pour lequel il voue une véri- table passion. Retour au bercail Parallèlement à son activité profes- sionnelle, Pol a saisi l’opportunité, avec son épouse, il y a une ving- taine d’années, de revenir habiter à Ittre, dans la rue du Buré, qui l’a vu grandir. A travers le parcours de ses enfants, mais aussi via l’engage- ment de ses parents (sa maman fai- sait partie de l’ASBL Vie Féminine tandis que son père est dans la lo- cale ECOLO, mais aussi dans le co- mité du foot, l’association des pa- rents de l’école, etc.), Pol va renouer avec une série d’activités qu’il a bien connues et pour lesquelles il va s’investir. Il rejoint l’association des parents de l’école communale d’Ittre, qu’Alexandre et Pauline fré- quentent. Il suit, en tant qu’accom- pagnateur adulte, les Patro d’Ittre dans leurs activités (association dans laquelle son fils assure au- jourd’hui la coprésidence). Enfin, il intègre le club de foot de la JSI, en tant que membre du comité, en- traineur (des tout petits) et joueur (chez les vétérans). Ce faisant, il suit les traces de son père et se remé- more sa jeunesse. En effet, Pol a ap- partenu, à l’époque, à la première équipe de jeunes de la JSI. Equipe dont une partie des membres, se revoyant régulièrement aux festivi- tés du 15 août, a reformé, des an- nées plus tard, l’équipe des vétérans. Ils se retrouvent tous les mercredis pour un match en toute décontraction. Ainsi, la boucle est bouclée. L’engagement en politique Au travers de ces activités, Pol en- tretient des relations avec les élus communaux. Un monde qui ne lui est pas inconnu par ailleurs, compte tenu de l’expérience ac- quise par son père. Il y a 7, 8 ans, il décide, lui aussi, de s’inscrire dans la locale ECOLO. Pas par ambition, mais plutôt par intérêt pour les questions communales, pour les valeurs qu’il défend, par envie de se rendre utile (ne pas juste assister passivement aux événements et les critiquer) et pour rejoindre son père. Rapidement, on lui proposera une place sur les listes électorales, mais il refusera. A l’époque, il ne dé- sire pas être élu. « Il n’a pas envie, il ne se sent pas prêt ». A l’approche des élections de 2018, on lui pro- pose à nouveau une place sur les listes. Pol hésite, puis franchit le pas, sans convoiter pour autant le moindre poste. Sa décision est prise dans un souci de cohérence : « en étant membre, en participant, en étant impliqué dans la section, il semblait finalement logique de se mettre sur la liste ». D’autant que dresser une telle liste est souvent chose difficile. A la sortie des urnes, Pol se voit élu au poste de conseil- ler communal. Un poste qu’il ac- cepte rapidement pour faire honneur à la confiance que les gens lui ont témoignée par leurs votes. Son rôle de conseiller com- munal, il l’entend au premier sens du terme : c’est-à-dire, « apporter son avis par rapport à la vie de tous les jours au sein de la commune ». Si cela peut concerner des problé- matiques très locales, cela n’exclut nullement de se prononcer sur des thématiques globales, comme le réchauffement climatique, qui af- fecte aussi la commune. Il affec- tionne particulièrement les discussions en interne au sein de PACTE, notamment celles qui ont lieu avant chaque Conseil Commu- nal. C’est l’occasion, pour lui, d’ap- porter ses idées et de discuter avec ses comparses sur la manière dont PACTE pourrait porter le pro- gramme d’ECOLO au sein de la commune. Et ce, même si son parti est dans l’opposition ou plutôt dans la minorité comme il aime à le dire, avec comme principe sous-ja- cent l’idée d’avancer plutôt que de s’opposer. Son thème de prédilec- tion, au sein de ce projet de société, est la transition écologique et soli- daire. « La gestion d’une commune, c’est quelque chose de très précis, de très concret. Et l’idée, c’est que dans chaque décision, la transition soit prise en compte ». Ce qui ne va pas toujours de soi car « dans une commune, on a une gestion très pratique, un peu comme une fa- mille, avec un budget à respecter ». Or, la transition nécessite une vi- sion et des investissements à long terme. « Par exemple, en terme de mobilité, se déplacer à vélo reste toujours dangereux dans Ittre ». In- terrogé sur la mise en marche et les résultats de cette transition, Pol nous confiera son enthousiasme par rapport à l’engagement des jeunes en faveur du climat. Enga- gement positif qu’il a réellement ressenti au sein de l’école où il en- seigne. Cette mobilisation ci- toyenne, doit toutefois, d’après lui, pouvoir se concrétiser par la prise de parole et l’investissement ci- toyen à travers le système poli- tique. «Il faut que les gens s’impliquent à travers les mouve- ments politiques, assistent au conseil communal, s’investissent dans les conseils consultatifs. Car le système est ce qu’il est et c’est en rentrant la dedans qu’on fait passer ses idées ». Karim SARTON Pol Perniaux, conseiller communal P ortrait Celui-ci avait été rempli, grâce à la générosité des habitants de l’entité d’Ittre et des environs, de vêtements, de vélos, de jouets et d’autres objets de nécessités dans le but d’aider à la création d’un centre de formation pour sourds et jeunes des rues. En plus de cela, Jean Gascard et Luc Duran, deux ittrois, ont offert des machines à fer et à bois pour remplir les ateliers et permettre aux jeunes de s’en servir. En effet, plusieurs sources finan- cières ont permis l’envoi du contai- ner au Burkina Faso, telles que donc Jean Gascard et Luc Duran mais éga- lement le jumelage Leuze Ouaga- dougou, le Conseil Consultatif de la Solidarité Internationale d'Ittre, le Rotary, le Kiwanis,...etc. De même que la participation de plusieurs per- sonnes qui ont aidé pour le stockage et le chargement de celui-ci. À mon arrivée à Ouagadougou, ca- pitale du Burkina Faso, mon amie Claire Ouedraogo, responsable de AFSUD Songtaaba (association qui lutte entre autres contre la violence conjugale et l’excision), est venue me chercher à l'aéroport. Elle m’a en- suite amené à son hébergement à Songpelsé, situé dans des huttes, sans internet. L'asbl BEOO-GO a apporté son aide à un chef coutumier en charge de soigner les habitants en lui achetant le nécessaire afin qu’il puisse soigner un maximum de personnes (du moins celles qui peuvent l’être...). Toutefois, les fonds manquent pour retaper le local, acheter du mobilier et surtout, pour se procurer des mé- dicaments. La deuxième intervention du BEOO- GO & AFSUD a débuté suite à une lettre que Claire a reçue, écrite par le papa de Yasmine, une jeune fille de 13 ans aveugle et ne pouvant mal- heureusement pas continuer sa sco- larité par manque d’argent. J’ai donc rencontré cette demoiselle et ai payé les frais scolaires afin qu’elle puisse retourner à l’école. Ensuite, j’ai lancé un appel afin de la faire parrainer, au- quel Monique Lenoir s’est proposée (merci à elle). La suite du voyage humanitaire continue : direction Ouahigouya, à 200km de Ouagadougou vers le nord, mon point d’ancrage de l’Ong Burkina Vert. J'y ai été pour vérifier le contenant qui avait été déchargé (quelle pagaille). Jour après jour, j’ai trié et distillé ce chargement. Entre temps, j'ai également livré des colis à deux écoles, colis envoyés par les parrains belges de beaucoup d’en- fants. Un autre projet que nous avons mené à bien a été la construction de trois classes manquantes à une école à Sissamba. Depuis leurs construc- tions, la fréquentation scolaire est passée de 180 élèves à +- 300 élèves. Les arbres plantés avaient aussi vi- laine allure, nous en avons profité pour investir dans une clôture en- globant une grande partie des ar- bres et de l'école elle-même afin que les animaux errants n’aillent plus brouter les feuilles des arbres. Nous sommes également venus en aide à Ali, un jeune aveugle de 9 ans. En plus de son handicap de la vue, son examen médical, le Docteur Zala (responsable du PERSIS) a égale- ment décelé un retard mental. Il nous a semblé plus opportun de le laisser dans son cocon familial. Nous lui avons acheté un casque audio avec des comptines du Burkina Faso pour l’aider dans son développe- ment personnel. Aux dernières nou- velles, il ne s’en passe plus ! Malheureusement, il reste difficile de les recharger étant donné que 80% de la population n’a ni accès à l’élec- tricité, ni à l’eau... Nous attendions avec impatience la décision de la ville et de l’état pour nous octroyer un terrain afin d’y créer le centre de formation. Le ver- dict est tombé : réponse positive, le terrain est acquis ! Il nous reste à le nettoyer et construire la structure du bâtiment pour y installer les ma- chines offertes par Jean Gascard et Luc Duran (Rome ne s'est pas faite en un jour). Nous avons toujours besoin de fonds supplémentaires pour pouvoir acheter du matériel de soudure, en plus du prix des constructions. L'asbl BEOO-GO recherche donc toujours des donateurs. Vous pouvez soit faire un don occasionnel et pour de- venir membre, il suffit juste de verser 10 euros par an (je me suis dit qu'avec 1000 membres je pouvais faire des miracles là-bas sur place sans les déraciner). Je peux vous ga- rantir que chaque euro versé va à l'aide humanitaire.Je paye moi- même mon voyage et mes frais sur place (c’est pour cela que lorsque je m’y rends, j'habite chez Doudou Ba- gaya, le responsable de l’Ong Bur- kina Vert pour avoir moins de frais). ASBL BEOO-GO rue mon plaisir 1, 1460 Ittre BE47651155023180 KEYTBEBB N° d'entreprise 0831,982,658 Luc Gabrielli Association BEOO-GO beoo.go.asbl@gmail.com S olidarité Nord-Sud Ittre-Burkina Faso Quelques nouvelles de nos projets Le 7 janvier, j’ai rejoint le Burkina Faso afin de réceptionner le contai- ner envoyé par l'asbl BEOO-GO d'Ittre et le Conseil Consultatif de la Solidarité international (CCSI) à l’Ong Burkina Vert. .

10. C onseil communal 10 Petit Tram 483 août 2019 Yvébé sprl Yves Vanbrabant yvebe.cuisine@gmail.com 0495 20 20 89 Cuisines équipées sur mesure ... à Ittre www.yvebe.be Une histoire de cuisine ... Présents : Christian Fayt (EPI), Pascal Henry (MR), Lindsay Gorez (MR), Françoise Peeter- broeck (EPI), Fabienne Mollaert (EPI), Jacques Wautier (EPI), Paul Pierson (EPI), Ri- chard Flandroy (EP I), Alizée Olivier (MR), Luc Schoukens (Pacte), Pol Perniaux (Pacte), Ferdinand Jolly (IC), Pascale Carton (IC), Daniel Vankerkove (IC). Excusés : Hedwige Tavernier (Pacte), Hé- lène de Schoutheete (IC), Axel François (IC). 1. RCA SPORT’ITTRE - COMPTES 2018 ET APPROBATION Mr Baudinet de la Fiduciaire Baudinet vient présenter les comptes. Pour les actifs, on décompte pour la Régie Communale Autonome Sport’Ittre (RCA) des investissements d’infrastructure de 47 657 EUR. L’actif circulant s’élève à 72 000 EUR, dont 32 610 EUR de créance commer- ciale, 15 113 EUR d’administratif, 22 810 EUR de valeurs disponibles des comptes de ré- gularisation. Il rappelle qu’un bilan n’est qu’une photo à un instant donné. L’actif s’élève à 119 229 EUR. Pour le passif, les capitaux propres s’élèvent à 1044 EUR. Il précise que le capital souscrit n’a pas encore été totalement appelé (ce capital s’élève à 100 000 EUR). Le premier exercice se clôture donc en perte, mais il estime que ce n’est pas grave. « C’est même plutôt normal pour un pre- mier exercice. Cela peut nous arranger en plus puisque la RCA est taxée à l’impôt des sociétés. » Les dettes - commerciales, salariales, fiscales et sociales - s’élèvent à 119 729 EUR. Il présente ensuite le compte de résultat, remis à zéro chaque année. Entre le budget et les comptes constatés, il existe certaines différences parfois conséquentes. Toutefois, il note que celles-ci sont souvent négatives, c’est-à-dire que des sommes budgétées n’ont pas été dépensées. La plus grosse charge est le canon du com- plexe sportif pour la commune. Il se monte à 72 500 EUR pour 2018, mais qui seront versés en 2019. Mr Baudinet présente ensuite quelques chiffres : 36 000 EUR pour l’entretien et des réparations à la JSI, 114 000 EUR au total pour l’entretien, 38 000 EUR pour les éner- gies. Pour ce point, il précise que l’électricité du centre omnisports et les terrains de hockey sont les dépenses les plus impor- tantes. Il continue la liste des dépenses : 8350 EUR de rétributions (notaire, informa- tique, etc.), 4639 EUR pour les assurances (autres que pour le personnel), 1843 EUR en communication (téléphonie mais aussi pu- blicité). Le poste services et biens divers se monte à 169 296 EUR, on compte aux alen- tours de 90 000 EUR de rémunérations et de charges sociales. Le montant des amortissements des diffé- rents investissements est de 5820 EUR. Enfin, on comptabilise 170 EUR de charges financières. Le chiffre d’affaires est plus bas que prévu. Cela vient du fait que le complexe reçoit un subside de fonctionnement de la part de la commune au lieu d’un subside lié au prix - ce qui sera en place dès 2019. Cela a causé une perte de 215 000 EUR de recettes par rapport au budget. Les charges s’élèvent à 264 661 EUR. La RCA est donc en perte de 48 856 EUR. Luc Schoukens (Pacte) remercie l’expert pour sa présentation, même s’il le trouve très positif envers le résultat. L’expert sem- ble trouver que 48 000 EUR de pertes est normal, voire même bien. Le commentaire est un peu trop positif pour la réalité, selon le conseiller. En définitive, ce sera à la com- mune de payer ce déficit. 2000 ou 3000 EUR auraient été des pertes acceptables, mais ce n’est pas le montant présenté. Le conseiller a différentes questions quant à ces chiffres. La RCA a été créée dans l’objectif de pou- voir récupérer la TVA des travaux. Où en sont les démarches par rapport à cela ? Concernant le déficit au niveau des recettes et des droits d’accès au terrain synthétique, ceux-ci étaient budgétisés pour un mon- tant de 75 000 EUR mais n’ont rapporté que 7500 EUR. Une partie de ce montant non gagné est dû à la baisse des tarifs envers les clubs, baisse qui était soutenue par Pacte. Mais cela ne peut pas s’expliquer que par cette baisse. Concernant la concession de la cafétaria, quelle est la gestion choisie et quels sont les résultats ? Pour le poste employé, il y a une baisse des dépenses, ce qui est intéressant, mais d’où vient-elle ? Est-ce lié au fait qu’il n’y ait plus de directeur ? Le poste téléphonie semble extrêmement élevé. Comment cela se fait-il ? Concernant la consommation énergétique enfin, la prévision a été doublée pour la JSI et le complexe. Qu’est-ce qui va être mis en place pour changer cela ? Mr Baudinet rassure le conseiller sur le fait que la TVA peut bien être récupérée. Cela doit se faire avant le 31 décembre 2019 et le dossier est en cours pour que le change- ment de propriétaire soit mis en place. Ce n’est pas anodin comme démarche, les actes ne sont pas évidents à préparer. Mais tout sera fait pour la date butoir. Lindsay Gorez (MR) intervient sur les droits d’accès du terrain synthétique. Le plan d’en- treprise n’a pas été mis en place par les pre- miers administrateurs de la régie, qui ont décidé de faire baisser les tarifs par rapport à ce qui avait été prévu, baisse de prix de moitié. De plus, les terrains étaient prévus pour du hockey, mais aussi du football. Or, il n’y a pas de club de football, et le hockey n’a qu’une saison limitée en extérieur. Le nombre d’heures d’occupation des terrains a été surestimé. La baisse des tarifs est dés- ormais faite. Une réflexion a donc été lan- cée afin de combler ce déficit et que ça ne soit pas aux clubs d'en pâtir, mais pour ten- dre malgré tout à ce qui était prévu dans le plan d'entreprise. Concernant la concession de la cafétaria, il avait été prévu un montant de 1200 EUR HTVA dans le plan d’entreprise, et l’ancien CA a décidé de proposer cette concession à 600 EUR HTVA. Pour la baisse des dépenses pour le poste d’employé, c’est tout simplement parce que l’employé a été engagé en septembre, et que les dépenses couvrent une période plus courte. Le directeur du centre sportif a quitté son poste en février 2019, donc cela n’influence pas les chiffres présentés ici, qui concernent 2018. L’échevine tient à expliquer que le nouveau conseil d’administration s’atèle à chaque problème qui se pose et essaye d’avancer un cas à la fois. Pour les questions de télé- phonie par exemple, le travail est en cours. Il est apparu que des abonnements étaient doublés, mais aussi que les frais de télépho- nie des clubs étaient couverts par la RCA. A propos de la consommation énergétique, le hall omnisports devait être en basse consommation. On ne sait pas comment, mais cela a été déréglé il y a quelques temps, et le hall a été configuré pour être jour et nuit à 22°. Désormais, cela a été mo- difié. Sur les terrains, l’éclairage n’est pas un éclairage LED, ce qui provoque aussi une grosse consommation. Maintenant que les comptes ont été clôtu- Conseil communal du 18 juin 2019 Le club de football d’Ittre qui dépend désormais de la RCA Sport’Ittre

16. 16 Petit Tram 483 août 2019 4 vos placards et dressings, 4 vos meubles de salle de bains, 4 vos portes et escaliers, 4 votre cuisine, 4 l'aménagement de votre magasin. Amaury JOACHIM 0475/30 76 69 woodcreation@woodcreation.be - www.woodcreation.be 17, rue des Primevères 1460 Ittre 0475/30 76 69 woodcreation@woodcreation.be - www.woodcreation.be 17, rue des Primevères 1460 Ittre AMAURY JOACHIM WoodCréation vous propose la réalisation sur mesure de : Ateliers et siège social Rue de Tubize 12 1460 Ittre - VIRGINAL Tél. 067/64 79 00 Fax. 067/64 73 03 Gascard G.S.C. sa Constructions métalliques Ferronneries contemporaines 02/367 94 40 Agence Ittre et Braîne-le-Château rue Latérale 1A 1440 Braine-le-Château www.pedicuremedicale-anais.be 067/64 92 02

3. Ce cabaret intime célèbre avec ma- lice les différentes facettes de la sé- duction féminine ! À travers un répertoire de chansons Geneviève Voisin revisite un siècle d’érotisme et de sensualité. Philippe Grom- beer, directeur du Théâtre des Doms à Avignon, disait de ce spec- tacle «Ce fut une bien agréable sur- prise tant l’engagement de la co- médienne est en totale adéquation avec l’esprit du cabaret. Elle nous a fait (re)découvrir des textes coquins, finement construits, et interprétés sans facilités.[...] De quoi «aimer et être un peu grivois.» Les bénéfices de la soirée théâtrale seront évidemment destinés aux actions du Rotary Club de Braine- le-Château & Ittre. Cette année, nous souhaitons mettre encore plus en avant les enfants de nos écoles. Depuis plus de vingt ans, le Rotary Club de Braine-le-Château & Ittre organise le prix « chic type/chic fille » auprès des écoles des villages des deux communes. Il met chaque année à l’honneur un élève dans chaque classe de 6ème primaire de ces deux entités. Dans chacune des classes, les élèves dé- signent celui ou celle qui manifeste le plus d’esprit d’entraide. C’est un bel exercice d’apprentissage de la camaraderie et de la démocratie qui a déjà permis à plusieurs cen- taines d’élèves d’être récompensés par un dictionnaire et un diplôme. Peut-être vous d’ailleurs ! A l’avenir, nous souhaitons étendre le budget consacré à ce prix en lui donnant une nouvelle envergure et en l’étendant vers des écoles de vil- lages limitrophes. Votre présence à la soirée théâtrale devra nous permettre de réaliser notre ambition. Les réservations pour le specta- cle peuvent se faire par courriel à l’adresse rotaryclubblc.reserva- tions@mail.be ou par téléphone au n° 0479/36.98.06. Tarif 20 € (spectacle + verre de bienvenue en prévente). Le spectacle est prévu en plein air. Accueil à partir de 19h, spectacle à 20h30. En cas de mauvais temps, le spec- tacle aura lieu à l’Espace Beau Bois, rue de Tubize 11 à Braine- le-Château. Des informations sont égale- ment disponibles sur la page Facebook du club http://www.facebook.com/Rota- ryBLC. 3 Petit Tram 483 août 2019 Edito A teliers Vendredi 30 août : au théâtre avec le Rotary pour les enfants de nos écoles Cette année encore, la tradition sera respectée. Le Rotary Club de Braine-le-Château & Ittre donne rendez-vous le vendredi 30 août dans le magnifique théâtre de verdure de la Maison rurale de Wauthier-Braine. Ce soir-là, nous vous proposerons «Amour et Grivoiseries» de Geneviève Voisin. Côté Parents- bébé/petit enfant ● ATELIER « ENCRES VÉGÉTALES» POUR BÉBÉ NOUVEAUX MAR- CHEURS JUSQU’À 2,5 ANS ATELIER PONCTUEL LE DI- MANCHE 27 OCTOBRE DE ?? À ?? Quelques végétaux et un peu d'eau et en avant les couleurs ! Du rose, du vert, du jaune pour le plaisir de dessiner, colorier, tamponner et s'émerveiller ! Un temps, aussi, pour s'amuser entre enfant et pa- rent et découvrir une activité facile à réaliser à la maison, avec peu de moyens. ● ATELIER « CRÉATION D’UN LIVRE AUTOUR DE L’ŒUVRE DE CHRISTIAN VOLTZ » - POUR PETIT ENFANT À PARTIR DE ???? – ATELIER HEBDOMADAIRE DE ?? SÉANCES, LES ???? DE ?? À ?? Pas besoin d’être grand pour que notre créativité et notre imagina- tion transforment une boite d’allu- mettes en véhicule lunaire ou des boutons en roues de vélo. Au cours de l’atelier, parents et enfants s’unissent pour créer leur univers imaginaire et en faire leur livre à partager. Côté Adultes ● ATELIER « CONSERVE DE LÉ- GUMES » LE MERCREDI 28 SEPTEMBRE DE 18 À 21H La saison des récoltes de légumes au potager bat son plein. Et parfois, il y en a trop. Pour ne pas gaspiller ces délices du jardin, voici un atelier qui vous apprendra comment les conserver. A vous les créations cu- linaires, même en hiver ! En partenariat avec le Café Truc. Côté Adolescent ● ATELIER « BANDE DESSINÉE » À PARTIR DE 11 ANS Tu aimes dessiner ? Tu voudrais ap- prendre à dessiner ? Fan de BD, tu souhaites créer tes propres person- nages et, qui sait, apprendre à réaliser les premières planches de ton futur premier album ? Alors, cet atelier est pour toi ! Côté Enfant ● ATELIER «HIP HOP – DU STYLO À LA SONO » - DE 9 À 12 ANS Nekfeu, Roméo Elvis, Eva Queen, Scylla, Marwa Loud, Lorenzo, Aya Nakamura,... Ces rappeurs et rap- peuses occupent régulièrement ta play-list ? Vient découvrir comment se crée une chanson et un rythme rap. Découvre les différentes sortes de rimes, les champs lexicaux, le brainstorming pour dégager des mots. Ensuite, relève le défi d’écrire ta propre chanson et enregistre-la ! INFORMATION ET INSCRIPTION Au moment de la mise en page du Petit Tram, nous ne disposions pas encore de toutes les informations pratiques relatives à chaque atelier. Veuillez bien vouloir nous en excu- ser. POUR CONNAITRE TOUS LES DÉ- TAILS CONCERNANT L’ORGANI- SATION DES ATELIERS ET EFFECTUER VOTRE INSCRIP- TION, CONTACTEZ LE CENTRE CULTUREL D’ITTRE AU 067/64 73 23 OU PAR EMAIL À INFO@IT- TRECULTURE.BE Et c’est reparti pour l’équipe du Centre culturel qui vient de rou- vrir ses portes après un mois de congés bien mérités. Comme chaque année, ce fut un redémar- rage sur les chapeaux de roues car entre 3 séances de ciné en plein air, une de théâtre, un nu- méro de Petit Tram à sortir en 5 jours et la nouvelle saison cultu- relle à préparer, il n’y a pas de quoi chômer début août. Mais, bon, l’équipe est rôdée et chacun a retrouvé ses marques très rapi- dement. Cette année, pourtant, un grand changement : notre collègue Lu- dovic Devriendt ayant choisi de partir plusieurs mois à la décou- verte des Amériques, nous avons eu le plaisir d’accueillir sa rempla- çante, Olivia Kropek, qui dès les premiers soirs eu l’occasion d’ap- précier le côté chaleureux de la dynamique associative locale tant à Fauquez qu’à Haut-Ittre lors des soirées Ciné en plein air. Bien qu’assez récemment sortie des études, Olivia n’est pas sans expé- rience puisqu’elle a travaillé du- rant plusieurs mois pour le Festival Couleur Café et qu’elle re- vient d’une mission de 3 mois à Malte comme chargée de com- munication dans un parc anima- lier. Sociable, à l’écoute, dynamique, Olivia a plongé im- médiatement et sans hésiter « les mains dans le cambouis ». Ce qui fit dire à l’une de nos collègues : « Elle n’est là que depuis 5 jours mais tout fonctionne déjà comme si cela faisait des semaines qu’elle travaillait avec nous. » Toute l’équipe et le Conseil d’Ad- ministration du Centre culturel se joignent à moi pour lui souhaiter la bienvenue. Merci d’avance à tous de lui réserver un super ac- cueil. Nathalie Lourtie Directrice Et parce que la Culture se trouve partout, nos ateliers aborderont 5 domaines très différents, pour qu’il y en ait pour tous les goûts et tous les âges ! 5 ateliers créatifs organisés par le Centre culturel d’Ittre, dès septembre 2019 NOUVEAU !

1. e 483 Août 2019 LE MENSUEL CULTUREL ET ASSOCIATIF DES HABITANTS DE HAUT-ITTRE, ITTRE ET VIRGINAL - UNE EDITION DU CENTRE CULTUREL D’ITTRE PROGRAMME DE LA DUCASSE DE VIRGINAL DES 23, 24 ET 25 AOÛT 2019 - page 2 BULLETIN COMMUNAL AU CENTRE DE CE NUMÉRO NOUVEAU : LES ATELIERS DU CENTRE CULTUREL – page 3 LES PREMIERS RENDEZ-VOUS DE LA SAISON CULTU- RELLE ITTROISE – page 6 PORTRAIT : L’ARTICHAMP, NOUVELLE DYNAMIQUE MARAICHÈRE À ITTRE – page 7 DES NOUVELLES DU SOUTIEN APPORTÉ AU BURKINA FASO PAR L’ASBL ITTROISE BEEO GO – page 8 JEUDI 15 AOÛT : 9h30 : Messe de l’assomption par le Père Francis Goossens 10h30 : Procession en l’honneur de Notre-Dame d’Ittre 12h30 : Retour à l’église et bénédiction finale Procession pour les personnes âgées, malades, invalides... MARDI 20 AOÛT 14h : Procession en voiture pour les personnes à mobilité réduite Procession à Notre-Dame d’ Ittre Festivités du 15 août - Ittre Ittre Tribute Festival - 14 et 15 août Programme en page 2 Et un constat s’est rapidement im- posé : la mobilité a une charge en- vironnementale importante à Haut-Ittre ! Notre village est tra- versé par la RN 280 induisant toute sorte de nuisances : vitesse de cir- culation, bruit, insécurité pour les piétons et cyclistes,... Afin de sensibiliser les habitants à toutes ces questions, la cellule haut-ittroise a décidé d’organiser un « Dimanche sans voiture » à Haut-Ittre le 15 septembre pro- chain, ceci dans l’esprit du di- manche sans voiture qui s’organise le 22/9 à Bruxelles. L’idée est de favoriser le lien social, la rencontre entre villageois, la sen- sibilité citoyenne,... Tout ceci dans un esprit bon-enfant et familial ! Au programme : espace de rue piétonnier, troc d’objets, de plantes, de surplus de récolte, stands d’information et tables-rondes sur la mobilité la transition, stands associatifs (OI3 loisirs, Repair café, Café Truc, Gracq), lancement d’une centrale de mobilité haut-it- troise, jeux pour enfants, musi- ciens, mini marché, dégusta- tions, petite restauration,... En pratique : la RN 280 sera coupée entre le Boulevard Piron et la Rue Toune. La circulation sera détour- née via la rue de la Longue Se- maine. Seuls les déplacements urgents recevront un laissez-pas- ser. Zones de parking Bld Piron et Rue les Fonds. TOUS À HAUT-ITTRE LE DI- MANCHE 15/9 À PIED, À VÉLO, EN COVOITURAGE ! Sonia De Vos Infos : Sonia De Vos 0473/800406, soniadevos15@gmail.com facebook : dimanche sans voiture Haut-Ittre «Dimanche sans voiture» à Haut-Ittre Dimanche 15 septembre de 9 à 19h Voilà quelques mois que des familles haut-ittroises réfléchissent à travers le projet « Rues et quartiers en transition » à leur empreinte écologique, à leur mobilité, au recyclage, à l’alimentation locale et aux économies d’eau et d’énergie. Durant l’été la façade des locaux du Centre culturel (Espace Bauthier) a fait peau neuve. Elle rayonne de propreté et de blancheur ! N’hésitez pas à venir vous balader dans le parc Bauthier pour admirer le travail. Et après l’extérieur, les ouvriers s’attaqueront prochainement à l’intérieur.

7. 7 Petit Tram 483 août 2019 V ie associative Chaque année, près de deux cents exposants se fixent rendez-vous, le samedi et le dimanche, au grand plaisir des nombreux amateurs d’objets anciens, d’objets ou vête- ments de seconde main ou adeptes de bonnes affaires. La Fête de la Saint Rémy 2019 se déroulera les samedi 28 et di- manche 29 septembre 2019. Ne manquez pas cette belle occa- sion pour réserver un emplace- ment de brocanteur ! Les tarifs sont démocratiques et tout le monde y témoigne d’un es- prit de collaboration et de bonne entente. Ouverture des réservations : lundi 26 août 2019 Pour réserver, il est obligatoire de passer au Centre culturel d’Ittre, Es- pace Bauthier - 36, Rue de la Mon- tagne à Ittre (tous les jours de 9h à 12h30 et de 13h à 17h). Nous ne prenons aucune réserva- tion par email ou par téléphone. Attention, seules la vente d’objets de brocante (fonds de grenier ou objets de seconde main) et la vente de productions artisanales amateur (non vendues dans une filière com- merciale) seront autorisées sur les stands. Nous n’accepterons pas la vente de fin de stock de vêtements, de bi- joux, d’accessoires de mode ou de tout autre matériel neuf. De même, la vente de nourriture et de boissons n’est pas, non plus, au- torisée afin de ne pas faire concur- rence aux stands des associations dont c’est la fête ce jour-là. Pour toute information, n’hésitez pas à nous contacter au 067/64 73 23 ou envoyez un mail à info@ittreculture.be Nathalie Lourtie Brocante de la Saint-Rémy 2019 : ouverture des réservations le lundi 26 août La Fête de la Saint Rémy est l’une des fêtes les plus importantes d’Ittre et c’est près de 4000 personnes qui déambulent ce wee k-end-là dans les rues du centre de notre beau village. Mais c’est aussi une sympathique brocante ! Ses racines Blandine de Mahieu a 31 ans, elle a vécu toute son enfance à Ittre. Elle cultive des fruits et des légumes sur une trentaine d’ares appartenant à sa famille. Son père est agriculteur et cultive lui-aussi les terres familiales qui viennent d’obtenir le label bio. Son parcours Diplômée en Anthropologie, Blan- dine a voyagé en Amérique latine où elle a découvert la permaculture en suivant des formations et en pratiquant le wooffing et le béné- volat. Elle y a compris qu’elle avait besoin de « faire quelque chose de ses mains » et est rentrée au pays avec un projet de vie : prendre soin de la terre et la rendre plus produc- tive pour la génération suivante. Pour parfaire sa formation, elle suit une formation d’un an en agricul- ture bio au CRABE à Jodoigne. En plus des cours théoriques, elle réa- lise deux stages de six mois chez des agriculteurs bio : le premier dans une ferme assez complète (élevage, maraîchage et grande culture) influencée par la permacul- ture ; le second dans une ferme qui pratique la biodynamie, qui élève des cochons, des vaches vian- deuses et cultive des pommes de terre et des céréales pour la fabri- cation du pain. Ses débuts dans le métier Blandine continue à se former par ailleurs en travaillant chez diffé- rents maraîchers et agriculteurs bio. Le retour à Baudémont Blandine veut y lancer son projet. Elle rêve de créer une ferme diver- sifiée mais ne tient pas à s’endetter. Elle souhaite commencer petit et cultive une petite parcelle de lé- gumes et de petits fruits qu’elle vend aux habitants du hameau et à ses proches. Petit à petit, elle s’agrandit; elle travaille aujourd’hui une trentaine d’ares, vend ses lé- gumes au centre d’Ittre tous les jeudis après-midi et livre aussi sur commande à Ittre, Haut-Ittre, Virgi- nal, Tubize et Braine-le-Château. Ses produits Blandine cultive et vend une grande diversité de légumes. Elle effectue elle-même les semis, ce qui lui permet de choisir ses se- mences en privilégiant les an- ciennes variétés et en boycottant les semences hybrides ou F1. Elle fertilise ses cultures avec le fumier de ses poules mais aussi de vache et de cheval. Parmi les légumes les moins connus, on citera le mesclun (mélange de salades à couper, pousses d’épinards, de moutardes, fleurs comestibles,...), la coriandre, le pourpier, le topinambour, le pâ- tisson, la tétragone. Blandine ne produit pas tout ce qu’elle vend ; elle achète une partie à d’autres agriculteurs bio, fait de la cueillette sauvage (ail des ours, orties) ; pra- tique le troc, la récup’. Favoriser le local fait partie intégrante de sa philosophie de vie. Elle transforme aussi une partie de sa production en jus (pomme, pomme-poire, pomme-betterave), en confitures et en gelées. Ses partenariats Blandine se fournit aussi chez Agri- covert, une coopérative de produc- teurs et de consommateurs située à Gembloux, où elle complète sa gamme de produits. Depuis plus de 5 ans, elle travaille avec le Champ liberterre, un projet de ma- raîchage situé à Bossière avec le- quel elle organise son plan de culture et à qui elle vend navets, to- mates et mesclun et achète persil racine, panais ou betteraves rouges pour citer quelques exemples. Blandine collabore aussi avec « La Maisonnée », un centre de jour pour personnes handicapées où elle apporte des fruits pour les transformer en confitures et gelées. Depuis février, Blandine travaille avec le CPAS de Tubize et son projet « Vaches et Bourrache » qui lui per- met d’accueillir des bénévoles deux fois par semaine à qui elle peut transmettre ses compétences en échange d’un coup de main. Lorsqu’elle a des surplus, elle les écoule chez Bee O Village, la coopé- rative bio et locale du village et «Au Petit poids » à Braine-le-Château. Où trouver ses produits ? Tous les jeudis, de 15h à 18h, Blan- dine s’installe entre les deux écoles d’Ittre pour y vendre ses produits. Elle fonctionne également par commande ; chaque semaine, elle envoie un mail avec la liste de ses produits et les prix. Les clients com- mandent soit un panier tout fait, soit à la carte et Blandine les livre à domicile tous les vendredis en fin d’après-midi. Une entrepreneuse aussi impli- quée dans la commune Blandine est membre du Conseil d’Administration de l’asbl COMAR- TAGRIND, l’Association des Com- merçants, Artisans, Agriculteurs et Industriels d’Ittre, qui organise chaque année la FEER’ITTRE. Elle participe au marché fleuri et au marché des Saveurs où elle vend ses produits. Et l’avenir ? Blandine est passionnée par l’agri- culture et aimerait diversifier son projet ; y intégrer des animaux, créer un verger, transformer ses lé- gumes et les céréales que cultive son père, etc. L’Artichamp (facebook) Rue des primevères, 15 1460 Ittre 0475/86.23.88 blandinedemahieu@gmail.com Denis OLIVIER Journaliste en herbe L’ARTICHAMP : une maraîchère ittroise les mains dans les semis Connaissez-vous cette jeune maraîchère bio qui vit à Baudémont ? Je vous invite à la découvrir, les pieds dans la terre et la binette à la main. P ortrait Disponibilités de l’Espace Bauthier La salle du 2ème étage de l’Espace Bauthier (Rue de la Montagne, 36 – 1460 Ittre), destinées à des ateliers ou des réunions pour les associations de nos villages, est encore disponible certains jours de la semaine. Mercredi (journée et soir) Samedi (toute la journée) D imanche (après-midi). Si vous êtes intéressés par la salle pour l’une de vos activités, contactez Marie au 067/64.73.23 - marie@ittreculture.be

6. Vendredi 6 septembre à 20h30 Zik Zak "GIRLSCHOOL + EXPERIENCED ??" Hard rock féminin (UK) Entrées : 18/21€ Pour la cinquième année consécu- tive, le musée est fier de présenter ses nouvelles acquisitions (pein- tures, gravures, dessins) de : Gus- tave Marchoul, Anto-Carte, Willy Anthoons, Francis De Bolle, etc.... Expo accessible le jeudi et le sa- medi, de 13 à 17 h - le dimanche de 11 à 17 h. Entrées : 5 € (gratuit pour les It- trois) Gratuité pour tous le dimanche 1er septembre. 6 Petit Tram 483 août 2019 ➩ C u l tu re Ittre CultureS Centre Culturel d’Ittre (Coordination) 36 rue de la Montagne 1460 Ittre 067/64 73 23 info@ittreculture.be www.ittreculture.be Chapelle de Verre 100 rue A Brancart 1460 Fauquez 067/64 88 93 www.chapelledeverre.be info@chapelledeverre.be Musée Marthe Donas 36 rue de la Montagne 1460 Ittre info@museemarthedonas.be www.museemarthedonas.be L’Etable d’Hôtes 4B rue de Tubize 1460 Virginal 067/78 06 70 letable@letabledhotes.be www.letabledhotes.be Zik Zak 28 rue de Tubize 1460 Ittre 0476/530056 www.zik-zak.be annick@zik-zak.be Samedi 14 septembre à 21h30 La Chapelle de verre "ELIXIR" à l’occasion de la sortie du nouveau CD Trio Vocal quasi Tragi-Comique A cappella, nos trois Jean-Jean, co- médiens-chanteurs, unissent leurs voix, cisèlent leurs textes et dénon- cent sans trop de sérieux, avec force et bonheur, quelques-uns des grands maux de notre époque : les délocalisations, la raréfaction des baraques à frites, l’exode rural, les disputes communautaires ! La liste serait sans fin !? Ils n’ou- blient pas pour autant d’évoquer les amours malheureuses de leurs « cinq amis de Liverpool ». Avant tout, et face à l’oppression, c’est la solidarité que ces trois voix d’hommes viennent chanter pour vous et sur tous les tons (souvent en fa, mais jamais mineur). Spectacle à 21h Table d'hôtes avancée à 19h Réservations Repas & Spectacle 067 78 06 70 Entrées : 10 € Samedi 7 et dimanche 8 septembre La Chapelle de verre Le Patrimoine se met sur son 31 ! Entrées : libre de 10h à 18h Vendredi 6 septembre à 20h30 La Chapelle de verre "NOUVEL OPUS : MY WAY" Greg Houben Du samedi 31 août au 29 septembre Musée Marthe Donas « Acquisitions 2018-2019 » et Gustave Marchoul, autour d’une donation (Exposition) Greg : « Je voulais faire une mu- sique 'décroissante', sans nouveau matériel ! Une musique ou l'adage 'less is more' serait présent à chaque tournant : moins de notes, moins d'accords mais surtout, moins de volonté de faire, juste ... faire. Pour cela, il me fallait travailler sur un dénominateur commun avec le public, je voulais qu'après deux notes tout le monde sache de quoi il s'agit, de manière à pouvoir directement livrer ma singularité... My way. Paradoxalement, travailler sur le cliché permet cette différen- ciation et met en avant le point de vue de l'interprète. Il sera aussi question comme toujours de jouis- sance et de plaisir direct en enten- dant des chansons comme 'Love me tender', 'Con te partiro' ou en- core 'il venait d'avoir 18 ans'... J'ai hâte de partager cela avec vous. » Greg Houben : chant et trom- pette/ Cédric Raymond : contre- basse / Quentin Liégeois : guitare Site : www.greghouben.be Entrées : 15€ Pour ce 6ème album sous le label homercords.be, Aurélie Dorzée & Tom Theuns invitent le légendaire Michel Massot, maître des cuivres, pour un opus... en or! Ce savant mélange évoque des ta- bleaux anciens ou des contrées lointaines. Des sonorités orientales prennent la forme d’une danse fol- klorique ou d’une ballade médié- vale. Ces trois alchimistes distillent le son à la recherche de la “pierre philomusicale”. Ils expérimentent, improvisent et inventent au cœur de leur laboratoire rempli d’étranges instruments comme la viola d’amor, le mandolauoto, le psaltérion, le violon à clou, le susa- phone, la sitar. Certains ont été construits spécialement pour ce projet par des luthiers. Aurélie Dorzée, Tom Theuns et Michel Massot. Vendredi 13 septembre 21h L’Étable d’Hôtes "PIPERLÉE" par la Compagnie du Chaos

9. AOÛT DIMANCHE 11 AOÛT – À PARTIR DE 8H30 JOGGING D’ITTRE ET KIDS RUN Rue Jean Jolly – Ittre Org : Jogging d’Ittre info@joggingdittre.be https://joggingdittre.be DIMANCHE 11 AOÛT 2019 – 13 :30 PORTES OUVERTES DE LA FORGE MUSÉE Forge musée Org : Syndicat d’Initiative Ittre Infos : 067/64.87.74 https://ittretourisme.wordpress.com Siti.ittre@skynet.be MERCREDI 14 AOÛT – 18:30 ITTRE TRIBUTE FESTIVAL Parking du Pré de l’Aite Org : Music Life https://www.facebook.com/15aout.Ittre JEUDI 15 AOÛT - 10:30 PROCESSION NOTRE DAME D’ITTRE Org: Paroisse d’Ittre Infos : Père Jan Pelc – 067/64 61 25 JEUDI 15 AOÛT – 16:00 ITTRE TRIBUTE FESTIVAL Parking du Pré de l’Aite Org : Music Life https://www.facebook.com/15aout.Ittre JEUDI 15 AOÛT - 18:00 CONCERT À ITTRE Org: RHCV (Royale Harmonie de la Com- mune de Virginal) Infos : Jacques Givron givron.jacques@gmail.com DIMANCHE 18 AOÛT - 14:00 REPAIR CAFÉ Salle Planchette Org: Repair Café Infos : Florence - 0478/62.40.99 www.repairtogether.be MARDI 20 AOÛT À 14H PROCESSION NOTRE DAME D’ITTRE POUR LES PERSONNES ÂGÉES, MA- LADES, INVALIDES... (déplacement en voiture) Org: Paroisse d’Ittre Infos : Père Jan Pelc – 067/64 61 25 DU VENDREDI 23 AOÛT 20:00 AU DIMANCHE 25 AOÛT DUCASSE DE VIRGINAL Centre de Virginal Org: Virginal en fête Infos : Facebook/Virginal en Fête DU SAMEDI 24 AOÛT AU DIMANCHE 25 AOÛT - 14:00 À 18H EXPO À VIRGINAL : PHOTOGRAPHIES ET GRAVURES Chez Jean-François et Claire Funck-Goethals Org: La Maisonnée, Virginal en fête et le Centre Culturel d'Ittre Infos : Facebook/Virginal en Fête LUNDI 26 AOÛT - 21:00 THÉÂTRE EN PLEIN AIR : "L'HEUREUX ÉLU" Dans le cadre des Tournées au Château du Théâtre des Galleries Parking derrière l'Administration commu- nale d'Ittre Org: Le Centre culturel d'Ittre et la Commune d’Ittre Infos : 067/64.73.23 info@ittreculture.be www.ittreculture.be VENDREDI 30 AOÛT - 21:30 CINÉMA EN PLEIN AIR : « LE GRAND BAIN » Parvis de l'Eglise de Virginal Org: Centre culturel d'Ittre, la Commune d’Ittre et Virginal en fête Infos : 067/64.73.23 info@ittreculture.be www.ittreculture.be SEPTEMBRE VENDREDI 06 SEPTEMBRE - 20:30 NOUVEL OPUS : MY WAY La Chapelle de Verre Org: La Chapelle de Verre Infos : 067/64.88.93 info@chapelledeverre.be www.chapelledeverre.be VENDREDI 06 SEPTEMBRE - 20:30 GIRLSCHOOL + EXPERIENCED Zik-Zak Org: Zik-Zak Infos : 0476/53.00.56 - annick@zik-zak.be www.zik-zak.be VEN 06 ET SA 07 SEPT - 20:00 DIMANCHE 08 SEPTEMBRE – 15 :00 "REQUIEM POUR UN GIGOLO" 4, rue Braidise - 1460 Ittre Org: Les Ateliers du Magic Land Infos : 02/245.50.64 requiem.ittre@gmail.com DU SAMEDI 07 SEPTEMBRE AU DI- MANCHE 08 SEPTEMBRE - 10:00 31ÈME ÉDITION DES JOURNÉES DU PATRIMOINE La Chapelle de Verre Org: La Chapelle de Verre Infos : 067/64.88.93 info@chapelledeverre.be www.chapelledeverre.be DIMANCHE 8 SEPTEMBRE 2019 – 10 :00 JOURNÉES DU PATRIMOINE « SILENCE SUR LE PLATEAU ! ON TOURNE À ITTRE ... » Grand Place d’Ittre Org : Syndicat d’Initiative Ittre Infos : 067/64.87.74 https://ittretourisme.wordpress.com Siti.ittre@skynet.be DIMANCHE 08 SEPTEMBRE - 10:45 SORTIE PATRIOTIQUE RÉSISTANTS ITTRE Org: RHCV (Royale Harmonie de la Com- mune de Virginal) Infos : Jacques Givron givron.jacques@gmail.com VENDREDI 13 SEPTEMBRE - 21:00 "PIPERLÉE" L'Etable d'Hôtes Org: L'Etable d'hôtes Infos : 067/78.06.70 letable@letabledhotes.be www.letabledhotes.be SAMEDI 14 SEPTEMBRE - 21:30 ELIXIR La Chapelle de Verre Org: La Chapelle de Verre Infos : 067/64.88.93 info@chapelledeverre.be www.chapelledeverre.be DIMANCHE 15 SEPTEMBRE - 10:00 PROMENADE : LES NOUVEAUTÉS VIRGI- NALOISES Départ Parking du centre de Virginal Org: El Tournikèt Infos : Jacques Vanderlinden - 067/64.74.13 jacques.vdl52@outlook.be 1. PORTES OUVERTES À LA FORGE-MUSÉE Connaissez-vous la forge-musée d’Ittre ? C’est ce petit bâtiment au centre du village à côté du Théâ- tre de La Valette. Seule rescapée des 8 forges que comportait jadis le village, la petite forge-musée d’Ittre – véritable joyau du patrimoine industriel de la région – a la particularité d’avoir gardé intact l’aspect qu’elle avait en 1957 au moment où le dernier forgeron quitta les lieux. Ce dimanche 11 aout à partir de 13:30, nous ouvrons ses portes pour vous proposer une ren- contre avec des forgerons qui redonneront vie à cette vieille dame. Au programme : Forgeage d’outils divers Créations artistiques : décorations diverses Soudure au feu Présentation du métier de forgeron Visite guidée de la forge. Adresse : Rue Basse 11, 1460 Ittre 2. ON VA PROMENER ? CELA CONTINUE EN AOUT ! Accompagnez-nous pour une promenade un ou plusieurs vendredi(s) du mois d’aout. Ces circuits vous seront proposés par Monsieur Paul Jossart les 9, 23 et 30 août à 13:30. Inscrivez-vous via 067/64 87 74 – 0499/10 91 16 siti.ittre@skynet.be https://ittretourisme.wordpress.com Les lieux de départ vous seront précisés à l’ins- cription. 3. JOURNÉES DU PATRIMOINE SILENCE SUR LE PLATEAU ! ON TOURNE À ITTRE... Le thème des journées du patrimoine 2019 est « Le patrimoine sur son 31 ». Le Syndicat d’Initiative d’Ittre vous propose un petit parcours le long duquel vous retrouverez des sites parfois bien connus ayant soit servi de décor de tournage de films et/ou de séries, soit ayant été réhabilités en lieu de spectacle. Vous découvrirez où Catherine Deneuve, Nicolas Cage, Vianney, François Damiens ou encore Zabou Breitman ont passé quelques heures à Ittre. Notre guide, Jean-Marie Gervy vous contera l’histoire de la mise en place du théâtre de la Va- lette. Une petite exposition vous dévoilera les nom- breux tournages ayant eu lieu à Ittre ces 10 der- nières années. Rendez-vous au Syndicat d’initiative d’Ittre sur la Grand Place, le dimanche 8 septembre à partir de 10:00 9 Petit Tram 483 août 2019 C alendrier T ourisme Infos du Syndicat d’Initiative d’Ittre LÈS BOURJWÈS Èl dimince, tout alintoûr du Boulevârd, Sins dèspinser minme in cron liârd Lès bourjwès à l’âme simplète S’ pourmène tout à leû coli- bète. Is n’ont seûr’mint ni fangn’ ni swè ! À leû cras vinte, çà s’apèrçwèt ! L’ér bî contint In n’pinsant minme ni au lèd’min, Is s’invont toudi piane-piane In s’foutant dè l’art come d’ ène fiane* ! * fiane : quantité négligeable José Peeterbroeck juin 2019 Pour plus d’informations : 067/64 87 74 – 0499/10 91 16 siti.ittre@skynet.be https://ittretourisme.wordpress.com

4. 4 Petit Tram 483 août 2019 Date de parution le 09/08/2019 Mensuel du Centre de Loisirs et d’Information - A.S.B.L. 36, rue de la Montagne à 1460 Ittre Tél : 067/64 73 23 e-mail : info@ittreculture.be Editeur responsable : Nathalie Lourtie Bureau de dépôt : 1400 Nivelles Les articles munis du sigle CLI sont écrits par l’équipe du Centre Culturel d’Ittre Vos articles doivent être rentrés pour le 25 du mois qui précède la parution au plus tard de préférence par email (info@ittreculture.be) ou par courrier Prochaine parution : 13/09/2019 LE PETIT TRAM Mensuel édité par le Centre de Loisirs et d’Information asbl, reconnu comme Centre Culturel d’Ittre, Rue de la Montange 36 à 1460 Ittre 067/64 73 23. Distribué toutes-boîtes dans l’entité d’Ittre. Abonnement : 20 euros/an à verser au compte BE50 001 26 28 545 18. Le Petit Tram, journal communautaire veut être un journal d’expression qui donne la parole à la vie associative et à l’ensemble des habitants de l’entité d’Ittre. Les articles sont publiés gratuitement. L’équipe d’animation du C.L.I. apporte des dossiers d’informations et réalise des reportages sur des événements socio-culturels, éco- nomiques et politiques qui ont une implication locale. C’est l’équipe d’animation aussi qui veille à respecter les règles de fonctionnement établies par l’assemblée géné- rale du C.L.I. et à respecter l’esprit pluraliste du journal. Le Comité de relecture gère la page expression, il est composé de Marc Dubois, Nathalie Lour- tie et Doris Bertau. Conseil d’Administration du Centre Culturel d’Ittre : Représentants de la Commune d’Ittre : Carine de Lichtervelde, Christian Fayt, Marc Vienne, Paul Pierson, Andréa Belsky, Marie-Amandine Della Faille, Hedwige Tavernier et Sophie Peeterbroeck Représentant de la Province : Anne-Sylvie Van Varembergh Représentants de la vie associative et les habitants de l’entité d’Ittre : Claire Lemaître, Michèle Counson, Gus Goossens, Doris Bertau, Cherif Hamdis, Marc Dubois et Jean-Marc Ternissien Hamdis, Didier Verboomen, Thibault Zaleski. Ont collaboré à ce journal : Secrétariat : Dominique Ost, Marie Vanderlinden, Hassania Mestaouhid Graphisme : Pascale Goffaux. Coordination :Nathalie Lourtie Rédaction : Olivia Kropek, Nathalie Lourtie, Karim Sarton. Merci à toutes les associations et personnes qui nous ont transmis leurs articles. Photos : Centre Culturel d’Ittre Impression : Rossel Printing Nivelles. Merci à notre correctrice du mois : Claire Lemaître. PETIT TRAM WWW.ITTRECULTURE.BE V ie associative Surfez sur notre site www.pasa- pas.be pour tout savoir sur nos 3 studios de danse, nos 17 profes- seurs, nos cours d'année et d'été, nos stages, nos workshops, nos animations d'anniversaires, nos ta- rifs, nos spectacles, ... N'hésitez pas à nous contacter si nécessaire, et venez essayer gratui- tement si vous hésitez ! Reprise des cours le lundi 9 sep- tembre 2019. Au plaisir d'attaquer une nouvelle année de danse et de sport avec vous, dans la joie et la bonne hu- meur. RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS : Tél : 067/84.46.06 et 0477/66.53.32 Email : pasapas@skynet.be www.pasapas.be Pas à Pas Les inscriptions pour la saison 2019-2020 sont ouvertes ! Fête de l’Assomption, procession à Notre-Dame d’Ittre Neuvaine à Notre-Dame d’Ittre Tous les jours du 6 au 14 août à 18h00 (suivie de la Messe) Mercredi 14 août 18h00 clôture de la Neuvaine suivie de la Messe en l’honneur de la Vierge Marie Jeudi 15 août : Comme toutes les années nous vous donnons rendez-vous le jeudi 15 août à l’église de Saint Rémy pour la procession de Notre-Dame d’Ittre, à l’occasion de la célébration de l’Assomption. Programme : 09h30 à l’Eglise d’Ittre, messe so- lennelle pour célébrer la fête de l’Assomption 10h30 procession dans le village d’Ittre, Notre-Dame d’Ittre sera por- tée par un groupe de porteurs et le cortège suivra dans les rues du vil- lage et des alentours 12h30 retour à l’église et bénédic- tion finale La célébration sera présidée par Père Francis Goossens, sm. Procession pour les personnes âgées, malades, invalides.... Mardi 20 août à 14h (déplacement en voiture) Les vacances s’envolent, les églises restent L’été est là et les grandes vacances ont déjà commencé pour certains d’entre nous. Si vous avez l’occasion de partir, pourquoi ne pas profiter de visiter sur votre lieu de villégia- ture les lieux sacrés, de religion chrétienne. L’idée est de se rapprocher de Dieu, et d’en apprendre plus. Sur la foi, la religion, les croyances. Si vous n’avez pas l’occasion de par- tir, profitez de ce moment vous dé- couvrir les lieux cultes de votre région. Pourquoi ne pas aller faire un tour à l’Eglise de votre com- mune et faire connaissance avec son prêtre. Que cela soit à Ittre, Vir- ginal ou autre, vous êtes tous tou- jours les bienvenus. Florence @Paroisse Ittre. Devenez nos « amis » et venez-nous découvrir sur « Paroisse Ittre ». Le site est géré par Sabrina et Da- vide Pintani en coordination avec le Doyen Père Jan Père Jan PELC , Curé d’Ittre et Doyen de Tubize, 067 64 61 25, paroisse.ittre@skynet.be Père Antoine BAGALWA , Curé de Virginal et Fauquez, 067 64 6139, antoinebagalwa@outlook.com Père Honoré Mitelezi GUTUMBUKA , Curé de Haut-Ittre, 067 84 36 23, Mitel1952@yahoo.fr Père Pascal SEVENI , Prêtre auxiliaire, 067 84 36 23, 7pasikali@gmail.com L’équipe de communication de l’Unité Pastorale, Sabrina et Davide Pintani, fbparoisseittre@gmail.com, Facebook « Paroisse Ittre » www. unitepastoraleittre.be Unité Pastorale: Ittre, Haut-Ittre, Fauquez et Virginal Tous les troisièmes dimanches du mois, notre équipe de bénévoles s’affère à tenter de donner une se- conde vie à vos objets, vêtements, afin de leurs éviter d’être jeter à la poubelle, trop simplement, facile- ment remplacés par du neuf. Ainsi, vous y trouverez la possibilité de réparer petit électroménager, petit appareil éléctrique ou éléc- tronique, de racommoder des vê- tements ou refaire l’ourlet d’un rideau, repriser vos lainages, etc. Et puis toujours réviser vos vélos et petit matériel de jardinage. Un cochon-tirelire est à votre dispo- sition pour nous soutenir, Il s’agit de la participation responsable, ce que l’on appelle le prix libre : vous don- nez ce que vous v oulez pour l’inter- vention des bénévoles. L’argent ainsi récolté nous permet d’acheter du matériel nécessaire aux répara- tions, et de vous proposer un goû- ter maison à un prix démocratique. Bienvenue le dimanche 18 août de 14h à 17h, à la salle Plan- chette à Ittre. Pour infos : Visitez notre page facebook « re- paircafeittre » ainsi que le site in- ternet http://www.repairtogether.be Les personnes de contact sont Florence au 0478.62.40.99 ou Muriel au 0486.61.85.28 Au plaisir de vous y rencontrer, toute l’équipe du Repair Café Envie de soutenir, ou découvrir une belle ini- tiative citoyenne ? Pourquoi pas le Repair Café ? Le Centre Public d’Action Sociale de Braine-le-Château recrute des Ac- cueillant(e)s d’enfants salarié(e)s Accueillir des enfants, c’est quoi ? • Accueillir un petit groupe d’en- fants (entre 1 et 4) de 0 à 3 ans chez soi, c’est un métier à dimension hu- maine : - c’est donner à un enfant la possi- bilité de découvrir d’autres lieux que chez lui, - c’est donner à un enfant toute op- portunité pour grandir à son rythme, au sein d’un petit groupe dans un cadre familial et chaleu- reux. • Accueillir un enfant de 0 à 3 ans, c’est permettre à ses parents d’exer- cer une activité professionnelle, une formation ou une recherche d’emploi ... tout en ayant la certi- tude que leur enfant est accueilli par une personne compétente, qui sera à leur écoute et qui pourra les accompagner dans leur rôle d’édu- cateur. • Accueillir un enfant chez soi, c’est réaliser un projet éducatif, au sein d’un service d’accueil qui assure l’accompagnement : - en mettant à sa disposition le ma- tériel de puériculture, et de sécurité incendie de base ; - en élaborant ensemble un projet d’accueil d’éducation ; - en offrant une formation conti- nuée ; - en effectuant les démarches ad- ministratives nécessaires; - en organisant et répartissant les demandes d’accueil des familles ; - en remplissant les formalités liées au dossier des enfants et à la parti- cipation financière des parents ; - en effectuant les demandes de subside pour la mise en conformité de votre logement - en étant le garant de la qualité de l’accueil. • Accueillir un enfant dans un cadre familial, c’est possible : - Si, vous avez un diplôme dans le champ de la petite enfance ; - Si, vous habitez Braine-le-Château ou Ittre ; - Si, vous avez une habitation capa- ble de s’adapter aux normes infra- structures de l’ONE ; - Si, vous souhaitez vous investir professionnellement auprès des plus petits et de leur famille en proposant un accueil de qualité au quotidien • Sous réserve de l’accord de l’O.N.E., le C.P.A.S. vous propose un contrat de travail d’employé à do- micile temps plein à durée indéter- minée avec un salaire fixe et tous les avantages liés (pension légale, congés, pécule de vacances, prime de fin d’année...) Si vous souhaitez plus de rensei- gnements, consultez le site : one.be/accueillantesalariee ou contactez Marie-Paule Wadin, responsable du Service d’Accueillantes d’Enfants au 02/366.36.41. Emploi Un métier dans le domaine de la petite enfance vous intéresse... Un peu comme dans Star Wars, le premier volet n'est pas paru en pre- mier. Le roman «Tu vivras deux siè- cles» est en fait le deuxième d’une trilogie. L'histoire ne serait en effet pas complète sans le premier volet « Le Trésor » qui relate les premiers événements importants qui se sont déroulés à Virginal sur une terre pauvre et parle des hommes qui ont créé le «Versus Altum». Il ne faut pas oublier Dame Anne de Vir- ginal citée en 1346 et les nobles qui ont géré la terre franche avec les seigneurs avoués de l'abbaye de Lobbes. Dans le troisième volet «Et après...», l'auteur met en avant un virginalois soldat dans la brigade Piron qui li- béra le village en septembre 1944. Il poursuit le récit en voyageant dans les dernières années du vil- lage qui perd ses industries et son âme. Il termine cette grande aven- ture dans des réflexions person- nelles sur son village qui se trans- forme en cité dortoir et meurt à petit feu. La boucle est bouclée : rien ne sera plus comme avant ! Ces 3 livres paraîtront dans quelques mois. Consultez les prochains «Petit Tram» pour être informé. Ils seront disponibles sous réserva- tion, soit à l'adresse mail jacques.vdl52@outlook.be ou au numéro de téléphone 067/64 74 13. • Le trésor, 125 pages au prix de 9,0€ • Tu vivras deux siècles , 131 pages au prix de 9,9€ • Et après... , 104 pages au prix de 8,0€ • Ou la trilogie pour 23,0€ Qu'on se le dise. Jacques Vanderlinden La trilogie se termine Après le roman historique « Tu vivras deux siècles » consacré à l'his- toire du village de Virginal sur la période de 1830 à 1945, le public a semblé intéressé d'en connaître un peu plus sur ce charmant coin du Brabant wallon. Lecture

14. CHAUFFAGE - SANITAIRE CHAUFFAGE - SANITAIRE TORDEURS TORDEURS Patrick Sprl Tél. & Fax : 067/64 72 82 Rue de Fauquez 21 A -1460 ITTRE Installation - Entretien Dépannage À VOTRE SERVICE PETITES INSTALLATIONS ET DÉPANNAGES PLOMBERIE - ELECTRICITÉ ET AUTRES TRAVAUX DANS LA MAISON : AUGRANGE sprl Charles de Le Hoye-Pussemier 067 21 91 79 ou 0476 23 40 78 14 Petit Tram 483 août 2019 Pharmacie de garde Médecins de garde Lieu : Hôpital de Tubize (CHTN) au n°8 de l'Ave- nue de Scandiano. Ouvert : les samedi, dimanche et jours fériés de 8h à 21h. Durant les heures d'ouverture, deux médecins y assureront la garde : le premier assurera les consultations au poste, tandis que le second assurera les visites à domicile au chevet des patients incapables de se déplacer ou de se faire véhiculer au poste de garde pour raison de santé. L'appel au médecin volant se fera via le 065/31.20.00. Les nuits des vendredis, samedis, dimanches et jours fériés (de 21h à 8h), un seul médecin par zone assurera les visites à domicile à ca- ractère urgent, toujours via le 065/31.20.00. VENDREDI 9 AOÛT CLABECQ Des Forges - Smoos 02 3557541 Rue Du Château, 51 SAMEDI 10 AOÛT TUBIZE Vandersteen 02 3556079 Rue De La Déportation, 50 DIMANCHE 11 AOÛT TUBIZE Vandersteen 02 3556079 Rue De La Déportation, 50 LUNDI 12 AOÛT REBECQ De Buijl 067 638201 Rue Du Pont, 62 MARDI 13 AOÛT VIRGINAL-SAMME. Ledant 067 646187 Rue De La Libération, 10 MERCREDI 14 AOÛT TUBIZE Multipharma Lattenist 02 3559948 Place Josse Goffin, 11 JEUDI 15 AOÛT SAINTES Ph. De Saintes - Peeters 02 3900438 Chaussée D'Enghien, 284 VENDREDI 16 AOÛT TUBIZE Jonckheere 02 3556259 Rue Frère Taymans, 271 SAMEDI 17 AOÛT WAUTHIER-BRAINE Familia Alexis 02 3669204 Av. Gaston Mertens, 13 DIMANCHE 18 AOÛT WAUTHIER-BRAINE Familia Alexis 02 3669204 Av. Gaston Mertens, 13 LUNDI 19 AOÛT TUBIZE Multipharma Stievenart 02 3556050 Rue De Mons, 73 MARDI 18 août TUBIZE Cl Pharma (Cullus) 02 3556006 Rue De Mons, 54 MERCREDI 21 AOÛT QUENAST Dupont - Emdadi 067 670707 Rue Du Faubourg, 4 JEUDI 22 AOÛT WAUTHIER-BRAINE Familia Alexis 02 3669204 Av. Gaston Mertens, 13 VENDREDI 23 AOÛT TUBIZE Jonckheere 02 3556259 Rue Frère Taymans, 271 SAMEDI 24 AOÛT CLABECQ Des Forges Smoos 02 3557541 Rue Du Château, 51 DIMANCHE 25 AOÛT CLABECQ Des Forges Smoos 02 3557541 Rue Du Château, 51 LUNDI 26 AOÛT BRAINE-LE-CHATEAU Loop 02 3669361 Rue De Mont-Saint-Pont, 20 MARDI 27 AOÛT TUBIZE Multipharma Messaaoui 02 3900355 Grand Place, 9 MERCREDI 28 AOÛT ITTRE Depuits-Leblanc 067 648421 Rue Neuve, 5 LE CAFÉ TRUC SERA DE RETOUR LE MERCREDI 28 SEPTEMBRE. NOUS VOUS SOUHAITONS UN EXCELLENT ÉTÉ ! AOÛT PETIT TOUR DE BRAINE-LE- CHÂTEAU 18/08/2019 14:15 balades, expositions Lieu : Maison du Bailli, Braine-le-Château 19E CONCERT AU CHÂTEAU 23/08/2019 20:30 concerts Lieu : Château, Braine-le-Château QUENAST'IVALES 25/08/2019 10:00 sorties en famille Lieu : Plaine du Fair Play, Quenast SEPTEMBRE SHAMROCK FESTIVAL 06/09 - 19:00 07/09 - 15/00 concerts Lieu : Avenue Jean Devreux, Braine-le-Château 31ÈMES JOURNÉES DU PATRIMOINE : Le Patrimoine sur son 31 ! 07/09 > 08/09/2019 balades, nature & patrimoine Lieu : Braine-le-Château PREMIÈRE JOURNÉE DES ASSOCIATIONS 08/09/2019 10:00 sorties en famille Lieu : Salle communale de Quenast ART'BECQ 2 13/09 > 13/10/2019 expositions Lieu : Moulin d’Arenberg, Rebecq GROU 22/09/2019 16:00 spectacles Lieu : Salle communale de Quenast DUELLES 27/09/2019 19:30 cinéma Lieu : Au Martin's Red de Tubize Coordonnées : Centre Culturel de Tubize : http://www.tubize-culture.be Centre culturel de Rebecq : www.rebecqculture.be Association Braine Culture (Braine le Château) www.association-braine- culture.be Calendrier régional

12. Electricité Marchal sprl Mise en Conformité Travaux et dépannages en tous genres. Vidéoparlophonie. Chauffage électrique. Domotique BTICINO et HAGER Surveillance par caméras. Contrôle d’accès en tous genres. Electrification de portail ou porte de garage. 067/64 61 13 - 0475/479 346 info@marchalsprl.com www.marchalsprl.com A votre service depuis 1980 L’Etable d’Hôtes Ferme de Samme S ALLE DE FÊTES ET DE BANQUETS O RGANISATION D ’ ÉVÉNEMENTS TABLES D’HÔTES TOUS LES VENDREDIS DÈS 19H30 rue de Tubize 4B - 1460 VIRGINAL 067/78 06 70 - 0497/415 421 - 0494/652 753 letabledhotes@letablehotes.be - www.letabledhotes.be C UISINE AUX LÉGUMES BIO Au Bazar D ÉCORATION - ATMOSPHÈRE - EVÉNEMENTS RUDI HANNON Heures d’ouvertures le lundi et mardi sur RDV - le mercredi de 14h00 à 18h30 le jeudi et vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h00 à 18h30 le samedi de 9h30 à 14h00 rue de la Station 28 Braine-le-Château 02/366 37 46 - 0475/46 24 39 www.aubazar.be PATRICE FOUCART 33 Rue Emile Nils 1460 Ittre Abattage - Elagage Taille de haies Bois de chauffage - Travaux forestiers 067/56 17 54 ou 0476/82 46 37 12 Petit Tram 483 août 2019 RENO CORNER Rue du Bure, 19 Bte 5 1460 Ittre 0478/ 72 82 08 Rénovation ● Dépannage Toiture ● Zinguerie ● Plomberie Carrelage ● S.D.B. .... bles et réalisables. Mais lorsque les conseils consultatifs seront en place, ils seront inté- grés à la réflexion. Pour Pol Perniaux (Pacte), les conseillers sont un peu mis de- vant le fait accompli. Cela va-t-il être comme ça à chaque fois ? Christian Fayt (EPI) rappelle qu’il y a eu peu de temps pour répondre, comme dans beaucoup d’appels à projets. Ici, l’appel a été reçu début avril, et la réponse devait leur parve- nir pour la fin du mois d’avril. Il est donc de- mandé au Collège ce que chaque échevinat peut proposer qui rentre dans les critères. Parfois, le subventionnement s’élève à 85 %. Ici, la commune a rentré onze dossiers, et le CPAS en a rendu quatre. Ce sont des petites choses mais qui peuvent être faites et être visibles rapidement. Jacques Wautier (EPI) souligne que ce sont souvent les mêmes appels à projets qui reviennent. Pour lui, on peut presque déjà préparer la demande de l’année prochaine. Luc Schoukens (Pacte) aimerait faire une remarque globale sur tous les dossiers qui vont être présentés. C’est une chance que la Province lance ces appels. Mais il reste mal- gré tout toujours un coût à charge de la commune. Or, la commune se dirige vers des moments difficiles. Il faut donc faire at- tention, selon le conseiller. Françoise Pee- terbroeck (EPI) assure qu’en tant qu’échevine des finances, elle restera vigi- lante. Fabienne Mollaert (EPI) ajoute qu’il n’y a aucune certitude sur ces dossiers. Onze ont été rentrés, mais il se peut qu’il n’y en ait que trois qui seront acceptés. VOTE : Unanimité (14) 13. SUB VENTIONNEMENT PAR LA PRO- VINCE DU BRABANT WALLON – MARCHÉ DU TERROIR HEBDOMADAIRE Jacques Wautier (EPI) présente le projet d’un marché du terroir à Virginal, qui per- mettrait de redynamiser le quartier du Tram. Ce projet a été évoqué à la fois dans la Commission Locale et Développement Rural ( CLDR) et dans le PCDN. Luc Schoukens (Pacte) demande dans quelle mesure une réflexion plus construite sera possible si le projet est accepté. D’au- tres idées pour un marché hebdomadaire ont été évoquées autour de la table du Conseil. Le conseiller se demande égale- ment quels types de commerces seront au- torisés. La priorité sera-t-elle donnée à des producteurs locaux, naturels, bio ? Jacques Wautier (EPI) explique que c’était prévu, si le projet est accepté. Daniel Vankerkove (IC) demande si les commerçants de Virginal ont été consultés. Jacques Wautier (EPI) dit que non. Ce n’est encore qu’un projet, et on ne sait pas s’il va aboutir. Mais si cela se fait, ils seront contac- tés pour voir qui veut participer au projet. Ferdinand Jolly (IC) demande quel est le pourcentage de subsidiation. Jacques Wautier (EPI) explique qu’il y a deux volets différents : l’événement d’un côté, l’investis- sement de l’autre. Celui-ci peut être subsi- dié à 75 %, avec un montant maximal de 15 000 EUR. S’il y a une collaboration avec le PCDR, un autre subside peut couvrir la dif- férence. Ferdinand Jolly (IC) note qu’il s’agit donc d’un investissement de 18 000 EUR. Jacques Wautier (EPI) confirme, mais rappelle qu’il y a 15 000 EUR de subsides possibles. Christian Fayt (EPI) revient sur la question concernant les projets précédents de mar- ché. D’autres endroits avaient été envisa- gés, notamment à Haut-Ittre. Mais un projet qui semblait intéressant essaye de se met- tre en place à cet endroit. Pour ne pas faire de concurrence, c’est Virginal qui a été choisi. VOTE : Unanimité (14) 14. SUB VENTIONNEMENT PAR LA PRO- VINCE DU BRABANT WALLON – BIODI- VERSITÉ Jacques Wautier (EPI) cite Christian Fayt , qui a écrit dans le dossier que le paysage fait partie de la biodiversité et inversement. Ce projet se fera en lien avec la CLDR et la cellule paysage pour répondre à une de- mande de la cellule paysage. Le projet consiste donc à offrir le paysage aux gens à une vingtaine d’endroits. VOTE : Unanimité (14) 15. SUB VENTIONNEMENT PAR LA PRO- VINCE DU BRABANT WALLON – MATÉ- RIEL POUR DÉSHERBAGE SANS PESTICIDES Jacques Wautier (EPI) explique que le ser- vice travaux va se munir d’une désherbeuse qui permet d’adapter les outils pour entrete- nir différents types de terrains. Ici, il s’agit d’acheter une herse rotative et un désher- beur thermique afin de pouvoir désherber les zones pavées et les cimetières. Le subside s’élève à 80 % du montant, et c’est du maté- riel qui va devoir être acheté ! VOTE : Unanimité (14) 16. SUB VENTIONNEMENT PAR LA PRO- VINCE DU BRABANT WALLON – LUTTE CONTRE LES COULÉES DE BOUES Jacques Wautier (EPI) présente le projet qui veut remplacer les caniveaux de la cité Sainte-Lutgarde par une alternative plus haute, qui permettra à l’eau de rester sur la voirie en cas de fortes intempéries, pour lui laisser le temps de rentrer dans l’égout. Ce projet se fait en collaboration avec Braine-le- Comte, et peut donc être subsidié à 90 %. C’est un problème qu’il faut résoudre. VOTE : Unanimité (14) 17. SUB VENTIONNEMENT PAR LA PRO- VINCE DU BRABANT WALLON – COHÉ- SION TERRITORIALE, SOCIALE, ÉCONOMIQUE Jacques Wautier (EPI) évoque le projet de la maison rurale à Haut-Ittre, qui a été validé par la CLDR. Il s’agit ici de libérer le deuxième étage des combles pour faire un apparte- ment d’urgence via un subside. Pascale Carton (IC) s’étonne – il y a déjà des gens au premier étage. Jacques Wautier (EPI) rappelle que dans le projet, le 1er étage sera utilisé par les associations. Le logement passera donc au deuxième étage. VOTE : Unanimité (14) 18. SUB VENTIONNEMENT PAR LA PRO- VINCE DU BRABANT WALLON – VILLES ET VILLAGES FLEURIS Jacques Wautier (EPI) précise que le prin- cipe est différent sur ce dossier. Les subsides ne viennent pas pour des travaux. En plus de la note obtenue (entre une et quatre fleurs), le subside dépendra de la superficie et du nombre d’habitants. Avec ce subside, la vo- lonté est de passer doucement à des plantes vivaces pour les fleurs installées sur la com- mune. Ferdinand Jolly (IC) appuie et propose que la taille des buissons favorise les fleurs plutôt que de faire une coupe au taille-haie. Jacques Wautier (EPI) note la suggestion. Christian Fayt (EPI) précise que les jardiniers de la commune ont suivi une formation. Jacques Wautier (EPI) ajoute que l’équipe de Wallonie en fleurs va aider la commune à choisir les plantes, etc. VOTE : Unanimité (14) 19. SUB VENTIONNEMENT PAR LA PRO- VINCE DU BRABANT WALLON – LUTTE CONTRE L’ISOLEMENT DES AÎNÉS Christian Fayt (EPI) présente différentes pro- positions qui ont été faites avec des membres de l’ancien Conseil Consultatif des Aînés. En vrac, les idées sont de : favoriser un voyage dans le Brabant wallon, organiser des confé- rences (il y en a eu une le 16 mai), proposer un atelier nouvelles technologies (tous les quinze jours), veiller au bien-être physique (yoga, gym douce, etc.), faire des après-midis rencontres (jeux, cartes, cuisine, etc.), des après-midis musicaux, des séances de ci- néma, un service de petit dépannage (de- mande de plusieurs personnes âgées), proposer un parcours santé seniors, etc. C’est un budget important, mais cela va aussi com- prendre une partie du personnel qui va tra- vailler sur ces projets (chef de projet PCS, etc.). 15 000 EUR ont été demandés, 5800 EUR seront à payer par la commune et 5770 EUR de participation des personnes qui parti- ciperont à certaines activités. VOTE : Unanimité (14) 20. SUB VENTIONNEMENT PAR LA PRO- VINCE DU BRABANT WALLON – SAUVE- GARDE DU PETIT PATRIMOINE POPULAIRE Christian Fayt (EPI) annonce qu’il s’agit des subventions les moins importantes, mais qui peuvent être très intéressantes. Il y a deux ans, elle a été utilisée pour restaurer le monu- ment à Haut-Ittre. Cette fois, le dossier a été envoyé pour restaurer les plaques commé- moratives d’Ittre et de Virginal. VOTE : Unanimité (14) 21. SUB VENTIONNEMENT PAR LA PRO- VINCE DU BRABANT WALLON – MOBILITÉ ET SÉCURISATION DES VOIRIES Fabienne Mollaert (EPI) annonce que le dossier a été rentré pour installer des cous- sins berlinois, des îlots, etc. Tout ce qui per- met d’assurer la visibilité des effets de portes décidé par le Conseil lors de la législature précédente. Les installations du Croiseau et du Huleu n’ont pas les effets espérés. Les re- hausser permettrait qu’ils soient réellement respectés. Luc Schoukens (Pacte) demande où sont prévus les coussins berlinois ? Fabienne Mol- laert (EPI) répond en indiquant la rue du Sart, la rue Catala et le Quartier du Tram. Ils permettront de matérialiser des zones 30. Pol Perniaux (Pacte) demande si cela a été fait en concertation avec les riverains. Il y a un risque de plaintes à cause du bruit que ça provoque. Fabienne Mollaert (EPI) le ras- Quelques aménagements réalisés dans la cours de récréation du site d’accueil Garderie près de l’école communale d’Ittre.

11. Ets BONTET Philippe S.P.R.L. Châssis - Portes - Vérandas - Volets Pierre Carton 0494/52 48 28 - p.carton@bc-sprl.be Pierre Stryckman 0475/28 50 42 - p.stryckman@bc-sprl.be ELECTRICITÉ - CHAUFFAGE - SANITAIRE - RÉNOVATION - AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR & EXTÉRIEUR - PISCINES - JARDINS ESPACES VERTS - CONCEPTION RÉALISATION - ENTRETIEN P.V.C Deceuninck (possibilité bois et Alu) Electrification de volet (délais rapides) Primes à l’énergie et réduction d’impôts Rue Bruyère de Virginal, 76 1460 Ittre (Virginal) Votre artisan vous propose un large assortiment : PAINS, PETITES BOULANGERIES, VIENNOISERIES, TARTES, PÂTISSERIES, GLACES, BISCUITS SUCRÉS, ... (COCKTAILS, PAINS SURPRISE, BISCUITS SALÉS, ...) 067/64 77 35 info@labriochedor.be - www.labriochedor.be PATISSIER - BOULANGER - CHOCOLATIER - GLACIER Heures d’ouverture : du mercredi au samedi de 7h à 18h30 et dimanche de 7h à 17h Tél : 067/64 83 01 - Fax : 067/64 83 01 Gsm : 0475/571 399 11 Petit Tram 483 août 2019 Châssis / porte / volet  PVC /BOIS/ ALU Menuiserie Int /Ext Devis gratuit et compétitif TÉL FIXE : 067/21 59 52 GSM : 0499/61 11 28 OU 0473/86 51.93 Vos Publicités Le PetitTram 067/64 73 23 rés après une première période de fonction- nement du centre sportif, cela permet de voir la réalité des chiffres et de prendre du recul. Le CA est attentif et travaille dur pour régler les différents problèmes. Luc Schoukens (Pacte) remercie l’échevine pour ses réponses et le bon travail effectué pour cette RCA. Il constate que la situation difficile est le résultat de la gestion précé- dente ainsi que de problèmes de concep- tion. Ce hall qui devait être polyvalent ne garantit pas la polyvalence des utilisations, selon lui. Il tient à rappeler que pour la conception, tous les partis étaient alors au- tour de la table, sauf Pacte. Lindsay Gorez (MR) rappelle au conseiller qu’il était présent au début du conseil d’ad- ministration. Luc Schoukens (Pacte) insiste sur la conception et les problèmes qui n’ont pas été envisagés alors. Lindsay Gorez (MR) comprend la remarque. Des choix ont été faits à l’époque. Mais c’est une structure neuve, son évaluation fluctue. Peut-être que de mauvaises prévisions ont été faites, mais c’est le cas pour beaucoup de nou- velles organisations. Luc Schoukens (Pacte) demande si un conseil des utilisateurs a été envisagé ? Lindsay Gorez (MR) explique que pour être un centre sportif local reconnu comme tel, c’est obligatoire. Mais la RCA a voulu être proactive, c’est pourquoi un appel sera lancé dès la rentrée. Il y a une volonté d’échange pour écouter et partager les réa- lités à la fois du CA et des utilisateurs. Pol Perniaux (Pacte) est maintenant dans le CA de la RCA. Il se réjouit de voir que tout le monde autour de la table souhaite qu’un maximum de personnes aient accès à une chance de faire du sport. Toutefois, il constate lui aussi que la conception a eu quelques lacunes. Il espère maintenant que par le biais de la RCA, il sera possible de trouver une solution à tous ces problèmes. Selon lui, il faut surtout veiller à ce que les clubs aient leur mot à dire. Ils ne sont plus dans le CA, mais il faut les écouter et leur expliquer la situation financière pour qu’ils aient les informations à disposition. Lindsay Gorez (MR) rejoint le conseiller : il est nécessaire qu’il y ait plus de transpa- rence. Mais le CA est aussi là pour assumer. L’échevine conclut en remerciant les com- missaires (Françoise Peeterbroeck et Pas- cale Carton). Christian Fayt (EPI) remercie le CA et le bu- reau pour le travail effectué pour faire fonc- tionner la RCA. VOTE : Oui (12 – EPI, MR, IC) – Abstention (2 – Pacte) 2. LOCATION ET MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS VIA LE MARCHÉ PU- BLIC DU SPW Françoise Peeterbroeck (EPI) explique qu’il s’agit d’un nouveau marché lancé par le SPW, qui concerne les photocopieurs de l’administration communale, mais aussi des écoles, du CPAS, du syndicat d’initiative, etc. – soit au total, 13 photocopieurs. Luc Schoukens (Pacte) se demande si ce n’est pas l’occasion de rationaliser un peu le nombre de photocopieurs. En lisant la liste, il se rend compte que chaque service a son copieur. Il y en a deux dans une école. Il se demande aussi si ce marché public com- prend une attention au fait d’utiliser du pa- pier recyclé, voire au papier non-blanchi. Christian Fayt (EPI) assure que le papier rentre dans les conditions Programme de reconnaissance des certifications forestières (PEFC)C au minimum. Françoise Peeterbroeck (EPI) acquiesce pour une réflexion sur le nombre de ma- chines, qui est à revoir. VOTE : Unanimité (14) 3. IGRETEC – ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DE 26 JUIN Christian Fayt (EPI) explique que IGRETEC intervient pour des aides pour la force mo- trice notamment. Ittre dispose de peu de parts et donc est peu représenté. Il y a cinq représentants. Il propose que ceux-ci fas- sent un rapport lors du prochain Conseil. VOTE : Unanimité (14) 4. ISBW – ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDI- NAIRE DU 25 JUIN Françoise Peeterbroeck (EPI) rappelle que l’ISBW aide notamment dans le domaine du service d’aide aux familles, aux aînés, aux enfants, à l’extrascolaire, à la puériculture, etc. Ittre dispose de cinq représentants. Pol Perniaux (Pacte) relaie la remarque de l’administrateur ISBW membre d’Ecolo. Concernant le rapport de gestion, le déficit annuel de l’ISBW augmente chaque année. Si on vote le point 5 (Rapport de gestion du CA et ses annexes), ce type de gestion est accrédité. Ce n’est pas sain, selon le conseil- ler. Il propose donc de ne pas voter pour ce point. Françoise Peeterbroeck (EPI) explique que depuis 2006, le déficit était à -500 000 EUR. Maintenant, il est à -94 000 EUR. Cela reste un service, ce qui implique que les frais de personnel sont importants (86,56 %). Certes, le déficit ne doit pas durer, mais ne pas approuver serait dommage selon elle. Pol Perniaux (Pacte) demande de se baser sur des ressources réelles, pas sur des sub- sides incertains. Quid du financement struc- turel ? Pour Françoise Peeterbroeck (EPI) , il se- rait dommage que des services soient sup- primés. Des centaines d’enfants en Brabant wallon en bénéficient. Christian Fayt (EPI) rappelle qu’Ecolo est bien représenté au CA, ils peuvent donc dé- fendre leur position. Luc Schoukens (Pacte) estime que c’est aussi le rôle de la commune. VOTE : Oui (12 – EPI, MR, IC) – Abstention (2 – Pacte) 5. TEC – ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDI- NAIRE DU 19 JUIN 2019 Christian Fayt (EPI) propose une fois en- core qu’il y ait un rapport lors du prochain Conseil. Cette assemblée générale peut per- mettre de voir comment s’organise la fusion des différents TECS régionaux. Luc Schoukens (Pacte) a une préoccupa- tion sur le rapport annuel. Il souhaite reve- nir sur la problématique des bus scolaires. En septembre, les bus sont surchargés et des parents doivent prendre d’autres dispo- sitions pour que leurs enfants arrivent à l’école. Il avait été dit qu’un représentant TEC viendrait à Ittre pour une rencontre avec les utilisateurs pour faire en sorte de mieux coller aux besoins. Christian Fayt (EPI) souligne que cette as- semblée n’évoquera que les comptes an- nuels. Fabienne Mollaert (EPI) explique qu’une demande a été faite pour une réunion, et que le représentant TEC n’était pas contre l’idée. Ils ont expliqué qu’ils n’étaient pas conscients des problèmes rencontrés : les bus qui ne s’arrêtent pas à un arrêt, etc. Ce n’est pas oublié. Luc Schoukens (Pacte) de- mande qu’on y soit très attentif pour que le problème soit pris en compte pour la ren- trée de septembre. Pascale Carton (IC) pré- cise que des adaptations ont déjà été faites. Christian Fayt (EPI) s’en réjouit et consi- dère que c’est en tapant sur le clou que c’est arrivé. Luc Schoukens (Pacte) demande de continuer ! VOTE : Unanimité (14) 6. HOLDING COMMUNAL SA – ASSEM- BLÉE GÉNÉRALE Christian Fayt (EPI) explique qu’il s’agit de nommer un commissaire. C’est Françoise Peeterbroeck (EPI) qui est proposée. Il de- mande également un rapport à la pro- chaine séance. VOTE : Unanimité (14) 7. COMMISSION LOGEMENT TREMPLIN – DÉSIGNATION Pascal Henry (MR) rappelle que le groupe IC n’avait pas présenté de candidat lors du dernier conseil. Ferdinand Jolly (IC) an- nonce que ce sera Daniel Vankerkove qui représentera leur groupe. VOTE : Unanimité (14) 8. FESTIVITÉS DU 15 AOÛT – CONVEN- TION PLACETTE DU CONTOURNEMENT Christian Fayt (EPI) propose la reconduc- tion, pour un an, avec un membre de l’an- cienne ASBL qui a décidé de reprendre l’organisation. Rien ne change dans l’organi- sation. Luc Schoukens (Pacte) demande si c’est toujours la même équipe. Christian Fayt (EPI) confirme. Selon lui, une bonne dyna- mique se met en place. Cette année, il y aura une association mise en avant (Handi- sport), avec peut-être une présence de cer- tains sportifs. Il explique aussi qu’il y a eu une réunion avec la zone de police. Des ac- tions vont être mises en place pour dimi- nuer la consommation d’alcool, notamment hors du site. VOTE : Unanimité (14) 9. FESTIVITÉS DU 15 AOÛT – CONVEN- TION TERRAIN ARRIÈRE DU SITI Christian Fayt (EPI) explique qu’il s’agit ici des mêmes conditions que les années pré- cédentes. VOTE : Unanimité (14) 10. FESTIVITÉS DU 15 AOÛT – ORDON- NANCE DE POLICE Christian Fayt (EPI) précise qu’il y a un changement de dates à la suite de la de- mande des forains : du mercredi 14 août au dimanche 18 août. VOTE : Unanimité (14) 11. FESTIVITÉS DU 15 AOÛT – ACTIVITÉS DE GARDIENNAGE Christian Fayt (EPI) explique que la zone des festivités sera la même que celle délimi- tée en 2018. La zone sera surveillée par une société privée qui maintiendra l’ordre. La police restera plus sur l’extérieur et pourra intervenir en cas de problème signalé à l’in- térieur. Les conditions restent les mêmes égale- ment : contrôles à l’entrée, même si l’ana- lyse de la menace est redescendue à un niveau 2. Des camions seront placés à des endroits stratégiques. Il y avait eu peu de problèmes en 2018, sauf une haute consommation d’alcool. Il y aura donc de la prévention. Luc Schoukens (Pacte) a une question plus globale : quid de gobelets réutilisables sur l’événement ? Christian Fayt (EPI) déclare qu’il a été signalé aux organisateurs qu’ils devaient s’y conformer. VOTE : Unanimité (14) 12. SUB VENTIONNEMENT PAR LA PRO- VINCE DU BRABANT WALLON – PERRON DE L’ANCIENNE MAISON COMMUNALE DE VIRGINAL Jacques Wautier (EPI) présente le premier projet qui répond à l’appel annuel de la Pro- vince. Des projets sont demandés à toutes les communes du Brabant wallon dans un tas de domaines. Ici, il s’agit de la réfection du perron ainsi que du mur de coin. Il rap- pelle que ce ne sont que des projets pré- sentés pour subventionnement, mais que ces projets peuvent ne pas être retenus. Pol Perniaux (Pacte) demande comment sont choisis les projets présentés par la commune. Jacques Wautier (EPI) répond que le délai était un peu court cette année puisque les élus sont nouveaux. Le choix a donc dû être relativement rapide. Le Col- lège a donc opté pour des choix raisonna-

13. sure : il y a une réunion proposée aux rive- rains avant chaque mise en place. Les installa- tions seront provisoires dans un premier temps, pour pouvoir évaluer leur utilité. Daniel Vankerkove (IC) demande ce qu’il en est de l’aménagement qui avait été évoqué pour la rue Rouge Bouton. Les riverains le de- mandent depuis 2006. Cet aménagement avait été décidé à l’unanimité du conseil communal. Ce n’est pas repris dans le dos- sier. Fabienne Mollaert (EPI) rappelle qu’il s’agit ici d’un dossier pour des coussins, des îlots, etc. Cet aménagement n’en a pas be- soin. Les effets de porte prévus lors de la lé- gislature précédente vont être réalisés, le matériel est disponible. Il s’agit ici d’obtenir du matériel supplémentaire pour renforcer certains d’entre eux. Le plan de mobilité va continuer à être mis en place. VOTE : Unanimité (14) 22. SUB VENTIONNEMENT PAR LA PRO- VINCE DU BRABANT WALLON – ACCUEIL TEMPS-LIBRE Christian Fayt (EPI) tient à féliciter les em- ployés qui ont proposé ce qu’il qualifie de très beau projet, bien réfléchi. Il s’agit d’une concertation avec les écoles, les gardiennes et les enfants. Les enfants sont accueillis à deux endroits : à la maison Chabeau et sur le site d’accueil de l’école communale d’Ittre. Les modules étaient un peu défraichis, et une première étape a été de les rafraîchir, d’instal- ler un carport et de réasphalter. Ici, il s’agissait de réfléchir à une deuxième étape pour amé- nager la cour. Les enfants ont pu participer à un chouette challenge « Dessine-moi ta cour idéale ». En partant de cela, différents aména- gements vont être réalisés : des goals vont être installés, une zone avec une marelle, un Twister, etc. tracés au sol, ainsi qu’une zone calme, pour les enfants qui veulent lire, etc. Le montant est estimé à 2800 EUR. VOTE : Unanimité (14) 23. INFORMATIONS DU COLLÈGE Christian Fayt (EPI) annonce d’abord que le conseil communal de septembre est reporté au 24/09 (au lieu du 17). Daniel Vankerkove (IC) demande s’il n’est pas possible de consul- ter les chefs de groupe pour fixer des dates. Christian Fayt (EPI) explique que cela dépend aussi des dossiers et de l’administration. Françoise Peeterbroeck (EPI) remercie Ca- role Spaute (Dir. Gén. Adm. Communale) , qui a pu fournir les chiffres complets pour la crèche de Virginal et le hall sportif de Virginal, chiffres demandés depuis longtemps. Pour la crèche, le coût total était de 1 192 020,89 EUR TVAC, dont 505 400 EUR de subsides de la Région, et 180 000 EUR de sub- sides de la Province. Pour le hall sportif, le projet 1 (gros œuvre, terrains, cafétaria et vestiaires) a coûté 1 741 142,39 EUR, dont 1 282 910 EUR de pro- messe de subsides. Le projet 2 (salle de sport, revêtements et techniques spéciales) a coûté 1 982 954,07 EUR, dont 1 014 160 EUR de pro- messes de subsides. Enfin, le projet 3 (par- king et abords) a coûté 677 374,93 EUR, dont 465 850 EUR de promesses de subsides. Ce qui fait donc un coût total de 4 401 471 EUR et des subventions à hauteur de 2 762 920 EUR. Daniel Vankerkove (IC) note qu’il n’est pas fait mention du return TVA. Carole Spaute (Dir. Gén.) dit que ce sont les dé- comptes finaux. Daniel Vankerkove (IC) trouve que ce n’est pas une information cor- recte de ne pas les mentionner. Cela ne re- présente pas le coût global. Fabienne Mollaert (EPI) répond elle aussi à une question posée précédemment. Com- bien de containers avaient été demandés pour les collectes de cartons ? 110 ont été de- mandés pour 2 600 maisons ittroises. Daniel Vankerkove (IC) trouve que c’est un bon début. Christian Fayt (EPI) évoque enfin la situation de NLMK. Un accord entre les ouvriers, les employés et la direction devait être signé au lendemain du Conseil, et être contre-signé ensuite en Russie. La procédure Renault aura donc porté ses fruits, puisque cet accord comprend moins de départs que ce qui était annoncé. La masse salariale ne serait pas per- due. Concernant les papeteries, lors de ce Conseil, le dossier était toujours dans les mains de la curatelle. 24. POINT PROPOSÉ PAR PACTE – GROUPE DE TRAVAIL CONCERNANT LE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL Luc Schoukens (Pacte) présente le point de son parti. Pacte aimerait que soit constitué un groupe de travail qui traiterait du déve- loppement des commerces dans la com- mune. Une série d’acteurs sont en effet préoccupés par les développements en cours. A Virginal, comment l’urbanisation va-t-elle développer l’activité commerciale ? 85 mai- sons sont toujours évoquées – quels com- merces vont être intégrés à ce projet ? S’agira-t-il de moyennes (voire grandes) sur- faces ? Quid de la fermeture du Café du Cer- cle ? Des préoccupations sur la vie de nos centres villageois existent. A Ittre, l’opticien et la banque ont fermé bou- tique. Il n’y a plus de distributeur de billets sur la commune. Pacte se demande où va la commune en termes de développement des centres de ses villages et de développement de ses com- merces ? Quels types de commerces soutenir ? De l’artisanat ? Des producteurs locaux ? Des commerces qui utilisent des produits naturels ? La question est posée au Collège – où en sommes-nous ? Le groupe de travail permet- trait de réunir des membres du Conseil, des représentants des commerces, mais aussi des citoyens. Tout cela permettrait d’avancer avant la mise en place du conseil consultatif pour ne pas perdre de temps. Lindsay Gorez (MR) explique que le Collège a à cœur de privilégier les producteurs locaux et le commerce local, les circuit court. Ittre en est riche et il faut les mettre en avant. Elle note par exemple qu’une demande pour qu’un producteur ittrois puisse s’installer chaque semaine à Ittre pour vendre ses pro- duits a été acceptée. L’échevine a aussi des contacts réguliers avec Comartagrind et elle est consciente du besoin de reconnaissance des commerces locaux. Toutefois, selon le Collège, le conseil consultatif répond déjà à cette demande. Pascal Henry (MR) répond quant à lui aux questionnements urbanistiques. Il y a un souci de maintien de commerces locaux. La nouvelle politique du Collège est de veiller de maintenir une activité commerciale lorsqu’il y a une vente d’un lieu où il y avait déjà une activité. Cela va donc répondre au souci de commerces dans les centres. Un dossier a d’ailleurs été présenté à la Commis- sion consultative communale d’aménage- ment du territoire et de mobilité (CCATM) pour que le rez-de-chaussée d’un bâtiment en vente actuellement reste un commerce ou soit repris pour une activité de profession li- bérale. Il rappelle aussi l’existence de la CCATM qui doit aussi rendre des avis sur ces questions. Luc Schoukens (Pacte) regrette que la pro- position ne soit pas acceptée, puisque cela retarde la mise en réflexion. Le conseil consultatif ne sera pas actif avant octobre/novembre selon lui. Il repose sa question concernant la possible installation d’une moyenne surface. Pascal Henry (MR) confirme qu’il y a bien un dépôt de permis intégré pour une surface commerciale et d’habitation à la rue de Samme. Une demande similaire a été faite pour Baudémont. Tout cela est entre les mains du fonctionnaire délégué de la Région wallonne. Daniel Vankerkove (IC) s’étonne que le Collège ait donné son accord. Pascal Henry (MR) explique qu’il est trop tôt pour que le Collège donne un avis, ce n’est pas la procédure. Linday Gorez (MR) insiste sur la volonté que le conseil consultatif soit mis en place rapide- ment. Selon elle, il faut faire confiance à cette instance, qui reprendra probablement les mêmes acteurs que le projet proposé par Pacte. Ferdinand Jolly (IC) estime que l’initiative est intéressante. Un groupe de travail serait, selon lui, plus mobilisateur qu’un conseil consultatif. IC va soutenir, c’est une opportunité à saisir. Pour Lindsay Gorez (MR) , toutes les per- sonnes souhaitées pour ce groupe de travail sont celles qui vont se retrouver dans le conseil consultatif. Le nécessaire sera fait pour dynamiser au maximum les conseils consultatifs. Si des problèmes particuliers doivent être soumis à un conseil, il sera fait appel à des experts. Elle ne voit pas l’utilité de réunir deux fois les mêmes personnes, de faire deux fois le même travail. Pascal Henry (MR) estime que les conseils consultatifs étaient déjà mobilisateurs et dy- namiques. Il rappelle qu’Energ’Ittre vient en partie d’un conseil consultatif. Il note qu’Ittre est une commune-pilote en termes de conseils consultatifs – 9 sont proposés. Tous les citoyens n’ont pas la même opportunité de s’exprimer ailleurs. Daniel Vankerkove (IC) rappelle que ces conseils existent depuis plusieurs législatures. Luc Schoukens (Pacte) entend bien les contestations quant à l’utilité. Il espère néan- moins que le fait d’avoir amené ce point aura dynamisé la réflexion et que cela avancera ensuite rapidement. Pol Perniaux (Pacte) ajoute qu’il entend aussi la crainte de « double-emploi », mais pour Pacte, les mêmes personnes ne s’inté- resseront pas aux deux. Ici, il s’agit d’un groupe de travail sur une thématique bien précise – peut-être que certains préfèreront se lancer dans cette thématique sans pour autant vouloir intégrer un conseil consultatif plus vaste. Lindsay Gorez (MR) estime que la thématique peut être apportée au conseil consultatif. Pascal Henry (MR) conclut en disant que de- puis la législature, dès qu’un projet urbanis- tique posait un problème, il y a eu rencontre avec les citoyens. Le Bourgmestre et lui ont été à chacune pour expliquer avec transpa- rence la position du Collège, et entendre les riverains. VOTE : Non (9 – EPI & MR), Oui (5 – Pacte et IC) 25. QUESTIONS ORALES Incident lors du conseil précédent Luc Schoukens (Pacte) souhaite revenir sur l’incident qui a eu lieu lors du conseil de mai (NDLR : sortie du groupe IC du conseil). Lors du début de la législature, Pacte avait de- mandé que la présidence du Conseil ne soit pas assurée par le Bourgmestre. Il ne s’agit pas ici d’une question de personne, mais bien de fonction. Selon Pacte, l’incident est l’illus- tration que cela pose un problème. On pou- vait s’attendre à une plus grande neutralité et une plus grande attention à l’ensemble des groupes politiques. Mais le fait que la même personne gère les deux rôles a empêché cette souplesse selon le conseiller. Christian Fayt (EPI) estime que le problème est que l’interruption de séance n’a pas été faite quand il le fallait. Tout le monde a pu s’exprimer. C’est seulement deux points plus loin que l’interruption a été demandée, et cela ne va pas, selon lui. La situation peut vite se reproduire. Il y a une rigueur à avoir. Ce n’est pas toujours facile, chacun est différent et réagit différemment. Epicerie à Haut-Ittre Pol Perniaux (Pacte) demande ce qu’il ad- vient du projet d’épicerie locale et de micro- brasserie qui avait été évoqué pour l’arrière de chez Mestdagh. Pascal Henry (MR) explique qu’il a reçu un avis défavorable du fonctionnaire délégué. Le projet se basait sur une zone qui est en partie agricole. Il y avait aussi quelques questions quant à la mobilité. Le Collège était véritable- ment favorable au projet. Le demandeur peut aller en recours. Nous continuons à sui- vre ce dossier. Pièces du Collège Ferdinand Jolly (IC) explique qu’avant l’arri- vée d’Imio (NDLR : logiciel utilisé pour trans- mettre les documents aux conseillers, entre autres), les conseillers pouvaient accéder à l’ensemble des pièces du collège communal. Sur Imio, ils n’ont pas accès à tout. Peut-on trouver un moyen pour qu’on puisse tout consulter ? Carole Spaute (Dir. Gén. Adm. Communale) explique qu’Imio permet moins de papier. Les annexes qui sont dans le logiciel ne sont plus systématiquement imprimées. Mais il est tou- jours possible de les consulter à la commune. Il faut demander accès aux annexes une fois sur place. Prévention routière Daniel Vankerkove (IC) note qu’à plusieurs reprises déjà, des camions rentrent dans la rue basse en direction de Virginal en montant sur le trottoir. Il y avait des bollards à cet endroit. Pourquoi ne pas en remettre ? Les paravents des commerçants sont parfois arrachés. Jacques Wautier (EPI) rappelle qu’il s’agit de la RN280, qui n’est pas communale. Mais il a appris récemment que ce genre d’aménage- ments dépendaient de la commune. Cinq bol- lards ont donc été replacés, et d’autres sont prévus ailleurs. Le conseil se poursuit à huis-clos. Julie Duthy NOUVEAU JOURNEES SPECIALES D’INFORMATION SUR LES NOUVEAUX APPAREILS AUDITIFS Test auditif gratuit NOUVEAU A BRAINE-LE- CHÂTEAU Vous entendez mal ? Centre auditif AUDIO-MEDICA INTERNATIONAL DE Braine-le-Château Av. de Tubize 109 à Braine-le-château - 02/366 03 13 ● Toutes les grandes marques avec garantie ● Le plus grand choix ● Prêt à l’essai sans engagement ● Appareils pas chers et très discrets ● Tous les modèles existants ● Les nouveaux modèles à réglage automatique ● parking devant le magasin SUPER ÉQUIPE Une solution efficace, très discrète Et très peu coûteuse vous intéresse ? Une bonne audition Aux meilleurs conditions Tous les lundis de 9h à 12h Autres heures et jours sur rendez-vous Les appareils les plus petits du monde dans ou derrière l’oreille. Consultations gratuites sans engagements Tél. : 02/366 03 13 13 Petit Tram 483 août 2019 Kiné balnéothérapie Traitement dans l’eau, utilisé dans de nombreuses pathologies : ✔ Récupérer la mobilité de son corps ou d’une articulation après un traumatisme ✔ Retrouver sa forme tout en respectant ses limites physiques ✔ Aider son corps atteint de fibromyalgie ✔ Détendre son corps en douceur sur les conseils d’une kinésithérapeute. Autant de bonnes raisons de se mettre à l’eau! Les séances se déroulent au Centre Pure Rue de la Procession 4 à 1460 ITTRE Le jeudi de 15h a 16h Infos : 0496/876322 Natasha.rommes@gmail.com Réservation obligatoire

Vues

  • 122 Total des vues
  • 96 Vues du Site web
  • 26 Embedded Views

Actions

  • 0 Social Shares
  • 0 Aime
  • 0 N'aime pas
  • 0 Commentaires

Partagez le comptage

  • 0 Facebook
  • 0 Twitter
  • 0 LinkedIn
  • 0 Google+

Intégrations 2

  • 6 ittreculture.be
  • 8 www.ittreculture.be